Un allié inconcevable contre le cancer de la peau

Saviez-vous que le soleil est à la fois le meilleur allié mais également le pire ennemi de votre corps ?

Paradoxal, me direz-vous… et pourtant pas tant que cela !

En effet, les effets positifs sur la santé physique et mentale de l’exposition au soleil sont reconnus par la plupart des civilisations depuis des milliers d’années. Les Grecs de l’époque antique avaient même matérialisé le lien entre soleil et santé à travers la figure d’Apollon, dieu du soleil, et de son fils Esculape, dieu de la médecine.

Mais plus récemment, le corps médical a pu constater les effets néfastes d’une exposition excessive des rayons ultra-violets pour votre peau. Et malgré cela, l’on continue à voir chaque été des personnes s’exposer quotidiennement aux heures les plus chaudes, sans qu’ils aient conscience de s’exposer à un danger mortel.

C’est malheureusement ainsi que l’on en vient à recenser plus de 100.000 nouveaux cas de cancer cutanés par an, avec une augmentation constante et rapide ces dernières années (doublement tous les 10 ans).

Une telle augmentation est terriblement inquiétante et c’est pourquoi, par préoccupation pour votre santé, j’ai choisi d’aborder le sujet des cancers de la peau aujourd’hui. 

Attention à ne pas confondre !

Il existe plusieurs types de cancers de la peau que l’on classe dans deux grandes familles, les carcinomes et les mélanomes.

A première vue, l’on pourrait penser que l’évolution ainsi que les traitements de ces maladies se ressemblent.

Mais méfiez-vous des apparences !

En réalité ce sont des maladies bien distinctes qui présentent de nombreuses différences qu’il faut prendre en considération pour leur traitement.

1/ Les Carcinomes

Ils se développent à partir des cellules de l’épiderme qui est la couche superficielle de la peau. Ce sont les plus courants puisqu’ils représentent 70% des cancers cutanés.

On distingue :

  • Les carcinomes basocellulaires : leur apparence sur la peau peut varier (tantôt noir, blanc ou encore rouge). Ils touchent principalement les personnes à peau claire et apparaissent dans 90% des cas sur le visage ou dans le cou car ce sont les zones les plus exposées au soleil et aux rayons ultraviolets.
  • Les carcinomes spinocellulaires : beaucoup plus rares, ils ressemblent à des taches de rousseur rouges de taille variable, présentant des croutes à leur surface. Leur développement est lié à une exposition répétée au soleil.

2/ Les Mélanomes

Dans ce cas, la transformation touche les cellules qui produisent la mélanine, responsable de la coloration de la peau et de l’apparition de tâches ou de grains de beauté sur la peau. 

Il s’agit de la forme la plus dangereuse de cancer de la peau car il peut former des métastases qui vont aller contaminer le reste du corps.

Son apparition serait favorisée par une exposition prolongée aux UV et le fait d’avoir subi des coups de soleil à répétition.

Son apparence peut varier mais il ressemble en général soit à une tache avec une surface rugueuse et des bords irréguliers, soit à un grain de beauté qui change d’apparence et se met à saigner ou démanger.

Examens & traitements classiques

Classiquement, au moindre doute face à une lésion suspecte de la peau, le diagnostic passe par un prélèvement de peau pour examen au microscope suivi d’une ablation chirurgicale en cas de cancer.

Attention cependant, la biopsie est à éviter absolument si l’on soupçonne l’existence d’un mélanome car elle pourrait favoriser la propagation du cancer. Dans ce cas, un chirurgien procèdera immédiatement à l’opération suppressive.

Les ablations doivent parfois être associées à une radiothérapie ou une chimiothérapie si nécessaire.

Pour surveiller vos grains de beauté, vous pouvez utiliser la règle dite « ABCDE » :

  • Asymétrie
  • Bordure encochée, irrégulière
  • Couleur hétérogène
  • Diamètre supérieur à 6mm
  • Evolutivité

Mais je préfère vous le répéter : bien qu’il soit essentiel pour vous de surveiller votre peau, il est également indispensable d’être suivi régulièrement par un dermatologue afin de permettre une détection rapide qui favorisera la guérison.

Faut-il vraiment fuir le soleil ?

Je le dis souvent : il est essentiel de limiter votre exposition au soleil au maximum et d’employer des produits de protection efficaces, notamment si vous avez la peau claire.

Car la peau, voyez-vous, a une mémoire d’éléphant : elle n’oublie rien, aucun des coups de soleils que vous avez pris dans l’enfance, aucune des séances de bronzage excessives.

Et elle risque de vous le rappeler douloureusement un jour. 

Seulement voilà : sans soleil, pas (ou peu) de vitamine D qui nous est apportée à 90%, si ce n’est plus, par l’exposition aux rayons UV. C’est votre « vitamine soleil ».

Et paradoxalement, c’est elle qui contribue à protéger du cancer — interne ou cutané —  ou à améliorer les chances de survie après un cancer par de nombreux mécanismes variés. Le soleil sera donc aussi un allier contre votre cancer !

Alors, comment conjuguer production cutanée de vitamine D et exposition au soleil la plus sûre possible ?

Conseil n° 1

Préparez votre peau à l’exposition aux rayons UV avant les congés estivaux en vous complémentant en antioxydants, plus particulièrement en caroté­noïdes (par exemple 8 mg par jour d’Astaxanthine dès le mois de juin).

Conseil n° 2

D’avril à octobre, veillez à vous exposer le plus régulièrement possible au soleil car, sous nos latitudes, notre corps n’est en mesure de fabriquer de la vitamine D qu’au cours de cette période-là !

Conseil n° 3

Tous les jours où le ciel est clair, exposez-vous brièvement sans protection solaire entre 11 heures et 16 heures, c’est-à-dire dans la tranche horaire où le rayonnement UVB est le plus intense. Mais limitez les durées d’exposition :

  • Entre juin et août : 10 à 15 minutes en position allongée de chaque côté du corps (attention si votre peau est très claire, pas plus de 5 à 10 mi­nutes)
  • Avant juin ou après août : on peut multiplier par deux cette durée.

Conseil n° 4

Dans la mesure du possible, exposez la surface de peau la plus étendue possible (40 % du corps).

Conseil n° 5

Utilisez produit de protection solaire dès lors qu’une exposition prolongée au soleil ne peut être évitée, choisissez un produit sans filtres chimiques et sans nanoparticules.

Mais pourquoi éviter les nanoparticules ?

Le dioxyde de titane est le composant phare des crèmes solaires, mais il présente malheureusement l’inconvénient de laisser des traces blanches sur la peau.

Pour éviter cela, on peut le réduire à l’état « nano », c’est-à-dire à l’état de particules ultrafines d’une taille inférieure à 100 manomètres (100 nm).

Seulement voilà : à l’heure actuelle, on ne dispose d’aucun recul sur les possibles répercussions sur la santé de l’exposition aux nanoparticules.

Aussi suis-je un peu méfiant face à certains produits pourtant certifiés Ecocert qui se targuent d’être à la fois non blanchissants et sans nanoparticules

Mes thérapies naturelles pour en découdre avec le cancer

Comme toujours, la médecine naturelle est au rendez-vous pour vous aider dans votre lutte avec la maladie.

Ne vous détrompez-pas, je ne prétends pas vous guérir uniquement grâce à l’homéopathie ou la phytothérapie, mais je crois sincèrement que ce sont des alliés de taille de la médecine classique.

Et ce ne sont pas les seuls !

1/ La phytothérapie

Nous disposons de 4 remèdes naturels anti-cancer, constitués de plusieurs plantes :

  • Asiatonic® : à base d’une plante chinoise traditionnelle reconnue pour son action contre la dégénérescence cellulaire, il agit par induction de l’apoptose (mort programmée des cellules tumorales). Posologie : prendre 3 fois 2 gélules au cours des repas, 3 mois.
  • Bropaïne®: associe les enzymes de l’ananas et de la papaye pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Posologie : prendre 2 gélules 15 mn avant les 2 repas, 1 mois.
  • Propolis rouge : il s’agit d’une résine végétale fabriquée par les abeilles à partir de leurs sécrétions récoltées sur des lianes poussant dans les mangroves d’Amérique tropicale. C’est un véritable trésor ! En effet, elle a non seulement une activité anti-oxydante, anti-in­fectieuse, et cytotoxique (provoque la mort des cellules tumorales), mais elle bloque également la formation de nouveaux vaisseaux sanguins pour empêcher la propagation des tumeurs. Posologie :
    • En phase d’attaque du cancer : 6 gélules par jour
    • Pendant la chimiothérapie : 2 à 4 gélules par jour sauf pendant les 3 jours qui suivent le traitement
    • En phase d’entretien : 2 gélules par jour pendant 3 à 6 mois
  • Asiarum® : complexe de plantes et de trois huiles essentielles, il contient de l’Artemisia qui est une plante utilisée par la pharmacopée chinoise contre le cancer depuis des millénaires. Posologie : 2 fois 2 gélules par jour, 3 mois 

2/ Mon protocole homéopathique

L’homéopathie a bien des vertus mais n’a malheureusement aucune action antitumorale. En revanche, elle offre des remèdes de terrain adaptés à la prévention si vous avez une qualité de peau « à risques ».

  • Thuya 7 CH : indiqué pour les personnes sujettes à certaines tuméfactions (polypes, verrues, acné) et atteintes de verrues ou de mycoses cutanées tenaces. Posologie : 5 granules matin et soir pendant plusieurs mois jusqu’à amélioration.
  • Tuberculinum residuum 30 CH : pour les sujets souffrant d’acné kystique des épaules et du dos. Posologie : une dose (ou 10 granules) une fois par semaine.
  • Thuya occidentalis 15 CH : remède du terrain à taches brunes, à grains de beauté, à verrues et à kystes sous-cutanés, peau grasse avec bouton (comédons). Aggravation par l’humidité, amélioration par la chaleur et la sécheresse. Posologie : 5 granules une fois par jour pendant trois mois ou jusqu’à amélioration.
  • Tuberculinum residuum 9CH : terrain tuberculinique, c’est-à-dire poussées de douleurs articulaires avec des formations fibreuses des articulations, acné à kystes (épaules et dos). Posologie : une dose (ou 10 granules) une fois par semaine.

3/ (Re-)Découvrez les produits Beljanski

Je n’en parle pas aussi souvent que de phytothérapie, d’homéopathie ou encore d’huiles essentielles… et c’est peut-être à tort !

Même l’ancien président François Mitterrand, très affaiblit par un cancer de la prostate et son traitement en 1994, y avait eu recours avec des effets proprement stupéfiants.

Pour vous venir en aide, vous pouvez faire appel à deux produits particuliers :

  • Pau Peirera (et son agent PB-100) : ce précieux extrait d’écorce d’un arbre amazonien est utilisé en médecine traditionnelle sud-américaine depuis des siècles. Posologie : 1 gélule 30 minutes avant chacun des 3 repas (gélules de 40mg en phase d’attaque, 80mg pour les cas graves et 20mg en entretien).
  • Ginko Biloba (et son agent BG-8) : ce puissant anti-oxydant et anti-fibrose a la formidable capacité de régénérer les tissus cellulaires dans tout le corps. Posologie : 1 gélule avant chaque repas (peut être doublée dans les cas difficiles), pendant deux à trois mois au minimum.

Les agents anticancéreux sélectifs PB100 et BG8 sont actifs contre les cel­lules de mélanome humain mais n’affectent pas les cellules cutanées normales.

Ils sont donc d’un grand renfort quand il est trop tard pour utiliser la chirurgie contre les mélanomes et leurs métastases et que l’on décide d’avoir recours à la chimiothérapie (ce qui est malheureusement souvent vain).

Ces produits sont disponibles au Labo Parabolic Biologicals (en Belgique), tél. 00 32 (0)10 81 83 60, site web: bioparabolic.com.

Chers amis, j’espère que cet article aura pu vous éclairer sur les cancers cutanés et vous faire réaliser l’importance d’un suivi dermatologique régulier.

En attendant ma prochaine lettre, portez-vous bien !

Le Dr Jean-Pierre Willem

Sources

15 comments on “Un allié inconcevable contre le cancer de la peau

  1. Article sur les Cancers de la Peau ;
    Je m’excuse de vous « corriger » sur les Produits Beljanski que j’utilise déjà ;
    Les VRAIS ne sont vendus QUE par « Natural Source » et fabriqués aux USA ( voir à ‘Beljanski.com’ ) ; Par contre, c’est très bien de mentionner ces Produits, ce qui est rarement le cas dans les autres ‘Lettres de Santé’ ;
    Si vous pouviez corriger, ce serait encore mieux ;
    Merci, bonne journée ;

  2. La multiplication des cancers de la peau ces dernières années est aussi due aux champs électromagnétiques : portables , tablettes , etc
    Il faudrait vraiment avertir pour que les hommes se protègent ! !

  3. Pour avoir utilisé les produits Beljanski pour ma mère atteinte d’un cancer de l’utérus qui s’est finalement généralisé, j’ai été à la fois surprise et déçue que ces produits n’aient eu aucune reconnaissance en France au point d’être interdits à la vente. Nous avons du faire appel à une pharmacienne résidant en Suisse pour obtenir ces produits.
    Quand je pense que François Mitterrand lui-même avait recours à ces mêmes stratagèmes pour pouvoir se fournir de ces produits proprement dits : miraculeux !
    C’est un comble de constater que l’ordre des médecins préfère interdire plutôt que de reconnaître l’efficacité de certains traitements !
    À croire que les médecins sont tellement en connivence avec les laboratoires pharmaceutiques qu’ils ne sont plus capables de prescrire un remède qui fait ses preuves !!!
    Je me demande comment Miterrand lui-même, alors président de la France a pu composer avec une telle aberration !

  4. Bonjour,

    Cela fait deux ans que j’ai une paralysie de la main droite suite a des antibiotiques que je ne prends jamais. Paralysie par inflammation.
    Mon médecin neurologue dit que c’est le syndrome de Personnage Turner. Pouvez vous me dire s’il existe une solution pour que je puisse
    récupérer la mobilité? merci et bien a vous
    Anne Laroche de Rosa

  5. Bonjour Dr Willem’
    Je suis ravie que vous mentionnez les produits Beljanski…qui sont toujours malheureusement royalement ignorés du monde médical traditionnel….il y a quelques médecins a paris qui utilisent ces produits dont https://www.doctolib.fr/cancerologue-medical/paris/norbert-aveytan

    Je crois que si les gens veulent prendre rv avec lui ils ont besoin de savoir qui et où joindre les dr qui peuvent soigner autrement.,
    Il y a tellement de dr dans le monde médical qui détruisent avec une force incroyable toutes espoirs pour guérir autrement que ça en est indécents de pousser les gens déjà affaiblis de par leur lutte de s’en sortir et qui sont détruit petit à petit par la chimio .
    Que je ne comprend pas pourquoi et dans quel intérêt …a part celui des labos..,que ces prof ou dr ne font pas entrer à côté de leur chimio ces possibilités pour essayer de guérir..,autrement..vous donnez le nom de Mittérand…ok .,, mais une fois qu’il a décidé d’arrêter le traitement de Beljanski ..il est parti assez vite..là aussi on n’en sait pas assez..alors est ce que ce traitement guéri ou non le cancer?…..,
    Bp de chimios aussi ne sont pas souverain non plus vis a vis du cancer…
    Alors …a part Beljanski et chimio..il doit y avoir d’autres possibilités que vous ne mentionnez pas …
    connaissez vous ….
    thetruthaboutcancer.com. ?
    Avec Ty Bollinger?…et maintenant bien d’autres?…
    Voilà excusez moi d’avoir pris autant de place pour vous écrire mais depuis un certain temps je voulais vous faire part de tout ceci..
    Merci bien
    Angie

  6. Comme toujours sujet passionnant j’espère que cela va m’aider avec les plaques rouges et les démangeaisons que j’ai sur le bas du visage ainsi que les démangeaisons dans les cheveux depuis 18 mois mais aucun médecin ni dermato ne me prend au sérieux et ne sait me soigner ils sont tous des ânes je me soulage comme je peux avec Tea Tree et l’Argent colloïdal

  7. Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos précieux conseils.
    Et surtout pour la possibilité que vous avez à nous donner des noms de remèdes.
    On me demande des conseils pour le cancer du sein, que pouvez vous nous conseiller ?

  8. DOCTEUR,
    Tout d’abord nous vous remercions pour toutes vos informations. Nous connaissons votre immense expérience, et ce dans le monde entier (avons lu vos livres).
    Une question :
    qu’en est-il des acouphènes ? quels remèdes ? pour temporiser, surmonter.
    MERCI MERCI
    Y. de Vérot
    hythema@wanadoo.fr

  9. Bonjour,
    Petit commentaire au sujet des produits Beljanski. Les véritables produits beljanski (fondation Beljanski à New York) ne peuvent être achetés qu’à la fondation Beljanski à Natural-source.com. J’ai assisté dernièrement à la conférence de Sylvie Beljanski à Paris qui a dénoncé les sociétés qui vendaient du Pao Pereira etc sous leur nom et dont les gélules comportaient nettement moins de principes actifs et donc étaient moins chers.
    Cordialement

  10. Merci infiniment Mr Willem, respect ! Je garde tous vos articles richent en informations et conseils ! J ai pleinement confiance en ceux ci et j expérimente certains lorsque je me sens concernée ! C est un plaisir de vous lire ! Longue vie à votre lettre et….à vous aussi ! 😉

  11. Un GRAND MERCI pour vos précieux conseils , il y a plus de 5 ans j’ai subit une exérèse d’un mélanome de type ll(une tâche de naissance dans le dos) , votre lettre me rappelle à l’ordre pour une surveillance de mes grains de beauté . Je prend RDV dès aujourd’hui chez mon Dermato 😉Merci encore Dr Willem , portez-vous bien !
    Cordialement
    Mary-Line

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *