« Technologie vaccinale » : mon avis !

Chère lectrice, cher lecteur, 

Une nouvelle année de protestations et de polémiques est devant nous.

2021 a démarré très fort de ce point de vue.

À peine les sapins de Noël étaient-ils déposés sur les trottoirs que le bal des ronchon­neurs et des méfiants repartait comme aux pires jours de 2020.

Nous avions eu le procès sans fin sur les masques, valables, pas va­lables, utiles, inutiles, nécessaires, superflus, protecteurs, nocifs, obligatoires…

Puis vint la grande querelle des tests trop tard venus, eux aussi en nombre insuffisant.

À peine s’atténuaient ces guerres ci­viles qu’éclata celle des vaccins.

Pour s’y retrouver dans cette vaste foire, je redeviens anthropologue en recourant à des clefs spécifiques1.

Pour les anthropologues, la culture désigne ce que les gens doivent apprendre, par opposition à l’héritage biologique.

La culture se compose des connaissances, des valeurs, des croyances et des règles de vie qui sont communes à des individus et leur permettent de vivre et de travailler ensemble en communiquant de façon efficace.

En raison de leur formation, les médecins font partie d’une culture qui leur est propre et à laquelle les non- médecins sont étrangers.

Basée sur le modèle biomédical, la formation qu’ils reçoivent conçoit le corps comme une machine biochimique et définit la maladie comme une déviation de la norme des variables biologiques mesurables.

Même si l’efficacité de la biomédecine est incontestable, elle n’est pas toujours l’approche la plus adéquate culturellement, elle n’offre qu’une manière de comprendre et répondre aux dysfonctionnements biologiques et psychologiques des patients.

Il existe autant de manières de définir la maladie et d’y apporter une réponse selon la diversité des cultures.

Maintenant, parlons du vaccin : de quoi il s’agit ; ce que j’en pense

La prouesse semblait inatteignable. Moins d’un an après l’apparition du Sars-CoV-2, le monde dispose de deux vaccins affichant une efficacité supérieure à 90 %.

Au-delà de la rapidité de la mise au point, il s’agit d’une avancée spectaculaire pour la science, ouvrant la voie à une révolution thérapeutique.

La technologie derrière ce suc­cès est celle de l’ARN messager.

Déjà utilisée en médecine vétéri­naire, aujourd’hui commercialisée pour l’homme pour la première fois, elle est jugée prometteuse par le monde scientifique depuis plus de vingt ans.

Il s’agit d’injec­ter dans nos cellules des brins d’instructions génétiques, les ARN messagers.

Ces vecteurs « piratent » les cellules et leur ordonnent de fabriquer des pro­téines spécifiques pour apprendre à l’organisme à détecter le virus et à générer une réponse immu­nitaire.

Simples à fabriquer en laboratoire, les ARN messagers ne s’insèrent pas dans le noyau et ne modifient pas notre génome.

Il suffit de modifier le « message » pour modifier le vaccin.

Le vaccin à ARNm de Pfizer

Alors que la France, pays de Pasteur et des vaccins, est à la traine derrière les 3 grandes puissances, c’est un immunologiste français qui a conçu le vaccin à ARN.

Stève Pascolo, un immunologiste français est au cœur de l’aventure de l’ARN messa­ger (ARNm) vaccinal depuis vingt ans. Directeur de la plateforme « ARNm thérapeu­tiques » à l’université de Zurich en Suisse, il a fait sa thèse à l’Institut Pas­teur avant de s’exiler en Allemagne, où ont éclos les premiers prototypes de vaccins utilisant cette techno­logie.

Il a repris sa liberté pour explorer diverses applications, dont des vac­cins anticancer avec BioNTech.

  • En résumé en quoi consiste l’ARNm ?

Le noyau de la cellule, c’est une bibliothèque. L’ADN, c’est un livre.

L’ARN, c’est une photocopie de quelques pages.

La spécificité d’une cellule fait que la photoco­pieuse sélectionne certaines pages de certains livres et pas d’autres.

Ainsi, toutes nos cellules ont le gène de l’insuline, mais c’est seu­lement dans celles du pancréas que celui-ci est « photocopié ».

  • Comment réaliser ce type de vaccin ?

Il faut un ADN contenant le gène qui convient et une enzyme appelée « ARN polymérase », qui lit chaque base d’ADN et les transcrit en ARNm.

Il fait une copie qui sera enfermée dans un liposome, une bulle de graisse composée généralement de quatre lipides.

Ensuite, on détruit le livre [l’ADN].

L’ARNm est purifié et prêt à l’emploi.

Seul le véhicule (la bulle de graisse utilisée pour l’achemi­ner dans la cellule), a besoin d’être conservé à très basse température.

Une fois dans la cellule, la photoco­pie est lue, entraînant la production de la protéine Spike, située sur la couronne du virus.

Ce leurre alerte la cellule et le système immunitaire se met en marche.

Pour modifier le vaccin en six semaines, en cas d’importante mutation du virus, il suffit de changer l’ADN de départ.

Le « logiciel ARNm » prétend cibler des pathologies inaccessibles à la thérapie officielle…

Notamment les maladies virales, en remplaçant certains vieux vaccins et se protéger ainsi contre d’autres virus, comme le cytomégalovirus ou Zika, sur lesquels des essais sont en cours.

Quant au cancer, certains vaccins devraient être autorisés avant 2022.

Il s’agit de traitements personnalisés par immunothérapie.

On prélève un bout de tumeur dont on séquence le génome et en moins de trois mois, on met au point un vaccin spécifique du patient.

Cette stratégie s’adresse à d’autres pathologies, de la réparation de tissus cardiaques endommagés aux traitements anticancéreux.

Plusieurs projets à l’étude espèrent aboutir d’ici à trois ans, (notamment les cancers de la peau, du sein, du pancréas, du larynx, de la bouche) selon leur affirmation !

Quid des effets secondaires ?

Les réseaux sociaux alimentent à l’envi ces craintes sur le thème : comment avoir confiance dans un vaccin mis au point si rapidement sans connaître le détail des effets indésirables, au demeurant mineurs ?

La question mérite évidemment d’être posée.

Mais dans les autres pays, on met davantage en avant le ratio risques/bénéfice d’une injection : puisque la probabilité de voir surgir ces effets secondaires est statistiquement inférieure au risque de développer une forme grave de la Covid, la vaccination paraît plus logique.

Leur méfiance est aussi alimentée par les ratés de la vaccination contre le virus H1N1 en 2009.

C’est ainsi que dans les 90 millions de doses commandées par Mme Bachelot, 6 millions seulement ont été administrées du fait que la maladie avait disparu spontanément…

Toutefois on a observé des réactions allergiques qui seraient dues au PEG, un composé du vaccin.

La mort d’un médecin américain à la suite de la vaccination fait beaucoup de bruit.

On a observé une chute drastique de ses plaquettes, ce qui a occasionné une hémorragie.

Lors d’une précédente Newsletter j’avais évoqué la possibilité d’accidents du vaccin Pfizer en présence de maladies auto-immunes.

Je pense que ce confrère souffrait d’un purpura thrombocytopénique idiopathique qui est une maladie auto-immune.

Je rappelle que 5 à 7 millions de Français souffrent de maladies auto-immunes.

On en recenserait une cinquantaine. Nous disposons d’un produit pour régulariser ce trouble IMMUNO REGUL (Labo Phyt’Inov).

Après la vaccination, la 2ème étape est la pharmacovigilance qui correspond au recensement des effets secondaires qui peuvent survenir après quelques années.

Les maladies hivernales sur le banc de touche ?

Peut-on aussi imaginer que le virus SARS-CoV-2 ait, d’une certaine façon, tué les virus grippaux ?

Il reste beaucoup de mystères à per­cer sur les virus.

Mais on est bien obligé de se poser cette question quand on voit que la grippe n’est plus du tout pré­sente.

Par ailleurs, l’absence des virus grippaux n’est pas une exception française.

L’Europe est dans la même situation.

Et cela a été constaté aussi dans l’hémisphère Sud où de juin à septembre, survient l’épidémie de grippe hiverna­le.

Or, la circu­lation virale a été extrêmement fai­ble en Australie, en Nouvelle- Zélande, en Afrique du Sud et en Argentine, ce qui est inédit.

Reste à savoir s’il ne s’agit que d’un phénomène annuel, ou s’il est durable…

Comment expliquer cette quasi-disparition de la grippe, alors que, par ailleurs, la Covid fait des ravages et que la somme des deux plongerait les hôpitaux et les médecins libéraux un peu plus dans le gouffre ?

On sait que les gestes barrière, en particulier le port du masque, contri­buent à fortement faire recu­ler la grippe.

L’usage massif du gel hydroalcoolique dans la population a aussi lar­gement contribué à cette éra­dication des virus grippaux.

Le recours massif à la vaccination anti­grippale, qui a été un grand succès cette année, notam­ment chez les plus de 65 ans, est également un facteur d’explication.

Treize millions de Français ont déjà été im­munisés contre dix environ l’an dernier.

Alors qu’elle fait d’habitude des ravages dans les EHPAD, la grippe y est totalement absente.

C’est une très bon­ne nouvelle quand on sait que la grippe entraîne chaque an­née, du fait de ses complica­tions, 10 000 à 15 000 décès.

Les habituelles épidémies hivernales ne se sont toujours pas déclarées pour le moment : grippe, rhume, gastroentérite, bronchiolite ; ce sont ces maladies virales survenant l’hiver, que l’on redoutait d’attraper.

Aujourd’hui, on oublierait presque qu’elles existent.


Deux épidémies peuvent-elles coexister ?

Comment expliquer ce pseudo-miracle ?

Il sembl­erait que « l’écologie virale » joue un rôle, qui se traduirait par une forme de concurrence entre les virus, que l’on observe en ce moment.

Et sans doute déjà l’hiver dernier, puisque « l’épi­démie de grippe avait pris fin au mo­ment de l’arrivée de la Covid-19 », rappelle un virologue.

Cette interférence virale n’est pas la seule réponse.

Depuis un demi-siècle je parcours la planète, j’ai été souvent confronté à des épidémies virales (Ebola, HIV, Chikungunia, dengue, fièvres hémorragiques, SARS, MERS…) et je n’ai jamais observé la présence de deux épidémies avec une virulence très marquée.

Il semblerait qu’à chaque fois l’une des 2 épidémies entre en « sommeil ».

Comment expliquer cette clémence vis-à-vis des hommes qui subissent ce drame ?

Stop aux « Ya Ka ! Faux cons ! »

On connait ces 2 transcriptions sous forme orale populaire qui proposent des solutions miracles à tout problème.

Depuis un an on voit défiler sur les différents plateaux des experts qui se décarcassent pour exposer leurs commentaires et apporter des solutions que l’on connait depuis février 2020.

Personnellement, je conseille vivement de se vacciner avec le vaccin Moderna dès lors que la médecine officielle ne propose aucun traitement efficace.

Il faut à tout prix stopper ce bolide viral qui donne l’illusion de s’atténuer pour repartir de plus belle.

Il donne le tournis à l’ensemble de la planète.

Le débat sur les vaccins, hystérisé par les gros médias, a comporté beaucoup d’autres bil­levesées et signes de mauvaise foi.

Mais si ce risque vaut d’être pris, c’est pour en écarter un, très avéré celui-ci : le risque d’être rattrapé par le virus qui terrorise l’humanité depuis douze mois et nous prive de plusieurs libertés.

Risque pour soi et risque, aussi, pour les autres car l’on peut parier que, la vaccination, de proche en proche, protège la famille, le voisinage, la ville, le pays et finalement, le monde entier.

Le caractère altruiste du fait de se faire vacciner n’est jamais mal­heureusement mis en avant.

C’est pourtant simple : si vous ne tenez pas à vous protéger vous-même, faites-le pour les autres.

Faire comme Elvis Presley en son temps ?

Pour mobiliser les indécis, 200 artistes sont sortis de leur silence pour réveiller les consciences endormies ou gagnées par le doute.

Selon le docteur Albert Schweitzer (dont j’ai été le dernier assistant) « l’exemplarité n’est pas une façon d’influencer les autres, c’est la seule »

Plus un grand nombre d’entre nous sera immunisé, plus on déclenchera la roue de la confiance.

Dans les années 1950, c’est contre la polio qu’il fallait se faire vacciner.

Le « King » avait accepté de retrousser sa manche, pour inciter les jeunes à sauter le pas.

Le 28 octobre 1956, encore à l’aube de sa carrière, Elvis Presley, s’est donc fait injecter une dose de vaccin antipolio face à la télévision nationale, pour inciter les adolescents américains à se faire vacciner contre la poliomyélite.

Les gens se sont mis à faire la queue pour se faire vacciner, comme si c’était pour acheter le dernier iPhone.

Ces ruptures de stock inattendues !

«Crise» est un terme bien faible pour définir ce qui nous arrive – et va, continuer de nous agresser.

Comme on aimerait pouvoir aller au «ciné», écouter un concert, applaudir des comédiens, admirer peintures et sculptures dans un musée !

Comme la jeunesse aimerait être jeune, pouvoir aimer, être aimée, se défouler, rencontrer, voyager, parler en groupe, rire ensemble, étudier en salle, mettre fin à cette cruelle et destructrice épreuve d’un apprentissage inattendu !

Comme les commerçants (hôtels, bars et restau­rants) aimeraient ouvrir, servir et sur­vivre et éviter la faillite !

«Crise», je cherche un autre mot, plus violent pour décrire ce drame (peut-être cataclysme !).

Mais il y a cette pléthore de vaccins, qui suppose une vertigineuse rapidité avec la­quelle l’inventivité humaine et la mo­dernité des techniques ont permis d’apporter une solution, le remède inattendu et d’ouvrir la porte vers un autre hori­zon.

Nous savons nous adapter et nous saurons faire face.

Sans oublier ce qu’on ap­pelle les «dommages collatéraux» qui risquent d’être multiples et peut-être ravageurs.

Mais nous, les petits médecins les récalcitrants, les maudits, les exclus, nous sommes là pour colmater les méfaits des produits chimiques avec nos bienheureuses thérapies naturelles.

Pour la petite histoire, on ne trouve plus d’HE de Ravintsara, d’Eucalyptus (radiata et globulus), de Laurier noble dans les pharmacies, comme quoi nos Newsletters ont été suivies à la lettre et ont permis de sauver ceux qui nous ont fait confiance.

Tant pis pour les incrédules !

Pour devancer les ruptures de stocks, je vous conseille d’acheter au labo Phyt’Inov, tel : +41 32 466 89 14 :

  • LYSOVIR (qui recèle 4 huiles essentielles) à donner dans toutes les infections bactériennes et virales, (Infections ORL, pulmonaire, gastroentérite, maladie de Lyme, rage de dents). Renforce l’immunité.

2 gélules avant les 3 repas, 3 semaines, boite de 60 gélules.

  • Vitamine C cynorrhodon, 2 cp le matin, 2 cp à midi, boite de 150 gélules.
  • PIPERCUMINE, (curcumine + poivre) état inflammatoire, boite de 100 gélules.
  • BIOLINE : huile de lin biologique (excellent oméga-3), 2 gélules aux 2 repas (pathologies cardiaques, cérébrales…)


Cette curieuse méthode japonaise pour votre immunité !

En cette période nébuleuse que nous traversons, j’aimerais recommander une technique qui pourra peut-être satisfaire ceux qui veulent booster leur immunité, se prémunir des éventuels virus, tout en « rajeunissant » !

Je vous ai déjà parlé, à savoir le sauna japonais : Iyashi Dôme, son action particulière est due à la lumière infrarouge.

En augmentant rapidement la température corporelle, l’organisme génère et stimule de nouvelles protéines, qui réparent les cellules endommagées et déclenchent le rajeunissement des cellules…

Un degré de température du corps supplémentaire stimule l’immunité et renforce les défenses naturelles.

En plus de cette action immunitaire, il existe 3 autres bienfaits :

  • Minceur :

La profonde transpiration entraînée par une séance de Iyashi Dôme équivaut à celle d’une course de 20kms.

En perdant jusqu’à 1200 ml de sueur, ce sont en moyenne 600 kilocalories qui sont éliminées à chaque séance de 30 minutes.

  • Détox :

Iyashi Dôme détoxine l’organisme en profondeur et assure l’élimination de l’ensemble des toxines et des métaux lourds toxiques tels que le Strontium, le Baryum, le Nickel, le Plomb, le Chrome, l’Arsenic, le Cuivre… et l’Aluminium, avec une efficacité particulière sur ce dernier.

  • Anti-âge :

Iyashi Dôme présente des bienfaits pour la jeunesse de la peau, notamment via la régénération des cellules.

Rides atténuées, peau plus lisse, plus ferme et plus hydratée, teint plus lumineux… Iyashi Dôme aide à lutter contre le vieillissement de la peau.

Beaucoup d’entre vous sont venus faire 5 à 6 séances.

Les résultats sont exceptionnels. On peut le vérifier en établissant l’âge physiologique en fin de séries. Personnellement j’ai gagné 20 ans ! Au Japon ce sauna fait partie des techniques médicales incontournables.2

Portez-vous bien !

Jean-Pierre Willem 

Sources :

1. L’anthropologie médicale s’intéresse à une vaste gamme de sujets, dont les fondements culturels de la santé, de la distribution des maladies, des croyances et des pratiques liées à la santé ou des choix de prise en charge. L’anthropologie clinique applique les concepts et les méthodes de l’anthropologie médicale à la relation entre patient et soignant, au processus de diagnostic, à l’adhérence au traitement, aux attentes des patients, et à la satisfaction des patients et des soignants.

2. BODY HEALTHUP, 18 Rue du Général Beuret, 75015 Paris. (N’hésitez pas à me dire si vous connaissez des adresses en région) Tel : 06 30 28 72 55 / 06 30 20 32 31

Sources

108 comments on “« Technologie vaccinale » : mon avis !

  1. J’ai un lupus vous conseillez le vaccin qui stimule le système immunitaire ce qu’il ne faut pas faire pour une maladie auto-immune idem vous conseillez des compléments alimentaires à base de plantes pour stimuler l’immunité
    Je suis un peu perdue et ne sais plus quoi faire
    J’ai un médecin qui me conseille le vaccin et l’autre qui est contre surtout que j’ai déclaré le lupus 3 ans après le vaccin hépatite B
    Merci de me conseiller
    Mme Bogey

  2. Merci beaucoup pour cet article très instructif. Vous préconiser le vaccin Moderna. Quelles sont les différences entre ce dernier et celui de Pfizer, ou autre laboratoire pour valoriser ce choix précisément ? Merci d’avance pour votre réponse.

  3. Au vue de vos commentaires, je suis encore plus décidée à ne pas me faire vacciner et profiter au maximum des protocoles de traitement proposés et efficaces. Ce qui me dérange dans tous ces prises de paroles de médecins, c’est que tout ce beau monde a foncé vers un vaccin mais très peu d’entre vous ont foncé pour soigner les patients et parler haut et fort des traitements existants du Covid.
    Trop d’informations contradictoires peuvent tout simplement faire penser à une manipulation de masse pour que les labos fassent leur beurre.
    Je suis une infirmière à la retraite et j’ai honte de voir tous ces médecins de plateaux qui n’obéissent qu’au pouvoir politique et non pour le bien du patient.

  4. Bonjour,
    Comment régresser au plus bas…
    Comment pouvez-vous vous regarder dans le miroir, sans baisser les yeux, au nom du conflit d’intérêt….
    Comment devenir corrompu par la soif de pouvoir et d’argent à votre âge ?
    Vous ne méritez pas une ligne de plus.
    J’espère que vos abonnés ne seront pas dupes.
    Sentiments mitigés.
    Philippe DRALET

  5. Bonjour Docteur,

    Votre lettre est d’un optimisme débordant en faveur des vaccins.
    J’aime vous lire mais cette fois je ne partage votre engouement, loin de là.
    En effet, je lis d’autres médecins qui ont travaillé ou qui travaillent encore et connaissent de près cette nouvelle technologie et leur enthousiasme est très loin du votre, certains ont un avis très défavorable.
    Je ne veux pas être un cobaye de cette nouvelle technologie expérimentée sur les populations actuellement.
    J’ai été gravement malade, alors que j’étais en excellente santé, m’a vie a été chamboulée par un vaccin : le BCG
    Mon fils a été gravement malade après les trois vaccins obligatoires, il a 57 ans.
    Alors que ces soit disant vaccins étaient sûrs !
    Je ne commenterai pas plus.
    Salutations
    Claude Payen-Henry

  6. Bonjour Docteur,

    enseignante en élémentaire, avec une classe de CE1, je peux vous dire que les gastro circulent bel et bien dans l’école, avec ou sans gel hydroalcoolique.

  7. Bonjour Dr Willem. Merci pour vos lettres qui m’aident beaucoup et me sont un phare dans cette tempête de la santé. Je me permets une demande de précision et de conseil. Pourquoi recommandez vous le vaccin Moderna? D’après les échos qui me sont parvenus (difficile de se couper complètement de ce flot d’informations) il ne serait pas possible de choisir son vaccin. Mon mari (67 ans) est atteint de polymyosite. S’il choisit de se faire vacciner que conseillez vous pour aider son organisme à ne pas s’emballer. Merci d’avance pour votre réponse éclairée.

  8. cher Dr Willem,

    cela fait des années que je lis certaines de vos newsletters que je trouve toujours très bien.

    Cette dernière sur les vaccins m’interpelle. Connaissez-vous les travaux du Dr Gernez et du Dr De L’Orgeril et d’autres qui ont un position diamétralement opposée sur les vaccins? Il existe près de 400 études, la plupart en anglais, sur les effets nocifs et la remise en question du principe de la vaccination. Ajouté à cela la position de Béchamp, face à Pasteur, sur les fondements logiques qui veulent que le terrain est prédominant, ce que par ailleurs vous confirmez par vos nombreux écrits et votre approche parallèle et naturelle de la santé.

    Personnellement, je pense que la nature, depuis des millénaires, a fait face et s’est développée, renforcées, adaptée et a toujours cette capacité malgré un environnement toujours plus chargé en toxines de toutes sortes et en stress. Je ne prends jamais de médicaments chimiques et complète mon alimentation par des vitamines, minéraux et acides aminés mais en cas de grosse infection je n’hésiterai pas à prendre des antibiotiques, mais en dernier recours.

    Je serai heureux d’avoir votre feedback sur les travaux d’autres scientifiques, dont ceux cités plus haut, concernant les vaccins.

    Bravo et merci pour tout ce que vous avez fait et que vous continuez de faire.

    Avec mes meilleures pensées.

    Jean-Luc

  9. Il est évident que tout ce qui est gastro rhume grippe , les maux de l’hiver traditionnels sont pas présents parce qu il y a le port du masque et la distantation et lavage mains il n’y a aucun mystère là-dessus.

    en France et les pays latins on fait des bisous on se serre les mains on se transmet les microbes sans arrêt donc si plus de contact avec port de masque et lavage de mains (en France nous sommes les plus sales) c’est normal qu’il n’y a plus de microbes qui circulent CQFD.

    si le covid circule c’est parce qu il y a des personnes qui ne tiennent pas compte des conseils comme les regroupements exetera fin de la plaidoirie. Rien d’extraordinaire.

  10. Immuno regul n’existe plus sur phyt’inov depuis plusieurs mois… Le Dr Willem en parle pourtant régulièrement. Quelle est l’erreur ? Certains sites marquent qu’il a été remplacé par un produit s’appelant moduloplex. Or ce produit, selon les sites sur lequel il est vendu, ne contient pas forcément les mêmes ingrédients et n’a pas forcément le même packaging. Bizarre. Bref, je trouve que cela n’inspire vraiment pas confiance. Dommage.

  11. Merci pour vos bons conseils depuis tant de lettres .
    Puis-je vous demander votre avis à propos de la généticienne Alexandra Henrion Caude qui m’interpelle.
    Très Bonne Année remplie de soleil 🌞 surtdans les cœurs
    Et encore merci
    Noëlle

  12. Bonjour Docteur et merci infiniment pour vos lettres qui m’éclairent toujours
    Je voudrais connaître s’il vous plaît votre avis sur l’IVERMECTINE
    est-il réellement si efficace dans les pays en voie de développement notamment en Inde ?
    et pourquoi ne l’utilise t on pas ici ?
    Merci d’avancr

  13. Merci Docteur pour v os conseils. Malheureusement le sauna japonais n’existe qu’à Paris. La province est toujours oubliée. Salutations.

  14. Bonjour, merci pour tous ces précieux conseils.
    Pouvez vous préciser pour vous preconisez le vaccin Moderne plutôt qu’un autre?
    Merci et bien cordialement

    Sylvie Robichon

  15. Merci pour ces précieux renseignements concernant les vaccins car ce n’est pas évident de choisir pour les non initiés. Mais est-ce que nous aurons le choix du vaccin si il devient obligatoire. En ce qui nous concerne âgés de 70 ans pour mon mari et moi 68 j’avoue que nous sommes pas pressés.
    Sans pathologie grave moi avec une thyroïdectomie totale en 1997 sous L-Thyroxine depuis l’épisode Levothyrox, tout va bien sauf qu’actuellement nous ne pratiquons que quelques marches à la place de la danse de salon pratiquée depuis 35ans (3h et demie par semaine plus les soirées de samedi soir) et ça nous désole vraiment. On n’en peut plus de ne pas voir nos amis.
    Nous prenons du magnésium biclycinate et de la qercetine Nutrixeal du collagène II labo Lorica et cela nous maintient en forme. Nous n’avons pas de surpoids ni de problème respiratoire.
    Je lis plusieurs lettres sur les mails mais ne suis pas abonnée à une revue particulière et j’arrive à avoir des conseils de santé. Peut-être pourriez me donner des conseils pour un abonnement éventuel sachant que nos revenus sont limités.
    Merci encore bonne année. Cordialement Joëlle Charretier

  16. J’ai oublié de vous dire que je prends de l’Orocal D3 depuis 1997 plus une suplementation de V D3 Zymad. J’ai lu la lettre concernant de vaccin norvégien ! Que faire. Merci

  17. Bonjour, à propos des vaccins, j’ai une question, pourquoi se vacciner puisque il est dit que même vacciné on devra toujours porter un masque, qu’on reste contagieux si on l’attrape, qu’il faudra continuer à ne pas embrasser ses amis, etc … donc quel avantage a t on de se vacciner ?

  18. vous n’êtes pas 1 « petit » médecin
    vous vous posez des questions comme des personnes +moi se les font
    plus vos connaissances que je n’ai pas
    pourquoi le vaccin MEDICA ? PLUS QU 1 AUTRE
    QUEL LAboratoire ?
    et je vais être curieuse,quel est votre rapport avec eux ?
    DANS CES TEMPS DIFFICILES ON NE SAIT PLUS à QUI FAIRE CONFIANCe
    donc je fais confiance en moi

  19. Bonjour Docteur,
    Enfin un discours, une parole claire et rassurante ! Je vous remercie pour votre bienveillance et les précisions que vous nous apportez, bien loin du discours qui circule en boucle et qui ne donne aucune réponse.
    Je suis naturopathe et j’apprécie vos messages
    Merci !

  20. Bonjour, Docteur, je suis tout à fait d’accord pour me faire vacciner. Cependant, étant très asthmatique, très très très allergique (pollens et graminées et alimentaires – pas de lait de vache), avec quel vaccin se faire vacciner ? On nous l’impose, il est impossible de choisir.

  21. bonjour docteur, j’ai des polypes dans ma vessie depuis 2 ans environs et qui sont enlever systématiquement par mon urologue , et j’aimerais savoir s’il existe un traitement ou produit pour éviter qu’il revienne, cordialement , marc

  22. Bonjour Docteur!

    Cela fait bien longtemps que je vous lis et suis vos conseils. Ma fille est naturopathe et ostéopathe et en ce qui me concerne j’ai fait pas mal de formations au niveau des huiles essentielles, bien que toute ma vie j’ai été responsable de ressources humaines dans une grande Organisation internationale. Je m’intéresse beaucoup à l’humain.

    Cette fois je suis assez étonnée de votre message concernant les vaccins. Je me pose énormément de questions notamment sur ce vaccin Pfizer qui officiellement est encore en test jusque 2022!!

    Puis-je vous demander si vous avez écouté les messages de la généticienne mondialement connue qui est Alexandra Henrion- Caude, interdite sur Youtube ou Facebook parce qu’elle dit des choses qui dérangent. Mais on peut la retrouver sur Vimeo. Je ne suis absolument pas compétente pour donner un avis sur ses dires mais vraiment cela m’interpelle. Puis-je dès lors vous demander si vous avez pu écouter ses messages et si oui, me donner votre avis de médecin? Je trouve dommage que les scientifiques ne répondent pas à ses appels à vigilance!! Ce serait tellement plus efficace! D’autre part les médecins ne parlent jamais de renforcer notre immunité ni de mentionner quelques médicaments ou plantes tels l’artémisia.

    Je ne vais pas être plus longue car je sais que votre temps est précieux mais vraiment j’aimerais tellement connaître votre avis sur les messages de cette généticienne.

    Je vous remercie dès à présent pour votre réponse.

  23. Bonjour dr Willem,
    Je suis étonné que vous ne précisiez pas que l’efficacité avancée par les fabricants du « vaccin » pfizzer, par exemple, ne concerne que les personne sans risque et d’une tranche d’âge spécifique.
    Or la vaccination soutenue actuellement nous prend pour des chairs à cobayes puisque les effets ne seront visibles qu’à l’avenir proche ou lointain. Et surtout sans possibilité de réclamations ou dédommagements auprès des fabricants eux-mêmes quant aux problèmes. Cette attitude me laisse perplexe, et aucunement confiante, et me donne à penser non professionnelle de leur part.
    D’autant plus qu’il existe déjà plusieurs traitements efficaces pour soigner la population. Je ne comprends pas ce déni sauf pour favoriser des objectifs particuliers.
    Bien à vous…

  24. « Personnellement, je conseille vivement de se vacciner avec le vaccin Moderna dès lors que la médecine officielle ne propose aucun traitement efficace. »???

    Et les études, randomisées et opérationnelles avec ivermectine?

    Cdt

  25. Bonjour,
    Merci pour vos lettres toujours très intéressantes.
    pour cette dernière, vous parlez d’une méthode japonaise qui semble là aussi intéressante.
    j’habite le Var, connaissez-vous un lieu où se pratique cette technique ?
    je vous remercie

  26. Bonjour Docteur
    Merci pour cette lettre qui me rassure et me décide à me faire vacciner.
    Vous conseillez (timidement) le Moderna. Pourquoi?

    Est ce que les bains du Dr Salmanov, dans ma baignoire produisent les mêmes bienfaits que le sauna Japonais?
    Je monte la température progressivement jusqu’à 41 ° et me repose ensuite une demie heure dans mon peignoir en transpirant abondamment;

  27. Cher Monsieur,
    Vous dites
     » la spécificité d’une cellule fait que la photoco­pieuse sélectionne certaines pages de certains livres et pas d’autres.
    Ainsi, toutes nos cellules ont le gène de l’insuline, mais c’est seu­lement dans celles du pancréas que celui-ci est « photocopié ».

    C’est très intéressant ce que vous écrivez la.
    Cela veut dire que que selon la cellule on trouve ou pas des répliques ARN.
    Ma question est :
    Est ce qu’on sait dans quelles cellules on fait entrer le brin d’Arn qu’on a codé pour fabriquer de la protéine S ?
    En gros ne risque t’on pas, selon votre exemple très clair, de mettre dans une cellule qui n’a pas photocopie un gène …..
    ce même gène!
    Et de contrer ainsi le phénomène de sélection naturel complexe que vous décrivez sans l’expliquer du reste…
    Merci de votre précision.
    Cdlt

  28. Bonjour,
    si ce n’était pas de vous je me mettrai en colère ( à moins que vous ayez louer votre nom) Comment pouvez-vous donner un conseil de se vacciner quand on sait qu’il y a tellement de résultats scientifiques négatifs, qu’il n’y a pas assez de recul sur l’ARN, et vous vous permettez d’induire en erreur les gens qui vous lisent. Vous n’êtes pas virologue.PH Raoult n’est pas aussi sur que vous. Big pharma et les gouvernement jouent au apprenti sorcier et vous vous faites complice. la finalité n’est pas la santé des français mais le POUVOIR exercer sur lui , Nous ne sommes pas dupe, leurs mensonges, vos mensonges tôt ou tard justice sera faite, et l’argent que vous aurez amassé au détriment des gens faibles, ne pourrons rien pour vous.

    Combien vous ont- ils payé ? maintenait que l’on sait que le monde médical est corrompu jusqu’à la moelle. FAUX, la médecine officielle a des solutions et vous le savez, cela rapporte des millions de faire des vaccins. A votre âge vous devriez prendre du recul et demander pardon au Grand Architecte de vouloir détruire son œuvre.

  29. L’ARN messager ne dérègle par notre ADN. la couche cytoplasme protectrice de l’ADN le protège. Mais quand est-il de notre ARN celui qui donne à l’organisme la production de protéines telle l’hémoglobine qui transporte l’oxygène dans le sang ou les protéines pour les muscles ? On sait que le virus covid 19 avec de curieuses têtes de protéines d’un autre virus en 8 segments aux extrémités, qui ne sont pas sphériques, enflamme l’endothélium (Médecins chercheurs des Hôpitaux de Zurich).Donc contraire à la forme ancestrale biologique depuis des millions d’années
    Donc un ARN messager avec des protéines artificielles peut dérégler notre ARN. Il y a déjà une centaines de victimes parmi les personnes âgées en Allemagne Danemark Norvège France, certes peut être avec d’autres problèmes. Mais à long terme la biologie de notre corps, le système endocrinien, le système reproducteur peut se dérègler. Chez les animaux c’est déjà le cas. Chez les porcs avec les vaccins ARN, on a de nombreuses malformation congénitale à la naissance et chez l’humain aussi mais à cause de la chimie dans l’alimentation.
    Alors comme le doute subsiste, je conseille aux personnes un vaccin classique (chinois ou autre)pour le moment et ne prendre le risque plus tard disons 3 5 ans. Car si après dans 5 ans l’impossibilité d’avoir des enfants à cause du dérèglement de notre ARN. A moins de me prouver le contraire, mais personne actuellement ne peut le faire. Je ne parle pas d’ADN mais bien d’ARN donc

  30. Bonjour cher Docteur Willem

    Tout d’abord, je vous présente tous mes meilleurs vœux pour cette année 2021.

    Un grand merci pour tous vos précieux conseils, vos fines analyses médicales et anthropologiques. Merci pour ce grand souffle d’oxygène que vous apportez dans cette atmosphère bien viciée qui balaye actuellement nos sociétés.
    Pour le sauna japonais que vous préconisez, je cherche désespérément une bonne adresse à Paris, ou en région parisienne. Si vous pouviez m’en indiquer une, je vous en serais très reconnaissant.

    Bien à vous,

    Jean-Marc

  31. Vous évoquez le ratio bénéfice risque sans un mot pour les probables victimes potentielles d’effets indésirables très graves, invalidants, qui de plus peineront à faire reconnaître leur nouveau handicap du fait que la preuve ne pourra pas être  » démontrée scientifiquement » du lien avec l’injection vaccinale. La double peine, et cela ne date pas d’aujourd’hui. L’altruisme à ce prix, dans le déni ou l’oubli des autorités médicales et politiques et l’impréparation, ne serait pas consenti librement et en connaissance de cause. Que préconisez-vous pour tenter de résoudre les cas graves d’effets indésirables qui apparaitront quasi inévitablement ?

  32. Mr Xavier Bazin dans sa news letter du 13/01/2021 nous met en garde contre ces nouveaux vaccins ARN messager, vous aujourd’hui vous recommandez le vaccin moderna, j’avoue que je ne sais plus quelle attitude adopter quant à la vaccination.
    Compte tenu de vos articles que j’apprécie beaucoup car ils sont toujours de très bonne qualité et pondérés, j’aurais donc tendance à vous faire confiance.
    Merci pour vos conseils

  33. Votre point de vue est cohérent mais je vais faire différemment : le vaccin est indispensable quand on a réussi a interdire le ou les traitements qui marche notament la chloroquine et passe sous silence le citromax la vitamine D le zinc et les huiles essentielles
    Et surtout comme pour la grippe je ne vais pas me passer en vieillissant d’une mort rapide qui me dispensera de me faire torcher le cul par Des gens mal rémunéré et mal considéré… Vous savez quoi j’ai pas peur de la mort, ça veut pas dire que j’aurai pas le trac mais comme je ne crois pas en Dieu je ne suis pas formaté à paniquer à l’arrivée de celle-ci…
    Merci pour votre travail

  34. Merci pour cette lettre si intéressante. Enfin un résumé très explicite du mécanisme des vaccins et de l’ARNm. J’ai enfin bien compris la façon dont cela fonctionne et cela supprime vraiment toute peur, sachant que cette méthode existe déjà depuis 20 ans et est utilisée pour les animaux.
    Ayant une maladie auto-immune (hashimoto), je vois que vous conseillez plutôt le vaccin moderna mais, dans ce domaine, je n’ai pas bien saisi vos arguments.

  35. Bonjour Docteur,
    je suis vos messages régulièrement, j-ai depuis 18 ans une hypothyroidite de hashimoto, donc maladie auto-immune que j’ai réussi à réguler sans lyvothyrox avec des compléments naturels style moducare, actuellement je prends régulinat et des doses du laboratoire hildegarde de berguen . Après votre message précédent j’ai donc décidé de ne pas me faire vacciné, mais aujourd’hui je suis dans le doute. J’ai 77 ans ,maman avait de la polyarthrite . rassurez moi Merci

  36. Bonjour,
    J’ai lu votre lettre sur les vaccins et vu, non sans surprise, que vous incitez les personnes à se vacciner avec le vaccin Aderma (en cas d’absence d’autres alternatives). Et de culpabiliser ceux qui ont une bonne raison de ne pas se vacciner ( maladie auto-immune, entre autre), en les accusant de manquer d’altruisme ! J’estime pour ma part que les gens sont libres de leurs choix et que se faire vacciner, par ailleurs, ne protège pas du virus. Sans compter les éventuels effets secondaires, pour certains graves, dont on pourrait même mourir. Ce ne serait pas la première fois… De quel droit une personne critique-elle une autre si celle-ci pense différemment ? Laquelle des deux subira les éventuelles conséquences du vaccin ? Je ne trouve pas honnête de votre part de culpabiliser les autres pour leur choix…
    Marie-Claude

  37. bonjour docteur WILLEM merci pour vos conseils,je vous souhaite tout mes voeux ,la santé,bonheur, que tout rentre dans l’ordre pour nous tous avec cette histoire de covi, qui eloigne tout ce qui nous entourent,

  38. Après vérification je n’ai trouvé aucun complément alimentaire du nom de « Immuno régul » chez Phyt’inov !
    Bien à vous…

  39. Je regrette qu’Immunoregul ne soit plus disponible depuis plus d’un an. Je suis atteinte de plusieurs maladies auto immunes qui ont reflambe depuis l’arrêt d’Immunoregul. Je prends de la cortisone et me suis écrasé plusieurs disques vertébraux à cause de l’ostéoporose. Quid du vaccin ?

  40. Votre explication aidera peut-être à faire comprendre aux récalcitrants du vaccin ARNm, la nécessité de se faire vacciner!!!
    j’ai partagé votre lettre sur FB.
    Merci.

  41. Cher Docteur JP Wilhem
    Je vous approuve dans toutes vos lettres sauf quand vous faites avaler des huiles essentielles tueuses de virus et bactéries qui détruisent notre flore intestinale !!
    J’ai compose un cocktail maison de 18 HE diluées dans deux huiles végétales qui non seulement tuent virus, bactéries et autres germes mais qui ont en plus sur l’organisme des bienfaits indéniables. Rien à avaler ! Tout par la peau en massage !
    Mais personne ne me croit ! Et vous ?
    Car le problème est de tuer le virus ! Or personne n’en parle !
    Les cliniques et hôpitaux sont des cavernes d’Ali Baba pour les virus!
    les lettres et colis, le papier monnaie des pigeons voyageurs pour les virus . Le confinement, le couvre feu sont de la roupie de sansonnet !! Toujours autant de décès, de contaminés !

  42. Bonjour Monsieur,
    A la lecture de votre document, vous vivez dans quel monde? Sûrement pas le nôtre. Des généralistes et un hôpital parisien où une amie infirmière travaille n’ont vu aucun COVID depuis des semaines. Par contre, les médecins croulent sous les effets secondaires de cette pandémie comme la dépression, les réactions au port du masque, les PCR mal faits.. problèmes de sinus et en ce moment, en particulier, beaucoup de gros rhumes. Et, comment 0.005% de décès dans le monde peuvent expliquer la fabrication d’un vaccin qui ne pourra être injecté à toute la population pas avant deux ans. Les chiffres du nombre de cas ne veulent rien dire. Quand on cherche, on en trouve.. Rien à voir avec les chiffres du début. A l’INSEE, la surmortalité 2020 est faible. Et, le vaccin Pfizer dont l’étude devrait être terminée en 2022, testé sur peu de cas sévères, a reçu une dérogation transitoire pour une vaccination en 2021. Serions-nous des cobayes nous les vieux et les patients à risque, pour ce type de vaccin? Quant aux effets secondaires du vaccin, pourquoi en parlait puisque pour vous c’est dérisoire. C’est autant dérisoire que les 0.005% de mortalité. Pourquoi ne pas créer un traitement que tout le monde pourrait prendre en même temps pour atteindre une immunité maximale. Pourquoi à tout prix un vaccin?Je ne suis pas contre les vaccins mais il y a trop de doutes sur cette pandémie depuis le début. Traumatiser une population et donner de l’argent pour nous faire taire est-il nécessaire?. Nous sommes entrain de perdre nos libertés et nous avons l’impression d’être pris dans un grand piège. L’assignation à résidence est-elle utile puisqu’un rattrapage du nombre de contaminés arrivent après le confinement. J’ai peur pour tous ces gens qui se vaccinent car je suis personnellement touchée. Ma fille de 40 ans infirmière, qui a reçu un vaccin contre l’hépatite B, a développé 15 ans après, une maladie auto immune. Elle ne peut plus exercer et touche 900 euros par mois, seule pour élever deux enfants. Aucune indemnisation ni de l’Etat, ni des labos. Vous mettez des familles en péril et vous pensez que tout va bien. Sa vie est un calvaire et elle souffre le martyr chaque jour et rien n’y fait car pour cette maladie, il n’y a ni traitement ni vaccin. D’ailleurs, Il y a tant de maladies sans traitement. Donc pourquoi se précipiter aussi vite sur cette pandémie sinon que pour les profits. Pourquoi les labos se dédouanent-ils des effets secondaires? Tout nous parait si bizarre sans être complotistes. Nous n’avons pas la science infuse des médecins mais nous sommes des pensants et nous avons encore un raisonnement. Bon courage. Cordialement

  43. Bonsoir Docteur,
    Je suis abonnée à votre lettre depuis longtemps et ai 3 de vos livres dont celui sur les HE antivirales.

    Concernant celle de Ravintsara , de Globulus , nous en trouvons facilement en Belgique. Pour la petite histoire, je fabrique mes gélules moi-même à base d’huile végétale de colza + 1 ou 2 gttes HE soit ravintsara, et-ou niaouli ou cannelle. Ou rien qu’une sorte. pas plus de 3 semaines.

    J’ai une question: en 2010 j’ai eu « Polymialgia Rheumatica ». Cortisone pendant 3 ans. Suite à un choc psychologique, elle est revenue depuis décembre 2019. Je ne veux plus de cortisone mais Flexofytol (curcuma+boswellia) et Glucosamine+chondroïtine+msm; VitC release 1gr; Vit D3, zinc…

    Je n’aimerais pas me faire vacciner car j’ai déjà fait une grosse allergie à une piqûre d’antibiotique (Mynosin) il y a 40 ans suite à une morsure de chat (qui avait cru voir débarquer le chat roux d’en bas, le confondant avec ma pantoufle de même couleur quand la porte s’est ouverte…) et c’est un vétérinaire qui m’a guérie (le pied était encore gonflé de 5/6 cm) avec de l’homéopathie (qu’il enseignait à des médecins). Ces dernières années , je suis devenue allergique aux cacahuètes; moins aux amandes, noix du Brésil, Pécan…Qu’en pensez-vous?

  44. Bonjour, après avoir lu la position du Dr Duhamel que je ne partage pas du tout , je le désinscrit définitivement de ces mails….

  45. Je suis très déçue de votre analyse et approche en lien avec les ‘vaccins’ à thérapie génique . Nous n’avons pas assez de recul sur des vaccins fabriqués en catastrophe .Pourquoi les pharma se déresponsabilisent en cas d’effets secondaires graves .Il me semble que vous êtes bien loin de la médecine aux pieds nus avec vos recommandations. Auriez-vous maintenant des conflits d’intérets ???J’étais une fan de vos travaux ,mais là je déchante sérieusement .

  46. Sachant que mon époux a fait en Février 2020 un choc anaphylactique à la suite de la prise d’un comprimé D’ORGARAN, alors qu’il les supportaient avant son intervention pour le changement d’une valve cardiaque Aortique , il est allergique à plusieurs médicaments : Sulfamides /Heparine/Orgaran/Tramadol/Bisoprolol/piqûres de guêpes et Araignées. Peut-il se faire vacciner contre la Covid 2019 sans risque
    Merci pour votre réponse. Âge de 71 ans.

  47. Non mais à quoi jouez-vous ? Les essais cliniques des vaccins Pfizer et Moderna sont entachés de biais et irrégularités, les essais en question pour les phases 3 ne se terminent que dans plus d’un an ! les médecins qui se sont occupés de ce médecin mort en Floride suspectent très fortement que c’est lié à l’injection qu’il a reçu, ce n’est pas une « coincidence ».

    Les tests PCR sont une véritable honte sur le plan de la fiabilité et mal utilisés, un traitement curatif (même prophylactique d’ailleurs) ultra prometteurs (ivermectine) pourrait être déployé immédiatement et lui son profil de sécurité est connu.

    Avez-vous vu ce qu’il s’est passé en Norvège et la recommendation gouvernementale qui s’en ai suivie ?

    On dirait vraiment que quelqu’un d’autre écrit à votre place.

  48. Docteur Willem j apprécié touts vos critiques constructives mais sur Pasteur je ne suis pas tout à fait d’accord car cet homme était imposteur qui c est attribué beaucoup de choses sur le dos des autres ex ses problèmes avec le professeur BECHAMPS PASTEUR était un modeste chimiste

  49. Bonsoir Docteur,
    Je trouve vos lettres toujours très intéressantes, et vous abordez des sujets d’actualité, en « osant » dire ce que vous pensez, ce qui est très gratifiant pour nous profanes.
    Le vaccin, moi, me terrifie un peu. Avez vous vraiment donné votre avis? Je pense qu’il serait idiot de ne pas se faire vacciner.
    On peut faire confiance à la nouvelle formulation de ce vaccin ? Moi je fais partie du lot « à partir de 75 ans ». Vous avez écrit, il vous mieux utiliser le vaccin Moderna. Et le Pfizer, c’est moins bon ? Car , entre nous, on n’a pas le choix.
    Si vous aviez la possibilité de me répondre, j’en serais très heureuse et rassurée.
    Je vous remercie d’avance et vous adresse mes meilleures salutations

  50. Merci beaucoup de partager votre avis sur le vaccin Covid.
    J’ai deux questions:
    – Pourquoi conseillez vous le Moderna et non le Pfizer, même conception de vaccins?
    – Savez vous si dans le vaccin Moderna ou Pfizer, ils utilisent de l’aluminium comme adjuvant? Je voudrais éviter une myofaciite à macrophage .

  51. Je suis surpris par votre choix pour la vaccination avec un vaccin qui n’en n’est pas un comme si c’était la seule solution. Alors vos conseils sur les huiles essentielles pour se prévenir du virus c’est du bla bla ???

  52. Bonjour  » monsieur »
    Je viens de prendre connaissance de votre lettre très intéressante où vous mettez en garde contre une vaccination pour les personnes qui ont une maladie auto immune .
    J ai la maladie d hashimoto sans effets ou symptômes dérangeants , pouvez vous m’éclairer sur les effets du vaccins sur cette anomalie.
    Merci d’avoir pris le temps de me lire.
    A bientôt
    L. Garniere

  53. Bonjour Docteur Willem,

    Vous écrivez :

    « Pour s’y retrouver dans cette vaste foire, je redeviens anthropologue en recourant à des clefs spécifiques.
    Pour les anthropologues, la culture désigne ce que les gens doivent apprendre, par opposition à l’héritage biologique.
    La culture se compose des connaissances, des valeurs, des croyances et des règles de vie qui sont communes à des individus et leur permettent de vivre et de travailler ensemble en communiquant de façon efficace.
    En raison de leur formation, les médecins font partie d’une culture qui leur est propre et à laquelle les non- médecins sont étrangers.
    Basée sur le modèle biomédical, la formation qu’ils reçoivent conçoit le corps comme une machine biochimique et définit la maladie comme une déviation de la norme des variables biologiques mesurables.
    Même si l’efficacité de la biomédecine est incontestable, elle n’est pas toujours l’approche la plus adéquate culturellement, elle n’offre qu’une manière de comprendre et répondre aux dysfonctionnements biologiques et psychologiques des patients.
    Il existe autant de manières de définir la maladie et d’y apporter une réponse selon la diversité des cultures. »

    Jusque-là , je suis très bien votre remarquable et très juste raisonnement.
    Mais après , je ne vous comprends plus.
    Les médecins « modernes » formeraient-ils un groupe qui se prétendrait seul habilité à comprendre et à explorer les phénomènes de santé ?
    Et à considérer les « non- médecins » comme des étrangers ?
    Très grave erreur et déviance de l’égo.
    Ces médecins considèrent-ils les Humains , comme des « machines » biochimiques , du haut de leurs savoirs universitaires ?
    Vous dites vous-même avoir du redevenir anthropologue , pour mieux comprendre ; c‘est que vous cherchez autre chose , non ?
    Le mot « intelligent » date du Moyen-Age , époque où le mot amour était encore féminin.
    Après, les gens de « savoir » se sont emparés de ces mots. Ils ont également masculinisé le mot amour.
    Avez-vous déjà approché des médecins de Traditions anciennes , ayurvéda , taoïste , et bien d’autres toutes aussi riches les unes que les autres , en sachant mettre votre savoir un instant de côté ?
    Le savoir ancestral de ces médecins-là connait l’origine profondes des maladies.
    Très très peu des médecins « modernes » , non.
    Les maladies n’ont qu’une seule origine : les déviations des êtres humains vers des travers de l’esprit , le mépris des vertus , toutes choses que les êtres qui font un chemin spirituel apprennent petit à petit à ressentir et à en prendre conscience. Pourrait-on imaginer que les moines et religieuses de tous pays soient des illuminés ?
    Certains médecins , encore hélas trop peu , essayent de dépasser leur niveau universitaire , où ils se sentent coincés par le mental , pour aller au-delà d’eux-mêmes , et découvrir la vérité sous-jacente en toute chose.
    S’ils y arrivent , quel bond pour la vraie médecine .
    Je vous le souhaite de tout cœur , vous qui avez connu un grand homme comme Albert Schweitzer.
    Cet homme avait à l’époque déjà été atteint de cette grande compassion propre au personnes qui font un chemin spirituel.
    Sa notion de « respect de la Vie » (Ehrfurcht vor dem Leben) et son indignation devant la souffrance , ont fait d’Albert Schweitzer un être qui s’est voulu « un homme au service d’autres hommes », tourné vers l’action. L’action est la concrétisation de la Pensée , quand on est incarné. Sans action , une Pensée = O .
    Une question : est-il plus important de sauver la vie d’une machine biochimique , ou de sauver la maturité de conscience habitant la machine biochimique ?
    Bien à vous,

  54. Un très grand merci Docteur, pour votre dernier message à propos du vaccin – et votre manière si humaine de nous parler.
    Merci pour vos efforts continus et inlassables.
    Avez-vous un ouvrage qui présente vos recommandations et vos vues sur la santé, la conduite naturelle, et plus bien entendu ?
    merci encore

  55. Vous faites l’éloge du vaccin COVID alors que l’on commence déjà à compter les morts suite à cette vaccination. Je vous croyais adepte de la médecine anthroposophique et/ou naturelle. Je n’ai plus du tout confiance en vos Commentaires,

  56. Bonjour,
    J’ai lu avec attention votre excellent article : « Technologie vaccinale » : mon avis !
    Il semble que nous pouvons constater que ce n’est pas le virus qui terrorise l’humanité
    mais la réaction de certains groupes d’humains qui communiquent la peur à l’ensemble de la planète. Il semble de même que ce n’est pas le virus qui nous prive de plusieurs libertés mais bien certains groupes d’humains qui s’autorisent à supprimer nos libertés en agitant la peur et d’autres épouvantails pour confirmer leurs choix.
    Amicalement.

  57. ma femme m’a transféré votre lettre et je suis agréablement surpris ayant déjà lu beaucoup de sottises y compris toxiques. Je travaille en EHPAD où l’on vient d’avoir la vaccination Biontech Pfizer. J’ai noté que la plupart des résidents du personnel vacciné avait eu des réactions modérées comme fatigue et douleurs musculaires, ce qui est assez faible vu l’âge souvent entre 90 et 100 ans. Pour ma part j’ai été assez secoué (j’ai 66 ans) et heureusement que j’ai fini mon service je n’aurais pas pu travaillé, cela a duré 2 jours.
    Pour ce qui est de stimuler l’immunité naturelle je me permets de suggérer l’apport intéressant du Qi Gong et de la méditation de pleine conscience, disciplines pour lesquelles j’avais lu quelques études scientifiques en faveur de l’activation de l’immunité cellulaire. En tout cas l’effet bénéfique sur le stress et la dépression, limite probablement des baisses importantes d’immunité.

  58. comment pouvez vous dire qu’il n’existe aucun traitement efficace alors que l’on sait très bien que la prévention et des traitements précoces pourraient ralentir ce virus!!!
    je ne vous soutiens pas lorsque vous affirmez qu’il faut se faire vacciner par solidarité

  59. 25/01/2021
    Rebonjour Dr Willem,
    Merci encore. Vous parlez d’un sauna japonais… Il est sûr que vous connaissez le sauna « classique », finlandais, je crois ; l’air peut y « monter » à 85 °. Le virus CV « meurt » à 56°. Que pensez-vous de ce protocole de PJ Raybaud : https://drive.google.com/file/d/1EtIp_9nS89zYYi3pL4VZyTAsnfPzBMOO/view?usp=sharing ? (perso, j’ai testé avec succès en mars 2020 au début de plusieurs symptômes les inhalations puis un système « maison » avec un sèche-cheveux que j’ai « réglé » avec un thermomètre de cuisson…). Au plaisir de vous lire.

  60. Bonjour,
    Depuis plusieurs année, je lis beaucoup de lettres ou revues de santé naturelle auxquelles je suis abonnée.
    Je travaille dans un hôpital où je suis cadre de santé.
    Je vous remercie pour votre prise de position et vos explications claires.
    J’ai, malgré toutes les lectures qui ne m’y incitaient pas, malgré mes supplementations (vit D3, zinc, vit C…), les HE dont ravintsara, tee trea…, décidé de me faire vacciner :
    Pour mes proches et mon entourage
    Pour mon équipe : pas de contagion et surtout pour montrer l’exemple
    Pour la population en général, il y a trop de personnes fragiles qui n’y survivront pas.
    J’ai pris RV pour mes parents pour la vaccination.
    Vos propos, rejoignent ceux qui ont été diffusés à l’hôpital par nos responsables de la vaccination (médecin du travail, pharmacien) et me confortent et réconfortent, quant à mes décisions.

    Bonne santé à vous et à vos etres chers.

  61. Merci pour le savoir que vous partagez .
    J’ai une question pour quelle raison conseillez vous le vaccin Moderna plutôt que l’un des deux autres disponibles .
    Merci pour votre réponse .

  62. Au travers de votre courrier, il est clair que vous un ardent défenseur de la vaccination massive à tout prix et quid des accidents de parcours éventuels.
    Mais il est surprenant pour un médecin que vous balayait d’un revers de manche le facteur risque, en arguant que la balance bénéfice risque « penche » plutôt d’un coté.
    De nos jours, combien de médecin semble oublier « les recommandations d’Hippocrate » qui au delà du soin, défendait avant tout, la vie.
    Or ce vaccin (?) qui modifie le processus de fonctionnement de notre Adn par l’intrusion d’un « messager » qui veut « apporter » de l’aide à notre immunité semble-t-il incompétente, semble contraire aux lois de la Vie, et par conséquent aux lois du Divin.
    Mais, par ailleurs en fin de courrier, vous prônez la défense des approches naturelles de la vraie médecine, dont les origines remontes très loin dans l’antiquité.
    Aussi je vous pose la question : comment pouvez-vous affirmer tout et son contraire ? Car il me semble difficile -dans le cas de ce vaccin- de composer entre un « essai thérapeutique » avec une médecine naturelle qui elle, a fait ses preuves depuis la nuit des temps.
    Pour rappel : nos instances médico-gouvernementales, ne voulant pas assumer la responsabilité de ce vaccin, demande au vacciné, (par signature) de dégager la responsabilité de l’état et des labos, quant aux dommages éventuels. Ceci pour ne pas revivre les condamnations infligées, liées au vaccin H1n1.
    Mais peut-on se poser la question de savoir, si la défiance grandissante, à propos de vaccin, n’a pas pour origine les mensonges perpétrés depuis plusieurs mois.
    Je ne trouve pas l’exemple d’Elvis Presley, comme étant un modèle, le seul et vrai paradigme, c’est la transparence que devraient appliquer les décideurs de l’appareil de l’état et des services sanitaires.
    A propos du corps médical que l’on voudrait stable, vrai, authentique, n’est-il pas en réalité une sorte de « pyramide » , forte, semblant inébranlable, mais reposant en fait sur le lit de la dissidence, tous azimuts.
    Et l’on nous demande de faire confiance ……….. difficile !!!
    Salutation distinguées
    Branzon Bourgogne Jc

  63. Bonjour

    J’ai 70 ans et je me porte bien à l’heure actuelle. A propos de la vaccination,j’ai lu votre article sur la technologie vaccinale et j’adhère pleinement à votre analyse.
    Vous défendez la nécessité de se faire vacciner contre la covid en arguant que les vaccins fabriqués actuellement par les allemands ou les américains sont la meilleure solution actuellement et ne présentent pas plus de risques que d’autres vaccins ; je cite: »Simples à fabriquer en laboratoire, les ARN messagers ne s’insèrent pas dans le noyau et ne modifient pas notre génome. »

    Par ailleurs j’ai lu la lettre du Dr Schmitz dans les publications de « Biosanté éditions  » cette affirmation (tout comme vous « pionnier de la santé naturelle ») ; je cite : »Néanmoins ces messages s’impriment dans votre code génétique. Donc dans la réalité, ce « vaccin » vous change pour toujours. »

    Cette dernière affirmation va à l’encontre de la votre !! Je reste perplexe; vous êtes comme votre collègue attaché à la santé naturelle; n’y a -t-il pas là une contradiction entre 2 médecins qui sont attachés à la guérison ou aux soins à l’aide de solutions naturels??
    Publiez vous vos lettres dans la même édition ? Sinon quel est ce lien de « santé naturelle » sous lequel vous analysez, écrivez, publiez, diffusez ?
    Je suis impatient de lire votre réponse .
    Respectueusement

  64. Bonjour, Tout d’abord, merci pour cet article qui pose les choses et qui donne des explications claires dont on manque cruellement. J’aurais besoin d’une précision. Pourriez-vous me préciser la raison pour laquelle vous préférez le vaccin Moderna. Pourriez-vous également me donner un conseil. On a diagnostiqué une polymyosite à mon mari qui a 67 ans. Que risque t-il au cas où il veuille se faire vacciner.
    Merci d’avance pour votre réponse.

  65. Merci pour ces explications claires et compréhensible autour du Covid 19 et la vaccination !
    Aussi, je n’avais jamais entendu parler du sauna Japonais Lyashi Dôme, que j’ai très envie d’essayer.
    Je fais suivre votre lettre à mes contacts.
    Cordialement,
    Marietta Leyds.

  66. c’est la première fois que je ne suis pas d’accord avec les lettres que vous nous envoyer,ou du moins avec l’option du docteur WILLEN pro vaccin.son résonnent est faux il dit: (Mais dans les autres pays, on met davantage en avant le ratio risques/bénéfice d’une injection : puisque la probabilité de voir surgir ces effets secondaires est statistiquement inférieure au risque de développer une forme grave de la Covid, la vaccination paraît plus logique.).
    nous savons tous que le cancer tue,et que le remède n’existe pas seule quelques études expérimentales non aboutit donne un faible pourcentage de guérison c’est pour cela que l’on demande l’avis du malade,on lui dit : ou tu meurt,ou tu choisis la chimio ou un autre tretement qui certe donne pourcentage faiblede guérison)
    avec le covide ce nest pas la même chose.la même gravité.des gens guérissent pourquoi nous mettre do au mur.et puis le virus Mute signe qu’il s’affaiblit et qu’il va disparaitre (selon mes experts,).
    et vos Experts pourquoi il sont meilleures que les miens.
    pour conclure: les seules données qu’on a sur les vaccins proviennent des laboratoires qui le fabriquent, qu’il faut attendre prendre le temps avant de ce vacciné.
    je vous demande de bien vouloir m’excuser pour mes fautes d’orthographe Merci

  67. Bonjour, Docteur Willem !

    Vous préconisez de se faire vacciner ( avec le vaccin Moderna ), alors que, jusqu’à maintenant, dans vos mails, vous conseilliez l’aromathérapie et autres thérapies pour prévenir ou traiter la Covid 19.
    Je ne comprends pas. . . .
    Merci de m’éclairer.

    Jeannie Seffer

  68. Bonjour Docteur,
    Permettez-moi de ne pas partager votre avis sur le « caractère altruiste », argument mis en avant pour sensibiliser les personnes réticentes à se faire vacciner. Comme annoncé depuis décembre 2020 par l’Académie de Médecine « le vaccin ARN ne permet pas d’éviter de contaminer les autres » donc on continue de propager le virus. Pourquoi Moderna ? il y a encore trop d’inconnues sur les vaccins à ARN. La thérapie génique peut être prometteuse pour soigner certaines maladies mais pas à être utilisée sur des personnes saines en bonne santé. Je vous invite à lire la lettre « Alternatif Bien Etre » du 26/1/21 de Rodolphe Bacquet « Pourquoi le vaccin Covid n’existe pas (encore) »

  69. Est-ce qu’il existe des contre indications à ce type de bains chauds?
    Je pense entre autre à des problèmes de circulation sanguine dans les jambes.

  70. Très étonnant que vous soyez pour ce vaccin ???!!!! Ecoutez donc le Pr. FOURTILLAN !
    Allez lire le Dr. Mercola, médecin américain, il a fait une excellente analyse……

  71. Bonjour

    Je lis dans votre lettre que vous conseillez le vaccin Moderna . En quoi est il « mieux  » que les autres ? Ceci dit je ne suis pas sûr qu’on puisse choisir son vaccin !
    Cordialement

  72. Merci Docteur,
    Une « éclaircie » de bon sens, de compétence de terrain, d’optimisme, de générosité dans la « sombritude » anxiogène qui rétrécit notre vie depuis des mois, baignés dans la contradiction permanente des vrais experts et des moins vrais.
    A 78 ans, j’ai été contaminé début novembre. Pas trop grave. Chance même, puisque ça m’a procuré une certaine tranquillité d’esprit depuis, mais elle commence à s’effriter : jusqu’à quand la protection naturelle ?…
    Chaleureux remerciements.

  73. je viens de lire votre lettre. Pour quelles raisons favorisez-vous le vaccin Moderna plutôt que Pfizer? J’hésite à me faire vacciner de toute façon et vais attendre bien que je sois septuagénaire mais je m’intéresse beaucoup au sujet.

  74. Bonjour Monsieur
    Je lis vos actualités avec beaucoup d’intérêt et je vous remercie pour toutes ces informations.
    concernant votre actualité sur le vaccin, vous n’abordez pas les différents moyens de soigner les personnes en début de déclaration de la Covid : à savoir le contrôle de l’oxygénation et si besoin d’apport en oxygène , la coagulation…et la prise de vitamine D , zing…etc et tous les autres traitements que plusieurs medecins ont éprouvés, qui permettent d’éviter à bon nombre de personnes d’aller occuper des lits à l’hôpital et ainsi aller dans le sens d’un déconfinement . Pouvez-vous nous dire pourquoi? Est-ce que les soins ainsi apportés n’empêche pas la vaccination? Est-ce que vous ne pensez pas que le phénomène H1N1 que vous citez ne va pas se reproduire?
    Merci par avance pour vos éclaircissement.

  75. UN COMMENTAIRE DE NORMAND
    OUI JE VOUS SUIS DANS VOS RAISONNEMENTS
    mais oui ily a 1 question de vocabulaire
    je ne suis dans aucun réseau social et je recoupe toutes les informations avant de me faire1 première opinion
    il me semblait que pour un vaccin , il fallait3 phases avant del’homologuer soit 9 ans
    vous aidez peutetrece vaccin « français » com à l’appui ?
    C4EST JUSTE UNE QUESTION
    maintenant ; la vache folle, les hormones,la déforestation amazoniquepour nourrir poissonsetbétail
    et bien ces problèmes existent encore peut être mais ces secrets sont mieux gardés
    j’ai fait 1 testpublic très instructif : ditesn-moi m’a t’ondemandé quelle est la couleurde ette viande que vous préférez
    j’ai fait d’autrestests publics volontairement
    eh bien ce qu’on es tmanipulés
    vivons àla campagne et »cultivons notrejardin  »
    alimentation et notre vie en général
    merci à mes grands tantes et à VOLTAIRE POUR LE CÖTé PHYLOSophique
    désolé e n’aiplus de forces .il y a 3 mois j’aieu 1 scanner.revu 1 autreneurologue qui me dis:irm ,le scanner,est trop flou etvousavez1 pincement important dela moelle épinière
    j’en passe !!!

  76. Je suis catégoriquement contre le vaccin !!! Les gens atteints de Covid-19 se rétablissent à plus de 99%. Et notre organisme est tout à fait capable de créer ses propres anticorps. Sans parler que on ne sait pas ce qui se trouve dans ce fichu vaccin.

  77. Bravo cent fois bravo vous avez un grand courage de dire la vérité sur l’état de perversion de notre système de santé. En effet, nous sommes privés de liberté : depuis trente ans la chimie mène le monde les médecins ont reçu un enseignement ne faisant aucune place à la médecine naturelle. L’homéopathie traquée plus enseignée plus remboursée. L’aromathérapie la phytothérapie et autres spécialités naturelles sont combattues,
    Les jeunes médecins ne connaissent que les médicaments chimiques, quel gâchis…. Nous avons besoin d’une médecine pluridisciplinaire qui prend l’humain en charge et non pas des marchands gouvernés par les laboratoires qui ne pensent qu’à l’argent. L’ordre des médecins est corrompu dans la moelle…. les médecins ont peur….. Quel drame.
    Denise GALLIOT

  78. Bonjour,

    Je voudrais connaître la raison pour laquelle le Dr. Willem propose le vaccin de Moderna?
    Merci de votre réponse.
    Helena Ferreira Ramos

  79. Merci Docteur WILLEM..en qui je peux mettre ma confiance dans l’HONNETETE de vos conseils bases sur des expériences de notre magnifique « créature » pas seulement physique mais aussi HUMAINE avec..UN COEUR..pour aimer, souffrir, vaincre
    Que LE GRAND CREATEUR vous bénisse de tous vos efforts a AIDER cette humanité souffrante dans ce monde merveilleux qui est si mal…jardiner
    Shalom M.GIL

  80. Bonjour docteur
    J’ai lu votre analyse extrêmement intéressante avec beaucoup d’intérêt.
    Comparativement que penseriez-vous de l’autohémothérapie pour renforcer l’immunité ?
    Merci par avance de votre réponse
    Bien cordialement.
    J.-Pierre Lassoeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *