Vitiligo : offrez-vous une nouvelle beauté

Cher(e) ami(e),

A la fois pour des raisons esthétiques et de santé, il devient indispensable de prendre soin de notre peau.

En effet, celle-ci est sollicitée en permanence, par la pollution atmosphérique notamment, à tel point qu’elle peut avoir de fâcheuses réactions (rougeurs, démangeaisons, …)

Avez-vous déjà aperçu des personnes atteintes par le vitiligo ? Cette maladie caractérisée par une décoloration de la peau.

Bien que le vitiligo semble être une maladie rare, elle touche toutefois 1 million de personnes.

Le vitiligo se manifeste par l’apparition progressive de plaques colorées, d’un blanc mat, à contour imprécis, entourées d’une zone où la peau est plus colorée.

Ces plaques peuvent se situer sur n’importe quelle partie du corps mais le plus souvent on les retrouve sur les zones découvertes comme les mains, le cou, le visage, le pourtour des lèvres, ou encore les paupières.

Au début, le vitiligo apparaît avec une petite plaque ronde qui s’agrandit petit à petit, puis d’autres plaques naissent soit à côté, soit ailleurs. La localisation sur le corps peut être n’importe où.

Parfois même, tout le corps est atteint.

Mais l’évolution reste complètement imprévisible.

Avant de vous lister les principaux remèdes pour vous permettre de mieux vivre avec la maladie, laissez-moi vous expliquer  d’où viennent ces tâches ?

En réalité, les tâches sont liées à la destruction ou au dysfonctionnement des cellules  chargées de produire la mélanine (les mélanocytes).  

Plusieurs causes peuvent expliquer cette destruction des mélanocytes, entrainant l’absence de mélanine :

  • Le point de départ peut être un traumatisme de la peau comme une cicatrice ou une zone de frottement ;

  • Une maladie hormonale comme par exemple la thyroïdite lorsque le vitiligo se localise précisément au niveau du cou et des yeux ;

  • Une maladie auto-immune avec des anticorps développés contre les mélanocytes ;

  • Une origine héréditaire.

Attention, il ne faut pas confondre le vitiligo avec les dépigmentations transitoires liées à des champignons.

Par exemple, le Pityriasis versicolor est un champignon qui se manifeste par des plaques moins bien limitées, moins nettement dépigmentées et avec une sensation farineuse au toucher.

Les précautions à prendre pour le bien de votre peau

En ce début de printemps où les beaux jours réapparaissent, voici les gestes indispensables à ne pas oublier :

  • S’abstenir de s’exposer au soleil sans protection entre 11 heures et 16 heures (surtout en été) ;

  • Préférer un écran solaire biologique, même si son indice de protection est moins élevé, et l’appliquer sur votre peau au moins toutes les deux heures ;

  • Les crèmes solaires à haut indice de protection sont recommandées en cas d’exposition au soleil ;

Vous l’aurez compris, si vous souffrez de cette pathologie, il est impératif de vous protéger des rayon du soleil. Là où se situent les décolorations, les rayons UV peuvent provoquer des brûlures très indélicates.

Les micronutriments qui alimentent votre peau

Le rôle des vitamines naturelles est très important, car elles servent de pigments absorbants des UV.

Cependant les vitamines sont très sensibles et elles peuvent rapidement être dégradées, et être totalement détruites, en seulement 8 jours d’exposition.Voilà pourquoi, il est primordial d’assurer un apport quotidien via l’alimentation :

  • Des fruits pour faire le plein de vitamine C et E, afin de prévenir la dégradation de la mélanine ;
  • Des carottes crues, riches envitamine A;

  • Du foie de morue pour la vitamine D.

En complément d’une alimentation riche en vitamines, il est conseillé deprendre des supplémentations nutritives à base de sélénium, vitamine C et acides gras essentiels (rose musquée, onagre, bourrache…).

Notons que la vitamine B6 agit aussi de manière importante sur la pigmentation lorsqu’elle est associée au zinc.

Enfin, pour assurer un apport suffisant en nutriments essentiels pour votre peau, les compléments alimentaires sont une vraie solution, et notamment les 3 produits suivants :

  • Bioline® : complément alimentaire pour vous apporter les oméga-3, un acide gras « essentiel » que notre corps ne peut pas fabriquer. Vous pouvez en prendre 2 fois 2 gélules.

  • Cynorrhodon vitamine C® : complément alimentaire de vitamine C pour compléter votre consommation de fruits. Vous pouvez également en prendre 2 fois 2 gélules.

  • Immunoregul® : à prendre dans le cas d’une maladie auto-immune. Vous pouvez en prendre 2 gélules environ 15 minutes avant les 3 repas, pendant 1 semaine, puis 3 gélules par jour pendant trois mois.

Ces trois produits sont disponibles au Labo Phyt’Inov.

Les secrets de mère Nature pour régénérer votre peau

L’Ammi majus (Khella) est une plante connue depuis l’Antiquité pour repigmenter la peau et semble améliorer le vitiligo.

Cette plante ne doit pas être utilisée pure car elle contient des principes actifs comme la kheline qui est une substance photosensibilisante.

Bien qu’elle ne présente pas les mêmes risques que les psoralènes, sa prescription par voie orale doit être faite à des doses limitées et sous contrôle médical. On peut plus facilement l’appliquer par voie cutanée.

Sachez tout de même que la Khella peut entraîner des effets secondaires toxiques pour la peau, comme des réactions irritatives et phototoxiques.

Voici, deux exemples de prescription consistant à l’associer à un topique protecteur à base de vitamines naturelles :

Formule cutanée 1

  • Mélanger la teinture-mère d’Ammi majus 20 ml (équivalent à 2 cuillères à soupe) au gel Selongénine® 50 ml (1 flacon) du Laboratoire CRP.

  • Appliquer une noisette de ce mélange sur la zone concernée.

  • Puis faire une exposition au soleil de très courte durée (1 minute maximum). Aussitôt après, retirer le mélange de votre peau et mettezun écran solaire.

Ce rituel est à répéter tous les jours vers midi, heure solaire.

Dans tous les cas, il est possible de remettre ce topique le soir avec de la teinture-mère d’Ammi majus.

Formule cutanée 2

Voici une autre formule à appliquer matin et soir (pas pendant l’exposition au soleil) :

  • Arsenium album 4CH (5 ml);

  • Peau 4CH (5 ml) ;

  • Ammi visnaga TM (5 ml) ;

  • Gel Selongeninee (10 ml).

Prenez l’équivalent d’une demi-cuillère à café et masser délicatement.

Mes formules secrètes d’huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent agir sur le terrain pour stimuler la production de mélanine.

Lotion cutanée (flacon de 5 ml)

Vous pouvez utiliser 2 lotions bien distinctes, qui auront les mêmes effets sur votre peau :

Le premier est composé de :

  • Essence bergamote (2ml) ;

  • Essence citron (1,5 ml) ;

  • HE girofle (0,5 ml) ;

  • HE tea tree (0,5 ml) ;

  • HE poivre noir (0,5 ml).

Vous pouvez appliquer deux gouttes de cette lotion sur la tâche décolorée 2 fois par jour jusqu’à amélioration.

La seconde formule contient :

  • HE Cistus ladaniferus CV Corsica (0,5 ml) ;

  • HE Ammi visnaga (0,3 ml) ;

  • Essence Citrus aurantium ssp bergamia (zeste) (5 ml) ;

  • Essence Citrus reticulate (zeste) (2 ml) ;

  • HE Pelargonium asperum CV Egypte (2 ml).

Appliquez quelques gouttes sur les plaques dépigmentées 2 à 3 fois par jour.

Quelques granules Homéo au secours de votre peau

Choisissez les granules en fonction de votre nature de peau et des symptômes qui vous correspondent :

  • Mica 4 CH : si votre peau est rugueuse et sèche, et que vous présentez des plaques de dépigmentation.

  • Mélanine 4 CH : pour stimuler les mélanocytes à produire de la mélanine.

  • Monilia albicans 15 CH : pour éliminer les mycoses (intestin et peau).

  • Berberis vulgaris 4 CH : si vous avez des plaques roses arrondies entourées de bandes pigmentées qui perdurent, sur le dos des mains et autour de l’anus.

  • Natrum muriaticum 9 CH : si les plaques sur votre corps se terminent par un anneau plus coloré tout autour.

  • Thuya occidentalis 7 CH : si vous avez la peau grasse et une tendance aux taches hyper-pigmentées sur la peau.

Enfin, sachez qu’il existe des soins pour recolorer la peau. L’objectif est de favoriser la récupération des mélanocytes en stimulant leur activité sur les zones saines ou sur les plaques dépigmentées elles-mêmes.

Car il existe en général des îlots de mélanocytes intacts même s’ils ne sont pas visibles à l’œil nu.

Cependant, ce traitement est long et il est associé à des phases d’hyperpigmentation qui donnent un aspect encore plus inesthétique

J’espère que les remèdes présentés dans cette lettre vous permettront d’être mieux armé(e) face au vitiligo.

Portez-vous bien !

Jean Pierre Willem

Sources

12 comments on “Vitiligo : offrez-vous une nouvelle beauté

  1. Cette page est beaucoup trop complexe et au final ne donne pas envie de s’investir dans la lutte contre le vitiligo !
    De plus si l’on veut essayer de respecter les formules de traitement il doit falloir ingurgiter une multitude de gélules et à quel prix ?

  2. Merci beaucoup Dr Willem pour cet article sur le Vitiligo, vos informations sont très importantes pour nous lecteurs.
    J’aurai une question : est beaucoup de cheveux blancs pour un enfant âgé de 9 ans est peut être une sorte de Vitiligo? Car malgré toute les consultations avec différents médecins je ne trouve pas de réponse.
    Merci beaucoup pour votre réponse

  3. Merci une nouvelle fois pour ces précieux conseils. Serait -il possible de les assortir d’indications concernant la durée du traitement dans le temps avec des pauses éventuelles à respecter dans le temps… j’ai déjà posté un message pour Quietfull mais je suis déçue de ne pas recevoir de réponses à mes questions…
    Bien cordialement
    YDoix

  4. Vraiment génial je suis vitiligo depuis 6ans où pouvons-nous acheter ces huiles et ses granules . Jai tellement fait des recherches ,acheter énormément , sans résultat, merci de m orienter des sites sérieux pour trouver les huiles et granulé mer ci beaucoup. ( Meriem khelaf)

  5. Bonjour. Tous le conseils et recommandations que vous nous présentez dans toutes vos lettres sont fort probablement favorables et efficaces, puisque bien étudiés et suivis par vous.
    Mais les appliquer en totalité ou en partie n’est guère possible ; trop de choses à retenir et de produits à se procurer;aussi on essaye même pas.
    je ne vous décourage pas pour autant en étant réaliste. Remerciements pour tout. 94 ans en Août 2019

  6. Bonsoir!
    Merci pour vos chroniques : je suis moi même médecin homéopathe à la retraite et donc un peu connaisseuse !!
    Par contre, je ne comprends pas pourquoi vous n’incitez pas davantage vos lecteurs à défendre l’homéopathie via le SNMHF ou HOMEOENDANGER
    MERCI

  7. Bonjour
    J’ai eu le vitiligo vers 10ans. Et grâce à un remède que j’ai obtenu. Ma peau a repigmentee.
    Vous parlez de remède de grand-mère. Et effectivement c’est la dessus qu’il faut se pencher. Comme ce remède est préparé à base de espèces protégées, il faut trouver une alternative.
    Nous sommes quelques un à l’avoir utilisés et autant de satisfait.

  8. Bonjour

    Je n’arrive pas a faire faire la formule cutanée n°2 avec un mélange d’homéopathie en CH et TM
    Pouvez-vous me dire ou me la procurer ?

    Merci de votre article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *