Sur qui allez-vous miser à la rentrée ?

Chère lectrice, cher lecteur, 

Sonnez hautbois, résonnez musette !

Dans les journaux, à la télé ou à la radio on annonce à grand renfort de bruit la « sortie » des futurs médicaments anti-covid.

Ceux-là même qui vont « être des armes complémentaires contre la pandémie », selon ce qui se dit sur les tabloïdes.

Vous me connaissez.

Je ne vais pas me contenter de ces 5 solutions brandies comme miraculeuses, je vais aussi vous parler d’un protocole un peu… « particulier ».


Cinq traitements prometteurs au banc d’essai

MOLNUPI RAVIR

Il suscite beaucoup d’espoir dans la communauté scientifique.

Cet antiviral du laboratoire américain Merck est à prendre sous forme de comprimé dès lors qu’on est testé positif.

Selon les premiers résultats des essais cliniques, il permet de réduire la charge virale.

« Ce type de traitement va cibler des protéines du virus et empêcher qu’il ne se multiplie une fois qu’il a infecté la cellule humaine ».

Avantage d’un tel médicament : ne pas être affecté par les mutations du virus et être administré simplement par voie orale.

« Ce qui permettrait de traiter plus de gens », explique un expert en pharmacologie.

Bruno Canard, directeur de recherche au CNRS, est moins enthousiaste.

« Le Molnupi ravir est un peu trop puissant. S’il a un super bon effet antiviral, il est très mutagène, notamment, pour le patient, cela risque d’entraîner des cancers par exemple. Je vois mal qui va prendre le risque de le prendre », s’interroge-t-il.

AZD7442

C’est le dernier à faire parler de lui.

Ce traitement préventif par anticorps monoclonaux permettrait de réduire fortement le risque de développer une forme symptomatique de la maladie chez les patients fragiles.

On le trouve au le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca plutôt connu pour son vaccin décrié, dont l’usage a été limité aux plus 55 ans en France en raison de rares effets secondaires.

Avantage de l’AZD7442 : il donne une protection trois fois plus longue aux patients.

Selon AstraZeneca, elle pourrait aller jusqu’à un an après une seule injection.

XAV-19

Produit par le laboratoire nantais Xenothera, ce traitement est à base d’anticorps polyclonaux.

Il s’attaque à différents aspects du virus et booste l’immunité.

Destiné aux patients atteints de Covid modéré, il a pour but d’éviter un transfert en réanimation.

L’Etat a déjà précommandé 30 000 doses.

Si les résultats sont bons, la disponibilité du traitement pour les patients français est espérée dans les prochaines semaines.

TOCILIZUMAB

Classé dans les anticorps monoclonaux, le tocilizumab du laboratoire Roche est un médicament anti-inflammatoire qui lutte contre certaines substances ou cellules impliquées dans le dérèglement des défenses et dans l’inflammation chronique des articulations.

L’Agence européenne du médicament évalue ce traitement contre les formes graves de la Covid-19, et en particulier sur la phase inflammatoire de la maladie qui correspond au fameux « orage cytokinique ».

L’utilisation du tocilizumab aurait montré des résultats positifs concernant la réduction du nombre de décès chez les patients atteints d’une forme grave de la Covid-19.

Il est déjà recommandé par l’organisation mondiale de la santé (OMS). Le coût actuel du tocilizumab est d’environ 800 € par injection. Une paille !

RONAPREVE

Depuis début août, les personnes immunodéprimées peuvent bénéficier d’une « autorisation d’accès précoce » à ce traitement, en prévention ou en post-­exposition à la Covid.

Le Ronapreve, de la biotech américaine Regeneron en partenariat avec le laboratoire suisse Roche, associe deux anticorps monoclonaux, des anticorps sélectionnés pour leur capacité à cibler un intrus spécifique, en l’occurrence la protéine Spike, la porte d’entrée du virus dans notre organisme.

Ils sont déjà utilisés en France pour le traitement de cancers, du rejet de greffe ou encore de maladies inflammatoires chroniques comme la maladie de Crohn.

Certains malades chroniques, du rein notamment, espèrent pouvoir en bénéficier.

Pour les autres, c’est peu probable, leur usage contre la Covid-19 ne pourra pas être étendu au reste de la population.

En raison de son prix élevé, entre 1000 et 2 000 € par patient, et de son mode d’administration, par injection, qui nécessite une surveillance à l’hôpital.

Autre inconvénient, la cible de ces anticorps, la protéine Spike qui est susceptible de muter et de causer des dégâts dans le système endothélial (intérieur des vaisseaux).

Cette dernière agit comme une grenade dégoupillée : en cheminant à l’intérieur des vaisseaux qui irriguent l’ensemble des organes et causent ainsi une litanie de pathologies (atteinte cardio-vasculaire, rénale, intestinale, thyroïdienne, cutanée, appareil reproducteur…)

Il vous reste à faire votre marché !

Rassurez-vous, chers lecteurs, je ne vous abandonne pas.

Je dois signaler que je reçois des kilos de dossiers de gens qui souffrent le martyre avec ce satané virus.

Et pourtant, dois-je avoir de la compassion pour « mes frères et sœurs » en souffrance qui n’ont pas confiance dans les huiles essentielles ?

Aujourd’hui, certains redoutent une maladie neurodégénérative, qui risque de survenir dans quelques années après l’atteinte de la Covid, que je serai le premier à avoir annoncée.

J’attends le professeur qui en fera la description ! Cette découverte proclamée Urbi et Orbi fera l’effet d’une bombe.

En attendant, je conseille à ceux qui souffrent de troubles olfactifs de vous procurer mon livre.

Vous trouverez l’huile essentielle qui restaure la mémoire, ainsi que l’ensemble des troubles comportementaux.

Un protocole d’un autre… genre !

Pour colmater l’ensemble des troubles, seule une médecine de terrain peut donner satisfaction.

  • En premier lieu il est nécessaire de neutraliser le virus avec des huiles essentielles à phénol.

 Prendre du LYSOVIR (4 HE), antiviral (coronavirus, grippe, hépatite), 2 gélules avant les 3 repas, 15 jours, puis 2 fois 2 gélules 10 jours.

  • Bien souvent on oublie la prise des fameux oméga-3 qui sont incontournables dans toute pathologie.

Ils sont anti-inflammatoires et assurent la fluidité des membranes, ce qui permet les échanges intercellulaires.

On les trouve dans les poissons (envahis de métaux lourds, de nos jours) et surtout dans l’huile de lin biologique, essentielle pour un fonctionnement optimal du cerveau.

Par ailleurs, elle contribue à une fonction cardiaque normale, elle stabilise l’humeur et participe au maintien d’une vision normale.

On conseille l’huile de lin dans la prévention des thromboses, les pathologies inflammatoires (cutanées, rhumatismales, pulmonaires, maladie de Crohn…). Ma suggestion : BIOLINE (huile de lin biologique), 2 fois 2 gélules. Boite de 100 gélules.

Autre anti-inflammatoire : le PIPERCUMINE, (curcumine, poivre, gingembre).

C’est un anti-oxydant qu’on donne dans les troubles cardio-vasculaires.

  • Pour les douleurs, on ne conseille que le paracétamol (Doliprane, Efferalgan), mais personnellement ce n’est pas mon cas. Prendre TOPAGIL (vergerette du Canada, le frêne et la busserole) 2 gélules matin et soir.
  • L’algue Aphanizomenon contient 115 nutriments indispensables à la vie, elle comble toutes les carences: effet antivieillissement, renforce le système immunitaire, désintoxique, restaure l’équilibre mental et l’ensemble des métabolismes), AFALG, 3 fois 2 gélules, 1 mois.
  • Restaurer le microbiote, le point de départ de l’immunité. Les bactéries amies qui composent la flore intestinale sont nos premiers soldats :

ORTHOFLORE, 1 gélule le matin à jeun, 1 mois.

  • Attention au stress qui diminue drastiquement votre réactivité immunitaire. Prendre QUIET-FULL pour la gestion de stress : état de tension, mal être, surmenage, angoisse.

Contient : (magnésium, taurine, vitamine B, griffonia, lithium, zinc), 2 fois gélules.

  • on oublie trop souvent la sphères hépatiques !

La médecine officielle ne dispose d’aucun remède, alors que le foie est l’organe le plus sollicité. Je conseille :

  • SYLIDIUM (HE de Carotte, Chardon-Marie, Desmodium, Chrysanthellum americanum).

Efficace dans les hépatites, les stéatoses, la cirrhose et l’intoxication.

2 gélules avant les 2 repas (boite de 100 gélules).

  • Vitamine C Acérola en poudre ou vitamine C Cynorrhodon (150 gélules).
  • Contribue au fonctionnement normal du système immunitaire, à un métabolisme énergétique normal et à réduire la fatigue.
  • Aide à maintenir le collagène.
  • Favorise la production de globules rouges.
  • Protège des radicaux libres et réactive l’action des autres antioxydants.

Tous ces produits au Labo Phyt-Inov, tel : 00 41 32 466 89 14.

On attend le retour du STIMU+, un produit qui booste l’immunité et évite toute atteinte virale et tumorale.

Ainsi vous pouvez pratiquer l’automédication. Je ne peux répondre aux centaines de patients.

*

*         *

Je reçois beaucoup de courriers de gens qui veulent recevoir en enseignement en médecines naturelles.

Vous pouvez vous inscrire dans ma Faculté Libre de Médecines Naturelles et d’Ethnomédecines (FLMNE).

Les cours sont payants mais peuvent être pris en charge par le pôle emploi (selon certaines conditions).

  • FACULTÉ LIBRE DE MÉDECINES NATURELLES ET D’ETHNOMÉDECINE (FLMNE) Organisme de formation professionnelle. Adresse : 13, Rue Edouard Jacques, 75014 Paris

Tél. : 01 42 50 04 58 / 09 73 54 53 81  Fax : 0142 50 04 83.

Site Internet : www.flmne.org Email : contact@flmne.org

  • Formations professionnelles et personnelles en Médecines Naturelles : Naturopathie (2 ans), éducateur de santé (1 an), Phyto-aromathérapie (2 ans), Aromathérapie (2 ans), Homéopathie (2 ans), Nutrithérapie (3 ans), Réflexologie (1 an), Médecine énergétique (1 an) et Ethnomédecine (2 ans). Cours par correspondance ou en week-ends à Paris (14ème arrondissement), ouverts à tout public (niveau Bac).

Bonne lecture, 

Jean-Pierre Willem  

Sources

22 comments on “Sur qui allez-vous miser à la rentrée ?

  1. Merci vous suis depuis de nombreuses années J’ai un de vos livre cadeau de mon papa (ardenais)qui avait toute confiance en vous .j ai 78 ans vous m avez souvent aidé Encore MERCI CLAUDE GIBERT NEE Peuble ARDENNAISE

  2. Grand merci, Docteur, pour toutes ces précieuses informations…
    De savoir qu il est possible de se former fait partie des bonnes nouvelles …
    Bien à vous

  3. Cher Docteur Willem, je suis régulièrement vos informations, tellement diverses et variées, non seulement très intéressantes.
    Souvent, je me rends compte que je ne puis suivre à la lettre certains conseils étant donné ma situation de santé. Je vous explique le plus brièvement possible et vous comprendrez très vite :
    . situation émotionnelle forte, face à un époux ancien de la guerre d’Algérie, blessé à la tête en 1960 : violent verbalement, hargneux, grossier, méchant (par intermittence). Grand invalide hémiplégique, privé par blessure de lire et écrire et presque aveugle.
    . face à ce phénomène, je fais de graves tachycardies de Bouvery et le cardio me conseille 2 solution : médicaments à vie ou petite chirurgie bénigne par électrofréquence,
    . courageusement j’accepte la 2ème solution, n’étant pas très médicaments…
    . le chir me loupe et décolle du bas (cathéter) jusqu’en haut l’aorte (dissection aortique à vie…), j’enchaîne après ce geste destructeur pleurésie et embolie pulm.,
    . je ne dépose pas plainte, car par ailleurs ce cardio avait bonne réputation, mais il n’a jamais voulu reconnaître la « maladresse » de son geste.

    Donc me voilà médicamentée depuis l’année 2005, et dernièrement j’ai fait un micro-cancer de la vessie : opérée, surveillée. Maintenant j’ai un micro-cancer sur la pointe de mon joli nez et on va me l’enlever le 20/09 avec greffe de peau.
    Je suis une personne hyperactive, mais j’ai 78 ans (ancienne sportive), artiste (arts graphiques), j’aime la vie, la beauté, la littérature (j’écris) et j’ai envie de VIVRE NORMALEMENT.

    Bien sûr, j’aurais tellement voulu retrouver des « alliés naturels » pour remplacer doucement tous ces produits chimiques qu’on me file. Je ne me fais pas vacciner, car je vis à la montagne et mes auxiliaires et moi-même sommes bien plus prudentes que les gens au super-marché… etc…
    Je ne veux pas vous embêter davantage avec mon histoire personnelle, mais j’ai besoin d’un bon conseil. Je vous en remercie par avance,
    Recevez toute ma gratitude.
    Michèle

  4. bonjour docteur,
    je vous suis avec intérêt depuis longtemps, et je me soigne avec des huiles essentielles et des compléments alimentaires;
    mais c’est un vrai budget que ma petite retraite ne peut plus assumer et je ne dois pas être la seule dans ce cas……encore une médecine de riches, nous on va crever!
    belle journée
    Marie
    PS: parlez-nous des projets européens d’interdire les huiles essentielles!

  5. Je suis toujours extrêmement ravi de tout ce que vous écrivez je gambade d’ailleurs sans masque face à une personne venue travailler tous les quinze jours chez moi.
    La raison? Les HE entr’autres Pinus Sylvestris pour ne citer que celui là pris BIEN AVANT LA PANDEMIE DU BOURRAGE DE CRÂNE !😀
    BEN VIDAMENT JE ME SOIGNE AUSSI AUX HUILES ESSENTIELLES EN ROLLER c’est extra,c pas cher
    Il faut savoir que c’est chez nous je suis déjà conseille sidéré comme une asymptomatique qui serait une menace pour les autres !
    J’en ris évidemment ( j’ai pourtant de problème dans tout autre genre auquel je sais faire face grâce à une fleur en particulier laquelle me protège aussi du foie des reins du cancer bootse ma mémoire !
    Les coenzymes Q10 mais même cela se secondaires par rapport huile essentielle je ne vous remercierai jamais assez d’encourager les gens comme ça ; Continuez! En plus j’ai banni le sucre depuis longtemps.
    Merci

  6. Bonjour,
    Je suis allergique aux huiles essentielles. Si je sens ravinsara, ça me brûle le bout du nez. Les HE sur la peau me font de l eczéma.
    Savez vous d’où ça vient ? Que faire ?
    J’ai été soignée par le passé aux HE et ça marchait très bien.
    Dernièrement, j’ai essayé le traitement pour les intestins du Dr Donatelli. Au bout de 15 jours se sont formées des dartes eczémateuses et démangeaisons. J’ai dû arrêter.
    Merci de votre réponse.

  7. En qui ai-je confiance? En moi, ma conscience individuelle éternelle incarnée dans cette enveloppe biologique humanoïde terrestre issue du monde matérielle visible par nos sens humains et en la conscience collective éternelle universelle!!!
    Nous mourrons tous, enfin nous quittons notre enveloppe, faute de connaissances pour bien l’entretenir car cette enveloppe biologique est issue d’une cellule œuf vivante (matrice et union d’un brin d’adn d’une ovule et d’un brin d’adn d’un spermatozoïde)!!!
    Toutes nos cellules sont vivantes et se réparent d’elles même si elle sont bien nourries et si l’organisme fonctionne correctement. Notre organisme peut se réparer grâce aux renouvellements de nos cellules surtout si celles-ci se répliquent sans usure des télomères, sans usure, sans malformation biologique, sans erreur ou si notre organisme arrive à les détruire, les recycler, éliminer les toxines et déchets de l’organismes.
    L’organisme est capable de lutter contre toute agression extérieure et il est apte à ne laisser que très peu de quantité de virus pour que l’agression ne devienne pas une agression intérieure et donc un disfonctionnement de l’organisme qui se met en ordre de combat.
    Dès fois, l’organisme doit être aidé par des choses vivantes mais très rarement, pas de façon quotidienne et de façon adéquat pour ne pas créer des symptômes chroniques ou autres pour faire d’un malade, un client pour faire fonctionner l’économie, le commerce et l’argent pour de mauvaises raisons!!!
    Il faut guérir, pas soulager avec des sirops, des pansements de fortune, des médicaments avec de nombreux effets secondaires qui font plus de mal que de bien puisque pas de guérison ou autant que l’effet placebo qui est psychologique!!!
    Notre enveloppe biologique est plein de ressources mais nous lui faisons rarement confiance alors qu’elle est vivante et donc s’adapte!!!
    Soyons intelligent(e)s, réfléchi(e)s et avec beaucoup de sagesse!!!

  8. Merci pour ces conseils qui font du bien – rien qu’elle parce qu’on y retrouve ce qui semble tellement manquer à certains médecins et experts: une chaleur humaine et une vraie intention d’aider les gens!

  9. Cher Docteur vous conseillez Le complément alimentaire Stimu un des composant est l’huile de palme qui n’est pas recommandé pour la santé
    Que me répondez vous?
    Merci pour votre réponse
    Jacqueline Arnaud

  10. bonsoir merci
    pour tous vos bons conseils
    et que pensez vous de l’Artémisia Annua pour soigner le covid car elle pousse très bien dans nos jardins
    je vous remercie pour votre réponse
    cordialement
    François Gerber

  11. Comme d’habituDe les conseils précieux et clair du docteur Willem s’ont impressionnant a la foi la description et la limite des nouveaux médicaments remarquables par leur prix exorbitants : laboratoires roche! Heureusement la naturopathie est présente pour nous remonter le mora

  12. Comme d’ Habitude les, »conseil précieux et clair du docteur Willem sont impressionnant à la fois la description et les limites thérapeutiques et de par leur prix des nouveaux médicaments heureusement la naturopathie est présente pour nous remonter le moral

  13. Dans votre lettre vous parlez d une huile essentielle qui restaure la mémoire, dont vous parlez dans votre livre. DE quel livre parlez-vous ?

  14. Merci infiniment pour vos lettres que je lis depuis très longtemps.
    Je ne suis pas vaccinée,j ai 74 ans,je suis en bonne santé et essaie de pratiquer une bonne prévention,ce qui manque terriblement ….
    J ai suivi les cours de Robert Masson il y a 38ans et essaie de mettre en pratique ce que j ai appris
    (Je suis une ancienne infirmière !)
    Continuez,portez vous bien
    Et bravo courage !

  15. Merci docteur pour tous ces excellents conseils. Je note tout de même, que cela fait prendre presque une dizaine de gélules à chaque repas .

  16. Bonjour,
    Suite à la lecture de votre lettre »Sur qui allez-vous miser à la rentrée »Pouvez-vous me donner le titre de votre livre que vous conseillez ou se trouve l’huile essentielle qui restaure la mémoire et l’ensemble des troubles compartimentaux et aussi pour les troubles olfactifs….tout cela cité dans votre lettre.
    Je vous remercie beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *