Mes vœux pour 2021 (et mes interrogations)

Ce n’est pas la fin du monde, mais on aurait pu s’en approcher !

Souvenons-nous de la grippe espagnole qui a fait 70 millions de morts en 1918-19 en 3 vagues.

2020 restera l’année Covid : cela a commencé le 9 janvier par la découverte officielle du virus.

Il est invisible à l’œil nu.

Il mesure 0,1 micron (un che­veu très fin fait 15 microns !).

Il a chamboulé la terre entière.

Le virus de la Covid-19, avec ses spicules en forme de flè­ches, observés seulement au microscope électronique, a contaminé 77 millions de personnes et en a tué plus d’un million et demi.

Ce virus à ARN+ a très vite colonisé le monde entier, en profitant des voyages en avion pour s’implanter aux quatre coins de la planète.

Ce nouveau coronavirus, dit SARS-CoV-2, a émergé à Wuhan, dans la province de Hubei.

Il est probable qu’il ait comme origine un virus présent chez la chauve-sou­ris qui soit passé ensuite par un animal intermédiaire avant de nous atteindre.

L’animal intermédiaire ne serait pas le pangolin et, pour l’ins­tant, on le cherche toujours.

Très vite, le 12 janvier, les chercheurs chinois rendent publiques les séquences gé­nétiques du virus, point de dé­part aux tests de dépistage.

Les autorités du pays minimi­sent au début la gravité de la maladie, laissant les médecins occidentaux perplexes.

S’agit-il d’une « grippette » comme certains s’évertuent à le répé­ter ?

Ou d’une pneumonie po­tentiellement dangereuse ?

« En février, nous n’avons pas compris pourquoi il y avait tant de décès en Italie, raconte le professeur Lina. Il a fallu un peu de temps pour que l’on se rende à l’évidence que ce vi­rus pouvait être mortel en plus d’être très contagieux. »

Par ailleurs ce virus a explosé plus particulièrement à Bergame dans le Nord de l’Italie, là où on avait vacciné la population contre le virus pneumocoque, deux mois avant son extension virale en Italie.

Depuis, nous avons vécu des événements que personne n’aurait imaginés : une épidémie mondiale, les confinements de pays entiers, les couvre-feux, la vie masquée, des centres- villes quasiment vides, le télétravail généralisé, les téléconsultations médicales, la fermeture des bars, des restaurants, des lieux de culte et de culture ou des aéroports.

Sur le plan économique, le gouvernement français a aussi accepté l’impensable : laisser filer les déficits pour éviter l’effondrement.

Durant une année, au travers des newsletters, j’ai essayé de vous faire partager cette incroyable saga qui nous interpelle et nous inquiète dès lors qu’elle touche à nos vies et parfois à la mort.

Cette pandémie planétaire nous a sidérés car elle frappe tout le monde sans distinction aucune.

Elle tue aussi : déjà 1,7 million de personnes.

2021 rimera-t-elle avec vaccin ?

Si les connaissances ont progressé, il en reste encore beaucoup à découvrir : comment ce virus va évoluer ?

A quel niveau la population sera-t-elle immunisée ?

Pourra-t-on enfin trouver des traitements salvateurs ?

Au cours des six premiers mois de l’épidémie, les mé­decins ont découvert que cette nouvelle maladie virale provoquait des symptômes à tropisme respiratoire puis des troubles cardia­ques, digestifs, neurologi­ques, cutanés, de la fertilité (atteinte des spermatozoïdes)…

Pour comprendre cette atteinte de tous les organes, il faut se pencher sur la membrane des cellules, où se niche le récep­teur, ACE2.

Des chercheurs ont démontré que l’ACE2 joue le rôle de « ser­rure » permettant au coronavirus d’entrer dans la cellule grâce à sa « clé », la protéine spike, et de l’infecter.

2021 s’annonce comme « l’année vaccin » avec la mobilisation stupéfiante des scientifiques et des gros laboratoires.

On compte aujourd’hui plus de cinquante candidats vaccins dont une petite douzaine obtiendront une autorisation de mise sur le marché

L’époustouflante rapidité avec laquelle un vaccin contre la Covid-19 a été mis au point restera dans les annales de l’histoire scientifique.

Autant sans doute que la découverte du principe du vaccin par Louis Pasteur en 1885.

Pour soigner un enfant de 9 ans contre la rage, ce dernier lui avait injecté une souche du virus atténué, en toute petite quantité.

Cette découverte a ouvert la voie à de multiples vaccins.

La nouvelle ère vaccinale : plus d’alu, mais quels effets indésirables ?

Avec la Covid-19, la recherche entre dans une ère nouvelle grâce à la technique de « l’ARN messager » : on injecte aux patients des formes d’instructions génétiques qui vont stimuler les cellules immunitaires pour qu’elles fabriquent des anticorps protecteurs.

C’est le premier vaccin efficace à 90%.

La performance est bien d’avoir obtenu de tels résultats un an seulement après l’apparition de la maladie.

Pour vaincre la peste, il a fallu attendre six cents ans.

Pour le sida, un traitement est apparu au bout de trente ans.

Et toujours pas de vaccin.

Ce qui a changé, c’est l’utilisation des nouvelles technologies, à commencer par la puissance inimaginable des calculateurs.

Pour découvrir l’agent infectieux du sida, il a fallu six ans.

Pour la Covid, six jours.

L’association de la biologie et de l’informatique la plus avancée a permis de faire des miracles.

L’arrivée de plusieurs vaccins contre la Covid-19 est d’abord une chance.

A terme, ils devraient permettre à l’humanité de maîtriser, voire de stopper l’épidémie de coronavirus.

Un énorme regain de confiance en résultera, l’économie repartira, peut-être dès le second semestre de l’année 2021.

Mais, d’ici là, le pilotage de l’opération s’annonce délicat.

Bien davantage qu’un casse-tête, c’est une accumulation de risques qu’il faudra affronter.

La concurrence de Pfizer – BioNTech et de Moderna a mis la barre très haut.

C’est très difficile d’arriver après ces deux laboratoires, qui ont écrasé le match en affichant des résultats à 95 % d’efficaci­té.

Après cela, tout paraît bien faible.

La révolution technologi­que de l’ARN messager a donné un coup de vieux aux techniques classi­ques.

Les sociétés de biotech­nologie bouleversent le mar­ché, jusqu’à présent dominé par quelques grands acteurs, tandis qu’avec ce nouveau type de vaccins à ARN messager, on peut réagir beaucoup plus vi­te.

Si un virus mute fortement on ne repartirait pas de zéro.

Cette nouvelle technologie est vraiment révolutionnaire.

Dans les prochaines années, elle pourrait s’imposer en matière de fabrication de nombreux vaccins.

Mais elle fait peur.

Un vaccin qui envoie un message d’essence génétique à une cellule pour que celle-ci produise des anticorps, c’est totalement nouveau.

Ce vaccin ne modifierait rien en notre ADN.

Il n’affecterait en rien le programme génétique dont notre corps est doté.

Toutefois, tout n’est pas rose !

Le coût bénéfice/risque n’est pas évident à calculer, surtout pour un vaccin qui repose sur une nouvelle technologie à ARN.

Les médias parlent d’un taux d’efficacité de 90% pour le vaccin de Pfizer et jusqu’à 94,5% pour celui de Moderna.

Mais quid des effets secondaires possibles ?

Il y a un manque de transparence sur les effets, qui se seraient déclarés chez certains participants, puisque le tri des effets significatifs ou pas s’ef­fectue selon des critères confi­dentiels.

Pour être cohérent avec une politique de prévention en matière de santé publique, rappelons l’adage en médecine « primum non nocere » (d’abord ne pas nuire).

L’État et les professionnels de santé devraient à minima inciter les gens à exercer leur discernement (à défaut de proposer un formulaire de consentement éclairé comme cela se fait pour toute procédure médicale) avant de décider de se faire vacciner.

Personnes à pathologies auto-immunes : méfiance !

En effet, un article publié le 12 janvier 2018 dans la revue Nature Reviews Drug Discovery a révélé que les vaccins à ARN pouvaient provoquer une réaction auto-immune (entre autres) chez des individus sensibles1.

Pour déterminer ces suscepti­bilités, plusieurs tests de dépis­tage précoce sont disponibles, comme la recherche de pro­téine C-réactive (CRP) par un test sanguin.

Ou encore l’ANA (anticorps antinucléaire), autre test sanguin très courant, pour détecter les maladies auto-im­munes.

Ces tests permettraient de mettre en œuvre une poli­tique de vaccination person­nalisée tenant compte des dif­férences génétiques entre indi­vidus.

Avant d’exposer l’ensemble de la population à une technolo­gie innovante, il serait prudent de pratiquer ce type de dépis­tage précoce afin d’identifier les personnes ayant déjà une maladie auto-immune avérée ou des signes de prédisposi­tion à de telles maladies (fortes allergies, polyarthrite rhuma­toïde, lupus, sclérose en plaques, diabète de type 1, syndrome de Guillain-Barré, maladie d’Hashimoto).

En revanche, ce vaccin ne contiendrait aucun adjuvant.

Basta l’aluminium !, ce métal neurotoxique et les 6 autres additifs aussi dévastateurs mais incontournables pour booster l’immunité.

Aura-t-on un vaccin « local » 

Les données intermédiaires n’incitent pas à l’optimisme concernant le vaccin du géant français Sanofi.

Si les résultats sont « encourageants » chez les jeunes adultes, la réponse immunitaire « est faible chez les adultes plus âgés, poten­tiellement attribuable à une concentration insuffisante d’antigènes », explique un porte-parole de l’entreprise.

Or, c’est précisément la popu­lation la plus exposée aux ef­fets graves du coronavirus !

Résultat, le groupe français, associé au géant britannique GSK, spécialiste de la vaccina­tion, est obligé de complète­ment revoir son calendrier.

Sacré revers pour Sanofi qui a misé sur la « protéine recombinante » mais reste « confiant ».

Selon eux, cette technique, utilisée pour les vaccins contre l’hépatite B et le papillomavirus, aurait donné de bons résultats contre la grippe.

Par ailleurs, le vaccin Sanofi recèle un adjuvant, ce qui pourrait être dissuasif !

Le SARS-CoV-2 a plus d’un tour dans son sac

Le monde va-t-il enfin se remettre à tourner en rond grâ­ce à la vaccination ?

Va-t-elle nous permettre de sortir de cet enfermement, de ces confinements, de ces limita­tions d’échanges familiaux, de dîners, de fêtes… ?

Peut- être.

Mais, comme tous les virus, SARS-CoV-2 a plus d’un tour dans son sac.

Certes, le vaccin, porteur d’un réel espoir, est bien au rendez-vous.

Mais protéger l’ensemble de la population prendra des mois.

Pour cette raison, le retour à la vie normale ne semble pas envisageable avant de longs mois.

Et, pendant ce temps-là, le virus ne désarme pas.

Pis, il menace d’accélérer sa propagation.

La nouvelle souche décelée au Royaume-Uni s’est déjà répandue partout dans le monde avant que les frontières ne soient fermées.

On commence à recenser des cas en Afrique du sud, en Suède, au Japon et même en France.

Il est acté que ce variant est plus contagieux, à défaut d’être plus dangereux.

Pour l’instant, en tout cas.

Impossible, en outre, d’exclure la possibilité d’une nouvelle mutation du SARS-CoV-2, aux répercussions cette fois dramatiques.

Un troisième confinement menace, donc.

Il enchaînerait sur le couvre-feu.

Des phénols plutôt que des perturbateurs endocriniens

Le masque, les gestes barrières et le vaccin restent incontournables malgré les effets secondaires qui surviennent dès les premiers jours.

Notons que l’officiel gel hydroalcoo­lique (qui pénètre la peau), a été suspecté par plus de 200 chercheurs de 29 pays, de favo­riser les cancers du sein.

Deux composants antiseptiques, le Triclosan et le Triclocarban, sans avoir démontrer leur fia­bilité dans l’élimination bac­térienne, sont suspectés d’être de graves perturbateurs endo­criniens et d’accroitre les aller­gènes.

Ainsi ils préconisent de se laver les mains au savon de Marseille qui respecte le microbiote cutané, tout simplement.

Tout vaccin est hautement iatrogène surtout s’il recèle un adjuvant que l’on retrouve dans les vaccins Sanofi (Pasteur).

En revanche le vaccin ARN messager n’en contient pas.

Le choix est fait.

Si 40% des Français refusent le vaccin, on ne pourra pas atteindre l’immunité collective qui devrait se situer autour de 70% de vaccinés.

Signalons qu’il est stipulé, en l’absence de thérapie, que tout traitement non officiel pouvait être appliqué.

Or nous disposons d’une thérapie efficace à savoir l’aromathérapie, qui a été appliquée même dans certains hôpitaux universitaires.

Certaines huiles essentielles (à phénol) possèdent l’étonnante capacité de se fixer à la membrane externe des virus et ainsi détruire l’enveloppe protégeant le virus.

Les particules virales mises à nu par cette activité, deviennent détectables par nos systèmes de défenses et sont immédiatement détruites.

Des milliers de Français y ont eu recours.

Il suffit d’interroger les pharmaciens qui étaient souvent en rupture de stock.

Les familles qui déplorent la disparition d’un des leurs pourraient se retourner contre notre système médical, aliéné à Big Pharma qui s’oppose à toute thérapie qui ne leur apporte aucun dollar.

Penser comme un pompier !

En théorie c’est assez simple.

Il suffit de concevoir les épidémies comme des incendies de forêt.

L’un et l’au­tre sont des phénomènes naturels, mais lorsque vous jouez avec les lois de la nature, ils peuvent devenir hors de contrôle.

Les incendies sont, par exemple, favorisés par une accu­mulation de conditions favorables (comme du bois mort qui s’entasse).

Après une flambée rapide, ils disparaissent généralement : soit parce qu’ils arrivent dans des zones où les arbres sont trop éloignés pour que les flammes passent de l’un à l’autre (l’équivalent de la distanciation sociale), soit parce qu’ils arrivent dans des zones où les espèces d’arbres sont moins inflammables (ils sont immu­nisés contre le feu).

Dans le cas des épidémies naturelles, la situation est relativement similaire.

Elles émergent puis se propagent jusqu’à ce que la contagion soit freinée dès lors que la plupart des infectés ne peuvent contaminer d’autres personnes.

Cela peut être dû au fait qu’ils n’en rencon­trent plus (à cause de la mise en place de mesures de distanciation sociale, de quarantaine…), ou parce que ceux qu’ils rencontrent sont immunisés (immunité acquise lors d’une infection passée, ou grâce à la vaccina­tion).

Si le rythme des infections diminue, alors l’épidé­mie s’atténue, jusqu’à disparaître.

Rassurez-vous cependant : un virus qui devient telle­ment dangereux qu’il détruit totalement sa population hôte, n’existe pas.

Tout simplement parce que ce virus anéantirait en même temps ses ressources, son écosystème et son environnement.

Il disparaîtrait donc du même coup.

Et même si le virus n’est pas intelligent, il n’est pas assez bête pour détruire son propre environnement.

Mon cadeau de Noël !

J’ai beaucoup écrit, beaucoup parlé lors de vidéo-conférences.

Mes Newsletters et les messages ont dû franchir les continents, si l’on en juge par l’accueil reçu.

Notre presse occidentale est pourtant restée muette…

Aujourd’hui mes 2 livres sont traduits en Chine, au Brésil, aux Etas-Unis et bientôt en Russie.

  • « Alzheimer et odorat : quand les arômes restaurent la mémoire ». Ed. Trédaniel.
  • « Tout savoir sur les virus et y faire face ». Ed. Dauphin.

Comment va réagir Big pharma et notre système médical mafieux ?

Une révolte populaire se met en place.

Amis lecteurs, je vous souhaite une année 2021, plus harmonieuse et pleine d’espérance.


Portez-vous bien, 

Jean-Pierre Willem 

1. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/ articles/PMC5906799/

Sources

77 comments on “Mes vœux pour 2021 (et mes interrogations)

  1. Bonjour et merci pour vos lettres très intéressantes…vous ne parlez pas des plantes qui peuvent aussi prévenir ou guérir des virus …autre qu’en utilisation en huiles essentielles
    Je pense à des plantes faciles à trouver ou à produire comme le buis ou l’armoise annuelle qui auraient des propriétés virucide
    Pourriez vous en parler si vous avez des expériences et résultats ou des résultats suite à des études …
    Encore merci et continuez à nous informer
    Meilleurs Vœux Jpaul Robert

  2. Bonjour et Merci Jean Pierre WILLEM
    C’est toujours un plaisir de lire vos lettres. J’ai été élève dans votre faculté de Médecines Naturelles et continue de partager aussi les enseignements reçus.
    J’en conviens que nous vivons une drôle d’époque, et même le vaccin ne résoudra pas le problème. Le virus va s’éteindre seul aux beaux jours, en attendant le prochain qui sera peut être encore plus cruel.
    Juste un mot sur ce qui remplace très bien le gel hydroalcoolique sans ces inconvénients: l’argent colloïdal synergisé et complété avec des huiles essentielles d’origan et de clou de girofle.
    Revenez nous en forme pour les prochains mois.
    A très bientôt de se recroiser à Aix les Bains ou ailleurs,
    Philippe

  3. Bonjour Docteur Willem,

    Si moins de 70 % des habitants de la terre ne se font pas vacciner cela aura servi à rien de faire les vaccinations, nous ne seront pas sortis de ce « merdier ».
    Les fabricants de vaccins se hâtent d’en vendre de peur de ne pas disposer assez de candidats.
    Le manque de recul pour les conséquences de ce vaccin me fait peur.

  4. Bonjour et merci pour tous vos conseils , excellents …..
    Pouvez vous nous dire , qu’elles sont les HE à Phénol pour fixer la membrane et détruire l’enveloppe protégeant le virus ? Merci de votre réponse et encore bravo pour toutes vos actions !
    Cordialement , Mr DEBHI .

  5. C’est toujours un plaisir de vous lire. C’ est aussi un grand réconfort. Tous vos conseils et évidemment la mise en pratique de ceux-ci ne pourrons que contribuer à notre bien-être et nous aider à conserver notre bonne santé. A vous aussi Meilleurs Voeux pour cette année. Et MERCI tout simplement.

  6. Cher Docteur Willem, je lis vos lettre attentivement, et vous remercie de la clarté du contenu.
    J’ai une questionnes les personnes vulnérables, âgées, ont ou pas d’immunité, comment un vaccin pourrait la provoquer ? inutile de vous dire que je ne compte pas me faire vacciner, trop méfiante,
    Merci pour toutes vos lettres, et de votre réponse.

  7. Bonjour, vous évoquez Pasteur pour illustrer la première vaccination mais il ne faut pas oublier Edward Jenner qui le premier a « vacciné » en 1796 à partir du pus d’un pis de vache (vacca en latin d’où le nom de vaccination) : vaccination antivariolique.

  8. Bonjour Dr. Willem,
    Je vous présente tous mes vœux pour cette Année 2021, Santé, Sérénité et Bonheur…
    Merciiiiii pour vos lettres qui dont un vrai bonheur.
    Dominique

  9. Article passionnant,continuez à nous informer de ce que nos gouvernements aliénés aux laboratoires nous cachent
    C’est honteux des milliers de morts auraient pu être évités j’ai envie de pleurer
    Que recherche nos dirigeants? Quelle incompétence même si je peux comprendre qu’au début ils ont navigué à vue mais un an après quelle tristesse
    Merci à vous ,vous lire est un vrai bonheur
    Cordialement

  10. en fait le remède est un peu du genre miraculeux!!! on tatonne on suppose!!!on compare par rapport aux autres fléaux!!!!les (savants) ne savent pas!!

  11. Merci Docteur je lis avec grand profit toutes vos lettres claires précises et très utiles. J’utilise l’aromathérapie, l’homéopathie et l’acupuncture, pratique et enseigne le yoga depuis presque un demi siècle et ma santé est excellente. J’ai 75 ans et vous remercie du fond du cœur.
    Je vous souhaite non seulement la santé mais aussi longue et heureuse vie;
    Marie

  12. Bonjour et merci pour vos publications. J’apprécie cette récapitulation des évènements covid mais je suis étonnée quand vous dites que les vaccins à ARN ne contiennent pas d’adjuvants … un article dans le Vif l’Express parle de réactions anaphylactiques avec les vaccins à ARN (presque 10 fois plus fréquentes qu’avec le vaccin contre la grippe) liées à la présence de polyéthylène glycol …. (qu’on retrouve dans les shampoings, dentifrices … )
    https://www.levif.be/actualite/sante/vaccin-pfizer-une-personne-sur-100-000-a-fait-un-choc-allergique/article-normal-1377119.html

    Bien à vous et meilleure année 2021 à tous.

  13. Merci Merci Dr Willem. Vos expériences et maîtrise du domaine de la santé sont toujours bienvenues. Je suis personnellement ravie de vous suivre en lecture de votre newsletter et en écoute de vos vidéo conférence. Vous nous apportez des éclaircissement que personne d’autre du corps médical n’ose nous dire! Vous contribuez à sauver l’humanité toute entière. que la goutte d’eau que vous mettez dans l’océan se répandent bien vite et que la médecine conventionnelle acceptent la complémentarité des soins! Que le bien pour tous soit victorieux sur la recherche exponentielle des dollars par les géants pharmaceutiques!!!

  14. La nomination de Mme Buzin à l’OMS est une très mauvaise nouvelle car elle laisse présager une plus grande emprise de Big Pharma sur cette institution et donc une menace mondiale contre la médecine non allopathique..

  15. Merci beaucoup Docteur Willem pour ces éclaircissements et pour ces informations à jour et pertinentes. Merci pour ce partage.
    Vous savez peut être que le Seigneur compare ce monde à une chambre à air crevée : on répare d’un côté, mais ça lâche d’un autre.
    Je sais que vous connaissez la Bible dans laquelle il est écrit « quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé ». Romains 10/13
    Ce monde, malheureusement, refuse pour la plupart de faire appel à ce Seigneur Jésus-Christ qui pourtant a donné la plus belle preuve d’amour en acceptant de prendre notre place sur la Croix.
    Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

  16. Bonjour, très attentif à vos lettres et vos conseils que je suit le plus possible.Depuis le début du port du masque, souffrant d’un problème respiratoire, j’ai opté pour les huiles essentielles , je mets quelques gouttes sur le masque( tout comme dans la voiture)ça m’apporte un net confort respiratoire (tout comme mon épouse opérée d’un cancer à la gorge . Cordialement et merci pour vos judicieux conseils .
    Claude

  17. Bonjour
    Pour mou pas de vaccin…par contre
    Je me mainitiens en pleine santé afin que mes defenses immunitaires remplissent leurs rôles…me proteger
    Sport
    Alimentation
    Bonheur
    Joie de vivre libre

    Soyez prets
    La tempête arrive, prevoyez des provisions…

  18. Merci pour votre lettre permettant de demander des tests avant la vaccination . Se faire vacciner oui mais pas n’importe comment , surtout quand il y a déjà eu dans la famille des scléroses en plaques.

  19. Bonjour Docteur, seriez vous un PRO du soit disant vaccin ?…Ou plutôt Thérapie Génique J’ai du mal a comprendre les commentaires et la position de l’homme qui a connu le théologien Médecin Albert Schweitzer, qui s’exprimait dernièrement a une émission radio.
    Votre dernière lettre que je viens de lire, semble donner raison a l’incapacité de gestion de (( l’épidémie )) du gouvernement conseillé par des pseudo scientifiques qui n’ont jamais fait de recherche…tel le Prof Raoult, aucun mot de votre part sur Hydroxy chloroquine aucun mot sur Azithromycine…Votre lettre, telle les commentaires des journaleux aux ordres tente de faire peur…conseille le vaccin de Big Pharma…

    Aucun conseil, pour retrouver l’odorat, sachant qu’a l’heure actuelle il faut plus d’un a deux mois pour avoir un RV auprès d’un ORL idem pour toutes autres investigations (( Coronavirus))

    Sincères salutations.

  20. Bravo. Ma comphension de la situation est clair, après la lecture de votre lettre.
    Pour la vaccination, est-ce qu’il est prudent de patienter ? D’en savoir plus et de ne plus parler au conditionnel ?
    Meilleurs vœux et surtout que votre éclairage et votre compétence perdurent. C. P.

  21. Je n’ai pas apprécié l’argumentaire pro-vaccin à ARN messager.Apparemment le docteur Wilhem ignore les mises en garde de certains infectiologues attirant l’attention sur les risques de combinaison de fragments d’ARN entre celui injecté et celui d’autres virus.

  22. Merci Docteur,pour vos conseils et vos explications sur la crise sanitaire qui a de si grandes conséquences sur nos vies depuis presque un an.
    Je suis une adepte des huiles essentielles et j’ai beaucoup appris sur ce mode de soin,grâce à d’autres intervenants de médecins non inféodés à la doxa, et dont je recevais aussi les newsletters.
    Cependant, je ne suis pas sûre de savoir quelles huiles essentielles utiliser pour booster les défenses immunitaires de notre famille ni comment les prendre. Comment nous prévenir contre le virus de la Covid? Huiles essentiels à Phénol dites vous, mais encore.Ravintsara, eucalyptus citronné, pin sylvestre…Oui, mais la prescription? Merci de me répondre, cher Docteur et une bonne année à vous et à vos proches. Qui sont les médecins mafieux?Cordialement.

  23. Bonjour
    Juste une petite remarque; je suis effaré par la campagne pro- vaccination, faite à travers les médias.
    Par contre, je n’ai vu aucun médecin invité par les médias, défendant la thèse de la non vaccination.
    Cherchez l’erreur…

  24. Bonjour,
    Quels réactions ou effets secondaires peut on attendre entre vaccin à ARN et personnes atteintes de maladies auto-immunes ?, ce qui est mon cas (PCR bien au dessus de la norme)

  25. Monsieur le Docteur,

    Vous êtes formidable !!!

    Merci tout fort et, mes félicitations, si j’ose dire…

    Parfois, je cherche dans le dico (iatrogène) !

    Le meilleur à vous.

    Avec reconnaissance, je vous adresse, Monsieur le Docteur, mes sincères et respectueux messages.

  26. Monsieur Willem,je suis extrement choquee du contenu de votre lettre qui veux etre rassurante quand au fait de se faire vacciner….cela contredit l avant de votre carriere ou ce que j en avais compris….je n ai plus confiance en vous.

  27. Après un début intéressant ;vous ne pouvez vous passer d’attaquer Bigharma.
    Mais vous savez que sans la recherche privée américaine et le capitalisme ; il n’y aurais pas un tel sucés vaccinal.
    Vaccinez-vous ; pour-vous et pour les autres.
    Merci!

  28. Le qualificatif « MAFIEUX » est déterminant dans cette difficulté liée au Coronavirus.
    Comment assainir en urgence les systèmes de santé afin que le profit ne soit plus la motivation essentielle et exclusive ?…

  29. Après un bon début;mes conclusions sont différentes; sans la recherche américaine et les capitaux des entreprises ;pas de résultats aussi rapides et efficaces.
    Vaccinez-vous ; pour-vous et pour les autres en respectant les rares contre indication
    Merci

  30. Beaucoup de personnes compétentes nous expliquent la maladie et nous énumèrent la thérapie naturelle (plantes,huiles essentielles etc…) MAIS ne nous disent pâs où acheter leur médication … ! ni la posologie quand nous avons des polypathologies… Un consultation pourrait être bénéfique,payante si nécessaire… Merci!

  31. Cher dr Willem,
    Merci beaucoup pour cet article très intéressant. Avec grand intérêt je lis depuis longtemps vos articles.
    Concernant les vaccins, vous n’avez pas donné votre opinion sur les vaccins d’AstraZeneca et Janssen Pharmaceutica.
    Comme mon mari a beaucoup d’allergies et aussi l’Hashimoto, il ne peut pas prendre le vaccin à ARN.
    Svp, vous voulez être si gentil de me répondre ?
    Un grand merci d’avance.

  32. Merci beaucoup pour ces explications claires sur les virus et les vaccins,ce que je recherche.Je suis très indécise à me faire vacciner par rapport aux effets secondaires voire risque de maladie grave !

  33. Bj.docteur,je travaille dans un ippad en belgique dans la cuisine,bientôt l’on va reçevoir le vaccin pour le covid19,,je ne suis pas très r’assurrer,mais je n’ai pas le choix car tout mes collègues le fond…je voudrais avoir votre opinion..merci d’avance…

  34. Bonjour .. les H.E je les utilise depuis les années 80 .. puis quelques laboratoires ont établi une norme HEBBD huile essentielle de bonne délivrance .Ceci grace a la chromatographie , permettant aux labos d’identifier et de certifier les lots à l’achat . Ainsi les huiles frelatées et ou les mélanges ne sont plus possibles ..
    Une d’entre elle ( peu complexe chimiquement ) est beaucoup préconisée ;jE veux parler du ravintsara . extraite d’un arbrisseau de Madagascar ..
    Cet arbrisseau , malheureusement , n’existe quasiment plus ..
    MA QUESTION ;; D’ou viennent les quantités de ravintsara / Ravensare proposées par les labos ??? Que distille-t-on pour produire
    Merci d’une réponse avisée …

  35. Désolée, mais soit vous êtes
    Complice….soit vous êtes idiot !
    Entretenir la Peur….la non disponibilité du « vaccin » qui est
    Une thérapie génique de
    450 milliards de CA.
    Le jackpot pot du siècle et
    Asservir le « bon peuple naïf »…..
    C’était écrit et prévu !
    Nous transformer en Zombies……
    Place à la robotique etc….
    Un gouvernement mondial pour
    Couronner le tout…..
    Bienvenue dans le Monde décrit par Orwell et Aldous Huxley dans
     » le meilleur des mondes ».
    Michele

  36. Un grand MERCI pour toutes ces infos très utiles.
    Bravo et encore longue existence à votre richesse du Savoir Humain et universel,
    Et au partage encore possible.
    A bientôt de vous relire.
    Eric

  37. Merci pour vos voeux et recevez les miens également.

    Vous écrivez « mes interrogations » mais je suis un peu déçue de vos avis sur ces vaccins. Je suis d’autres médecins qui sont pas de votre avis et je trouve que vous ne mesurez pas les conséquences de ce qui se passe actuellement . Je ne rentre pas dans ce piège et je ne veux plus aucun vaccin. Je me soigne naturellement et c’est l’avenir, je pense.

  38. pourquoi vous ne donnez pas explicitement les noms des huiles essentielles qui pourraient combattre les virus?
    cordiales salutations

  39. Bonsoir Dr Willem JP
    Merci pour toutes vos lettres qui m’apportent des informations instructives très intéressantes
    Tous mes meilleurs vœux pour 2021
    Bien cordialement

  40. MERCI Docteur Willem pour vos lettres
    Je vous suis depuis très longtemps, je possède vos livres sur l’aromathérapie ,j’applique vos conseils , j’ai aussi commandé vos
    deux derniers livres qu’il me tarde de recevoir
    Je connais votre dévouement, votre histoire
    Vous nous réconforter , vous êtes un génie
    Mille Merci

  41. Merci pour tous les articles que vous publiez régulièrement et qui nous apprennent beaucoup. Ils sont d’une justesse qui permet un éclairage objectif, à la fois sur la manière d’agir sur notre santé et sur les dérives de notre système géré par l’intérêt avant tout.
    Cet article, sur le vaccin Covid, est particulièrement intéressant alors que beaucoup de personnes s’interrogent sur sa fabrication plus que rapide, sur sa façon de fonctionner et sur les effets indésirables.
    Au plaisir de continuer à vous lire.

  42. MERCI Docteur Willem pour vos lettres.je vous suis depuis très longtemps, je possède vos livres sur l’aromathérapie, j’applique vos conseils, j’ai commandé vos deux derniers livres qu’il me tarde de recevoir .Je connais votre dévouement, votre Histoire
    Vous nous réconforter Vous êtes un Génie
    MILLE MERCI

  43. Bonjour Dr Willem
    En février 2020 j’ai été dans les premiers à avoir été atteint par le covid (région de Mulhouse). j’ai eu des problèmes de respiration, les symptomes persistés et je ne voyais pas le bout du tunnel.

    Je me suis rappelé que les romains et les égyptiens prenaient de l’ail cru pour lutter contre les pandémies. J’en ai pris + beaucoup d’antioxydants vitamine C, D et aussi de la papaye fermentée le plus oxydant au monde contre les radicaux libres due à l’inflammation. Deux jour après j’étais compkètement rétabli (avec quelques séquelles de respiration mais pour le reste OK)
    En effet l’ail fluidifie le sang, évite les thromboses. Il a comme un effet de gainage des hématies et des cellules, un peu comme la quinine pour lutter contre le parasite du paludisme. (sans doute aussi hydroxychloroquine)
    Vous pouvez constatez que les personnes agées qui prennent pour raison médicale du fluidifiant sanguin peuvent attraper le covid mais n’ont quasi aucun symptome

  44. Cher Docteur Willem,
    J’aimerais vous proposer de traduire certains de vos écrits, discours, livres, en langue anglaise.
    Il se trouve que j’ai déjà fait une traduction d’une interview retranscrite de vous, pour un ami qui en avait besoin pour une personne aux états unis à qui il voulait faire connaitre cette approche de santé. Je vous l’ enverrai avec joie si cela vous intéresse. Ceci vous permettrait aussi de vous rendre compte de sa justesse et de sa précision. Si je suis si intéressée pour le faire c’est parce que J’ai moi même recours aux huiles essentielles. L’effet a toujours été immédiat. Elles ont aussi et surtout eu un effet spectaculaire contre l’angoisse survenue chez mon père suite à un AVC, qu’aucun autre traitement ne pouvait calmer. C’est alors qu’elles m’ont conquise. Je suis très admirative de votre travail et j’aimerais vous aider à divulguer vos connaissances au plus grand nombre. Ayant la possibilité de m’exprimer aussi facilement en anglais qu’en français (j’ai vécu et travaillé 20 ans à Londres) ce serait une très grande joie si vous acceptiez ma petite contribution à votre effort de divulgation de connaissances sur la santé. Je serais très honorée si vous vouliez bien m’écrire un mot en retour pour me faire savoir si ma proposition pourrait éventuellement vous intéresser.
    Très cordialement,
    Sylvie Mayençon, Diplômée en acupuncture, Membre à l’étranger du Conseil d’Acupuncture Britannique.

  45. Bonjour Je vous lisais jusqu’a ce jour mais je pense que cela va s’arreter
    Combien vous a t’on payer pour ecrire pareilles conneries Au fil du temps qui passe vos propos changent pour s’aligner sur les fadaises des dirigeants svp contentez vous de faire ce que vous faisiez au debut de cette newsletter

  46. Depuis le tout début, ce qui m’a dérangé dans cette crise, c’est l’absence de communication concernant la prévention par la stimulation de la défense immunitaire. Tout de suite on a voulu produire un vaccin au lieu de chercher dans des médicaments qui soignent cette maladie. Les testés positifs sont envoyé à la maison avec l’ordre de se confiner, seul et sans traitement. Se trouver seul avec le diagnostique d’une maladie « mortelle » fait encore baisser l’immunité d’un cran.
    Ce n’est pas une critique aux médecins, qui ont dû suivre strictement les ordres des gouvernements, et qui se sont trouvés complètement dépassés aux soins intensifs. J’ai l’impression que les patients et le personnel soignant sont victimes de ce système de santé ou on a oublié des principes naturelles de défense contre la maladie.

  47. Bonjour docteur tout le monde parle de vaccin pourtant quand on regarde la définition (vaccin on prend une souche morte du virus qu’on injecte dans le corps )or la on parle de vaccin ARN Est ce logique d’employe ce mot ne devrait on pas plutôt parle de thérapie
    Merci
    PS:je suis vos commentaires depuis plusieurs mois et j’apprécie votre analyse bonne continuation à vous

  48. Bonjour,
    Merci infiniment pour cette belle lettre éclairante, sur ce grand sujet d’actualité mondial (malheureusement), pour nous ignorants. Merci pour la mise en compréhension simple et claire de ce sujet grave et complexe à comprendre pour nous, qui ne sommes pas dans le domaine médical. Vraiment merci, j’ai publié sur mon fb.
    Que la Lumière vienne éclairer l’obscurité!

  49. Ce n ‘est pas Pasteur qui a inventé la vaccination! mais l Anglais Jenner qui le premier a vacciné, contre la variole, en 1796
    Il faut arrêter de statufier Pasteur

  50. Merci Dr. Willem. « Il fait bon » de lire votre message sorti des sentiers battus. Je vous encourage à persévérer pour nous faire entendre un autre son de cloches. Cordialement. Pierre Emile, du 68.
    Faut pas que j’oublie de rentrer ce soir avant 18h !!

  51. Bonjour Docteur,
    Pourriez-vous s’il vous plaît redéfinir le mot Révolte qui clos votre bulletin?juste pour éviter de lui donner la connotation de soulèvement, de violence, merci à vous, infinient,
    Dominique

  52. Merci Dr Willem,
    Vous êtes un homme de grand savoir et d’une grand intégrité. Je lis et partage vos lettres qui sont toujours très éclairantes. Malgré votre grande science, vous savez la rendre accessible à vos lecteurs. Vous me semblez posséder aussi une grande sagesse. J’ai énormément d’admiration pour vous et votre savoir que vous rendez si accessible. Merci de continuer de nous informer régulièrement sur les grands enjeux de la santé et de la vie.

  53. Jean-Pierre,
    Ce n’est pas la fin du monde, mais cela y ressemble un peu quand même…..
    Tout le monde semble ignorer plus ou moins volontairement ce que dit la Bible à ce sujet et pour notre époque en particulier et pourtant elle à tant à dire en tant que parole de Dieu, le créateur de toutes choses, n’est-il pas le mieux placé pour savoir ce qui se passe en ce moment et ce qui va advenir du genre humain dans un proche avenir ?…. Non ?…. et pourquoi non ! Parce que cela ne fait pas bon chic bon genre, certainement mais en attendant, ce n’est pas cela qui va sauver le monde.
    Par contre la bible nous explique que Dieu lui va le faire, c’est la prophétie qui se déroule sous nos yeux embués qui l’explique dans les moindre détails.
    Si le coeur vous en dit allez faire un tour sur le site jw.org en page d’accueil vous entrez dan le vif du sujet ensuite aller sur la brochure :  »Qu’est-ce que le royaume de Dieu  »et vous saurez tout sur la manière que Dieu se propose de remettre toute les choses en ordre, vous serez étonné de ce que vous apprendrez…
    Bonne pioche!

  54. bonjour docteur,
    Ha! si seulement tout les medecins etaient comme vous (,ce qui est loin d’étre le cas je peux vous l’assuré)les gens ce porteraient beaucoup mieux.
    Personnellement je me soigne beaucoup avec les HE,je suis à la retraite et,l’orsque je dois sortir faire mes courses:je met des HE sur mon masque ainsi, je les réspire,et, je suis tranquille,et protégée.Je vous suis trés reconnaissante des lettres que vous envoyez et des conseils que vous donnez toujours trés utiles.
    Je terminerai en vous adressant tout mes meilleurs voeux pour l’année 2021 avec une trés bonne santé.
    Patricia Simonneau

  55. Les vœux sont toujours un instant de réjouissance pour remercier nos proches qui nous offrent leurs présences dans le tissage de nos chemins.
    En cette année si singulière, il me semble que le principal est l’espérance qui nous aidera à prendre soin de nous Tous.

    Nous avons beaucoup erré pour oser pleurer.
    Nous avons plaidé pour le mouvement continu de la vie.
    Céleste, la nuit a entendu le contre-jour de nos âmes.
    Le regard juste, rien n’est irréversible.
    Nous « désorchestrerons » le silence face à l’urgence de nos essentiels.
    De tâtonnements vertigineux dans un tempo d’audace et de pudeur, nous récuserons les jours dilatés.
    Les heures vacantes virevolteront et désaffecteront la souffrance stridente de l’incohérence.
    Enthousiastes, nous menotterons les ténèbres.
    Les larmes séchées,nous réapprivoiserons l’espérance.
    Telle une fulgurance, vierge de nouveau,
    le bonheur s’imposera prêt à l’infini et disponible à l’invisible.

    Bien cordialement.

  56. J’apprends avec un peu d’appréhension que les personnes auto
    immunes sont à risque;ma fille de 45 ans a la sclérose en plaques: que conseillez-vous donc?
    J’apprécie beaucoup vos lettres et commentaires.
    Bien à vous.

  57. Etant comme tout humain désireux de vivre en bonne santé, cette lettre est très
    claire.Nous vivons une période que la Bible appelle les derniers jours,d’ailleurs votre
    référence à la Bible est une preuve que celle-ci ne vous est pas indifférente
    Comme je ne veux pas prendre indûment votre temps, je vous invite à rejoindre
    nôtre site: J W ORG

    MERCI DE TOUT COEUR pour cet excelllente lettre
    Mr RICQ André

  58. Je ne puis me procurer le livre « Alzheimer et odorat » Quand les arômes restaurent la mémoire. édition Tredaliel
    En effet mon libraire me dit qu’il est épuisé.
    Sera-t-il réédité?
    Merci de votre réponse.

  59. Bonjour Dr Willem.
    Merci, depuis longtemps je lis vos lettre avec grand plaisir et merci pour tous vos conseils. Je me suis procuré plusieurs de vos livres et depuis début 2020 j’applique les conseils pour résister au covid 19 en aromathérapie et autres traitements naturels.
    Pour l’instant je passe au travers mais je pense que c’est grâce à tous ces produits naturels que je prends suivant vos conseils.
    Depuis au moins un an et demi je prends des granules pour douleurs des mains de la polyarthrite rhumathoïde (je ne serai plus remboursée à partir de cette année et pourtant ça me réussi bien) C’EST UNE HONTE !!
    Je n’ai plus confiance en tous ces laboratoires surtout depuis le coup du lévothyrox, qui m’a fichu 8 mois de ma vie en l’air. Non ce n’étais pas dans ma tête… comme l’a dit la ministre de la santé Mme Buzin !
    Merci, Dr Willem.. Je suis née le 30 juin 1938. J’ai 1 mois de moins que vous !! 82 ans bientôt 83 !!! vive les médecines naturelles. Car je suis en pleine forme avec des compléments alimentaires natutels. onne santé Docteur.

  60. Bonjour,
    2 maladies auto immunes dans ma famille : Hashimoto et diabète de type 1.
    Après avoir lu votre paragraphe sur les maladies auto immunes et les vaccins covid je suis 2 fois plus prudente par rapport à une éventuelle vaccination,
    que préconisez-vous comme stratégie ?
    Cordialement
    Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *