casino

Mes conseils pour cette période incertaine (+ 1 protocole)

Chère amie, cher ami,

Quand une menace se précise, la sagesse commande de se taire, de mettre entre parenthèses divergences politiques, débats d’idées et querelles d’experts pour privilégier la solidarité et le sens du collectif.

Alors pourquoi la France est-elle en train de s’escarper autour du covid-19 plutôt que de se serrer les coudes ?

Pourquoi est-il si difficile de s’entendre dans cette tourmente que traverse le monde entier ?

Le covid-19 : un sombre jeu de casino ?

Tous les indicateurs statistiques suggèrent que la pandémie de Covid-19 repart à la hausse. On sait, depuis le printemps dernier, combien ce virus peut s’emballer et faire d’immenses dégâts tant humains qu’économiques.

Le virus du Covid-19 est aujourd’hui comme une pièce de monnaie utilisée pour un tirage au sort. Il tourne, il tourne et chacun retient son souffle en attendant de savoir de quel côté il tombera. Pile : le bon Dieu, face : la malchance. Fin de l’angoisse ou deuxième vague ? A en croire les indicateurs de l’épidémie en France, le moment du verdict approche. De plus en plus de soignants pressentent le pire, mais aucun d’entre eux ne peut affirmer qu’il se produira.

La deuxième vague n’est aujourd’hui qu’une possibilité, pas une certitude, mais elle donne le vertige.

C’est toute la difficulté de ce coronavirus : on le connaît mal, son comportement erratique laisse la place à toutes les interprétations. La seule certitude ne quitte pas notre mémoire depuis le printemps : ce virus peut tuer, bouleverser notre quotidien et saccager notre économie.

Alors retrouvons notre raison, patientons encore un peu avant de retrouver notre vie sociale d’avant. Pour que la pièce ait une chance de retomber du bon côté.

Un peu d’eau dans le vin (pour tous)

Si les récalcitrants s’étaient affublés d’un masque -seule solution pour stopper le virus- nous n’aurions pas cette avalanche de clusters qui atteint 15.000 individus. Ce chiffre aberrant ne semble pas avoir d’effet chez les derniers récalcitrants. C’est ainsi que les séniors et les moins vieux se retrouvent en réanimation avec une épée de Damoclès sur la tête. Les statistiques létales matérialisent cette situation désespérante.

Le moment est sans doute venu de renoncer, provisoirement bien sûr, à notre attrait compulsif pour la polémique, la contestation et la liberté individuelle pour enfin se serrer les coudes. Porter un masque en permanence n’est qu’un modeste sacrifice au regard de ce qui nous attendrait si la France était contrainte à un nouveau confinement.

Et avec ça : un traitement aux abonnés absents

L’hexachloroquine vit ses derniers moments. Durant plus de 6 mois le professeur Raoult a laissé sur les starting blocks tous les laboratoires qui avaient un vieux produit à ressortir. Face à la meute d’experts (épidémiologues, virologues, infectiologues), Raoult, fait face, tel le cerf haletant, poursuivi lui aussi par une meute de chiens. Le professeur marseillais résiste… jusqu’à quand ? L’arrivée d’un vaccin ?

Casser la dynamique de la pandémie, c’est ce dont rêvent tous les pays, qui voient, impuissants, leur économie flancher et le nombre de malades augmenter. Pour arrêter la course folle du Covid-19, les spécialistes avancent qu’il faut pouvoir créer les conditions d’une immunité collective, avec 60% à 70% de la population protégés contre le virus.

Quant aux vaccins, sont-ils pour autant la solution miracle ?

La recherche vaccinale est pleine de chausse-trappes, un échec est toujours possible. On l’a vu avec le VIH. Durant plus de 30 ans et chaque année, les spécialistes du Sida annonçaient, urbi et orbi, la sortie d’un vaccin. On attend toujours ! En conséquence de quoi, eux, recevaient de fructueuses prébendes, alors qu’ils savaient que ce virus, qui mute en permanence, ne peut être endigué par un vaccin.

Sur la piste d’un spray nasal anti-covid

C’est une alternative au vaccin dont nous n’attendons rien de positif.

Une équipe de chercheurs français affirme avoir trouvé un procédé pour contrer l’attaque de la Covid-19. Sous forme de spray nasal (ou de pastille à placer sous la langue), le traitement tromperait le virus en le détournant des cellules pulmonaires, et empêcherait l’infection.

Pour comprendre cette potentielle avancée, il faut comprendre comment le virus agit dans l’organisme. Il s’attache à la membrane d’une cellule grâce à l’une des protéines de son enveloppe, la protéine Spike. Cette protéine se lie à un récepteur de la membrane cellulaire (ACE2) et permet ainsi au virus de pénétrer dans les cellules de notre organisme. Ce récepteur représente la « serrure », ouvrant la porte de la cellule, tandis que la protéine Spike représente sa « clé ».

L’équipe de Philippe Karoyan affirme être parvenue à imiter la « serrure » ACE2 au moyen d’un bout de protéine (un peptide) qui se fixerait sur la protéine Spike et empêcherait le coronavirus de se lier aux cellules puisque sa clé serait bloquée dans une serrure-leurre.

Ce serait une découverte exceptionnelle mais… attendons la suite !

Car si l’idée semblait simple, sa réalisation l’est un peu moins. En effet, pour rendre la manœuvre irréversible, il faut un « faux plus vrai que nature ». Deux algorithmes ont été nécessaires pour mettre au point 160 « fausses serrures » virtuelles.

Parmi elles, 25 ont été synthétisées et trois se sont révélées les candidates idéales, celles dont Spike n’a pu se défaire.

L’équipe s’est assurée que le peptide ne soit pas toxique pour les cellules humaines et ne provoque pas de réaction du système immunitaire. Il reste à attendre l’évaluation et la publication de ces recherches.

On censure ceux qui osent parler de guérison

Sur les plateaux de télévision quand on interroge des pseudo­-experts cathodiques sur le coronavirus ou sur la sortie hypothétique d’un vaccin, tout ce monde caquette et profère des élucubrations dans un brouhaha incompréhensible.

Et pourtant ocn n’entend jamais parler les thérapeutes de terrain dont l’expérience est incontestable. La presse de la pensée unique les maintient sous le boisseau. Ils sont anonymes, ne polémiquent pas, ne donnent pas de leçon, n’adoptent pas des postures outragées. Eux, ce sont des médecins compétents de médecine globale. Efficaces et discrets, ils appliquent une médecine naturelle. Ce sont les seuls qu’il nous faut suivre aujourd’hui, avec confiance. C’est une immense chance de pouvoir compter sur ces professionnels qui ont su endiguer l’invasion du coronavirus.

Devant leur succès (des dizaines de milliers de Français se sont prémunis du virus avec les HE) les suppôts de Big Pharma ont réagi. Contre des médecins qui osent attester de leur expérience clinique positive, on assiste à la mise en œuvre d’une censure pure et simple, censure conduite en France par l’Ordre des médecins, poursuivant les praticiens qui ont osé témoigner que des patients avaient eu le toupet de guérir.

A l’international, ce sont Facebook, Twitter, YouTube et autres qui se portent gardiens du temple du « scientifiquement correct ».

Et pourtant les médecins disposent de la prérogative et du droit inaliénable de prescrire, en leur âme et conscience, le traitement qu’ils estiment convenir à leurs patients. Depuis la loi Kouchner, toute décision est prise conjointement par un médecin et son patient, le premier devant expliquer au second les options possibles, avec leurs risques et bénéfices respectifs, avant que le patient donne son « consentement libre et éclairé » à l’option retenue.

La situation va se compliquer avec l’arrivée en novembre de la grippe saisonnière (l’an dernier elle a causé la mort de 10.000 personnes). Rappelons que la porte d’entrée du virus influenza est la même que celle du coronavirus à savoir le système respiratoire. C’est ainsi que le même protocole convient pour la prévention du coronavirus et de la grippe.

1 protocole contre les infections

  • En premier lieu : booster l’immunité avec STIMU+, 2 fois 2 gélules pendant 3 semaines. Ce produit recèle trois champignons, des huiles essentielles immunostimulantes, de l’échinacée (labo Phyt’Inov).
  • Recourir à un spray nasal recélant les huiles essentielles d’eucalyptus radié et d’eucalyptus globulus et de laurier noble. LYSO HOME en spray nasal ou en diffusion atmosphériques (labo Phyt’Inov).
  • Huile essentielle par voir orale : LYSOVIR en prévention, 2 fois 2 gélules, 3 semaines.

En curatif, 3 fois 2 gélules avant les repas, jusqu’à guérison.

Osez suggérer les huiles essentielles !!

Hôpitaux, cliniques et EHPAD commencent à utiliser des huiles essen­tielles, notamment dans les services de gériatrie et de soins palliatifs.

Si, pour le moment, elles sont surtout utilisées pour la gestion du stress et le bien-être olfactif (l’odeur des chambre, couloirs, salles d’attente), elles interviennent de plus en plus dans la prévention des maladies infectieuses, nosocomiales et neurodégénératives.

Créer une ambiance relaxante avec des odeurs agréables semble en effet bénéfique autant pour les patients que pour les soignants qui voient leurs conditions de séjour ou de soins améliorées.

Malheureusement, il faut reconnaître que nombreux sont les professionnels de santé peu sensibilisés à la pratique de l’aromathérapie, autant par manque de formation que d’informations. Mais le patient peut être une force de proposition et il est très rare que les huiles essentielles soient interdites dans une enceinte hospitalière, à condition toutefois d’utiliser des voies d’admi­nistration simples et sans contre-indications.

Ainsi on peut recommander l’aromathérapie à chaque étape de l’hospitalisation (accueil, installation dans la chambre, préparation de l’interven­tion, réduction des effets secondaires post-opératoires).

Se former, maintenant plus que jamais (voici comment)

Devant les impressionnantes possibilités offertes par les HE, je reçois beaucoup de demandes pour apprendre cette médecine naturelle.

J’ai créé la faculté libre de médecines naturelles et d’ethnomédecine (FLMNE) à la Sorbonne en 1985.

Aujourd’hui le siège de la faculté est au 13 Rue Edouard Jacques à Paris 14ème (Métro PERNETY).

De nombreuses formations professionnelles et personnelles en médecines naturelles sont accessibles à tout public. On a réservé deux formations relatives à l’aromathérapie.

I/- Praticien en aromathérapie

Programme certifiant d’aromathérapie sur 510 heures et 2 niveaux.

Ce programme – le plus exhaustif de toute l’offre pédagogique actuelle (y compris les DU de phyto- aromathérapie) – s’adresse à tous ceux qui souhaitent connaitre et maîtriser les arômes dans une démarche thérapeutique, cosmétique et de bien-être.

Ce programme peut être suivi dans sa totalité ou à la carte pour professionnels de santé ou leur propre usage.

II/- Phyto-Aromatologie en 2 ans !

L’étude approfondie des plantes médicinales et des huiles essentielles (aromathérapie et aromachologie) dans leur dimension scientifique (biologie humaine et végétale, botanique) et pratique (stage préparations galéniques et consultations) se déploie en 566 heures.

Cette formation donne lieu au titre Professionnel de Praticien de Santé et de Naturopathe, agrée par l’OMNES (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Education Sanitaire).

Inscriptions jusqu’au 6 octobre 2020.

La FLMNE a une filiale à Nantes.

Contacts :

Tel : 01 42 50 04 58 / Tél : 09 73 54 53 81.

Email : contact@flmne.org.

Ces formations peuvent être prises en compte pour ceux qui sont en recherche d’emploi (fiche pour le pôle emploi). Ouvert à tout public (niveau Bac).

Renseignez-vous sur l’ensemble des formations (Naturopathie, Réflexothérapie, Nutrithérapie, Ethnomédecine, médecine énergétique : par correspondance ou en week-end, voir fiche formations).

Peut-être vais-je vous y retrouver comme élève.

A bientôt, je l’espère

Jean-Pierre Willem

PS : n’oubliez pas mon dernier livre qu’on trouve aujourd’hui dans beaucoup de librairies : « Tout savoir sur les virus et y faire face ». Ed. Dauphin (14€).

Sources

41 comments on “Mes conseils pour cette période incertaine (+ 1 protocole)

  1. Mon pauvre docteur Willem, vous délirez complètement avec votre 2ème vague, vos « clusters » et surtout vos masques. Il n’y a pas de 2ème vague; le masque est inutile et dangereux, les tests sont quasiment tous des faux positifs; personne n’est malade et personne ne meurt! Alors arrêtez de participer à l’hystérie collective dont le seul but est de contenir et soumettre les populations en vue du « great reset ».
    Consacez-vous uniquement sur ce pour quoi nous lisons vos lettres: la prévention et la médecine naturelle. Le seul virus est celui de la propagande médiatique!

  2. Dans le protocole de « Mes conseils pour cette période d’incertitude », vous préconisez STIMU+ qui contient de l’échinante. Or, je suis auto-immune (vascularité des gros troncs), est-ce que je peux quand-même prendre STIMU+ ? Sinon quel autre produit ?
    Merci pour votre réponse.

  3. Bonjour,
    Le docteur Willem conseille Stimu+ (labo Phyt’inov) dans cette dernière lettre.
    Je me suis rendu sur le site de Phyt’inov, le produit en question n’y figure pas !
    Un autre site l’indique épuisé.
    Qu’en est-il exactement ?
    Le procédé semble fâcheux : conseiller un produit qui « n’existerait peut-être plus » !
    Réponse ardemment souhaitée pour pouvoir suivre le protocole indiqué.
    Merci.
    Pierre Leroux

  4. Bonjour
    Vous présentez Lyso Home, du laboratoire Phyto inov, comme un spray nasal. Or sur la page de vente de ce produit il s’agit plutôt d’un diffuseur atmosphérique, et une mention précise « évitez tout contact avec les muqueuses ou les yeux ». Un usage nasal semble donc inapproprié, non ?
    Cordialement

  5. Votre lettre est très intéressante
    Pourriez-vous me communiquer les coordonnées de contact pour une formation à distance.
    Milles merci

  6. Bonjour,j’ai essayé d’acheter le stimu+ du labo Phyt’inov,mais ils ne l’ont pas ,est ce une erreur,? Les 2 autres produits sont dans leur catalogue . Merci de me répondre

  7. merci de vos précieux conseils. cependant, j’ai une interrogation :
    J’ai lu que l’échinacée ne devait pas être prise par des gens avec maladie auto-immune. J’ai une SPA, qu’en pensez-vous?
    Merci de votre réponse
    J. BOISARD

  8. « Si les récalcitrants s’étaient affublés d’un masque (seule solution pour stopper le virus) nous n’aurions pas cette avalanche de clusters qui atteint 15.000 individus.
    Ce chiffre aberrant ne semble pas avoir d’effet chez les derniers récalcitrants. »
    C’est vous qui êtes aberrant ! un masque papier a une maille de 150 microns tandis que le virus 80 nano-mètres. C’est comme attraper un moustique avec un filet de pêche à grosses mailles. D’autant que les masques sont des nids à bactéries, virus, mycoses, permettant de ré-inhaler tout cela avec une partie du CO2 et autres merdes expirées…
    Et encore et toujours la culpabilisation ! après vous apportez vos bons conseils de « bien être » ?
    D’autre part qui disait que c’était inutile ? vous avez la mémoire courte et récitez bien une leçon bien apprise. Vous êtes écœurant…
    Allez, je me désabonne…

  9. Bonjour docteur. Il y a bie0n longtemps que j’utilise les huiles essentielles pour me soigner et les plantes medicinales de mon jardin. J’étudie moi-même depuis longtemps les propriétés des plantes car je vis en osmose avec la nature qui a tout créé pour le bien-être de tous ses enfants toutes espèces confondues.

  10. Bonjour Dr Willem,
    Merci pour vos conseils, surtout en cette période folle où l’on entend tout et son contraire. En tout cas on peut reconnaître au Professeur Raoult d’avoir voulu éviter aux personnes infectées par le Covid de basculer dans des formes graves de la maladie en les traitant dès le début au lieu de les renvoyer chez elles avec du Doliprane.
    En ce qui concerne la prévention contre ce virus, pensez-vous qu’il serait utile d’imprégner nos masques de quelques gouttes d’huiles essentielles, et lesquelles peut-on associer (Eucalyptus globulus, Eucalyptus radiata, Ravintsara, Tea-tree ou d’autres ?).
    D’autre part, une personne allergique aux anti-inflammatoires peut-elle prendre de l’échinacée sans risque ou faut-il l’éviter ? (Ça n’a sans doute aucun rapport).
    Merci d’avance pour vos conseils, bonne journée.

  11. Bonjour,
    Je voudrais commander les differents medocs que vous proposer: Elsevir etc …
    Comment dois je faire ?
    Je suis belge. et abonnée à vos infos.
    merci

  12. Je suis très étonné de lire dans votre dernière lettre: « Si les récalcitrants s’étaient affublés d’un masque (seule solution pour stopper le virus) nous n’aurions pas cette avalanche de clusters qui atteint 15.000 individus. »
    Avez vous écrit cela pour faire plaisir à nos dirigeants empêtrés dans leurs contradictions et leur autoritarisme imbécile ? Ces masques n’arrêtent rien mais ils empêchent les gens de respirer et pour le coup ils les rendent vraiment malades… Oui je suis déçu par votre complaisance avec ce mensonge d’état dont le seul but est de nous vendre un vaccin pourri. Pourquoi personne ne dénonce t’il le problème endémique de notre société: La corruption au plus haut niveau qui fait qu’on ne peut plus faire confiance à ces « comités scientifiques » aux poches si profondes… Bien cordialement

  13. Bonjour, ma maman a été pendant 1 an en Epad en 2015/2016 (elle est malheureusement décédée la veille de ses 90 ans ) « Aux Lys Blancs à Quesnoy (près d’Armentirères 59) Déjà dans l’espace-vie des alzheimer, une fontaine aux couleurs changeantes mais surtout diffusant des HE En cas de stress, de tristesse, le personnel n’hésitait pas à venir les masser avec des HE différentes Que du bonheur pour les patients dont ma maman ont pu bénéficié mais aussi pour le personnel

  14. arretez de faire peur à la population. Il n’y aura pas de deuxième vague, dixit d’éminents professeurs et virologues qui savent ce qu’ils disent. Le masque je n’y crois pas, ce nest pas prouvé médicalement, dixit le professeur joyeux qui n’est pas n’importe qui !! Il faut tout simplement booster son système immunitaire en prenant de la vitamine C lyposomale 500 mg à 1 gramme, du zinc 15 ui et dela vitamine D
    2000 à 5000 ui par jour , bouger, garder le moral, ne pas paniquer et tout va bien.

  15. Cette lettre est toujours intéressante, contenant des informations très pratiques et des « prescriptions » précises ce dont je remercie le Dr Willem .

  16. Bonjour de Québec, Canada
    J’ai 4 livres du Dr Willem, dont celui Tout savoir sur les virus,,,, mais le grand malheur que nous avons ici c’est que vous êtes en France et le courrier est long pour recevoir ce qu’il recommande, est-ce que vous avez déjà pensé avoir ou ouvrir une sorte de « succursale » ici dans la région de Québec ou de Montréal?
    Ma grande chance c’est d’avoir les saintes Huiles essentielles du Bon Dieu!!!!!!!!! Je fais de mon mieux avec les recettes de ses livres, particulièrement celui médecine d’avenir.
    Ici, région de Québec on a un Aliskir qui produit et importe les huiles essentielles depuis plus de 40 ans, mais pas encore le spray nasal, je vais en parler avec la propriétaire, je la connais.
    Merci de me lire et de vos commentaires et suggestions.
    Passez une belle journée ET MERCI AU DOCTEUR WILLEN QUI EST SÛREMENT UN MESSAGER DU CIEL.

    Micheline Paquet 🌸🌸🌸

  17. Merci beaucoup pour cet article tellement intéressant sur les HE.
    Je pense que vous ne pourrez pas me répondre mais j’essaie tout de même.
    J’ai 70 ans, j ‘habite Paris et souffre depuis plusieurs années d’affections rhino-pharygées que personne n’arrive à guérir. Pourriez-vous me recommander un médecin-nathuropate sérieux qui puisse me prendre en charge ? Je suis même prête à me déplacer en province.
    J’espère une réponse de votre part. Avec mes remerciements.

  18. Merci pour votre lettre et vos précieux conseils,Je me soigne souvent avec des huiles essentielles…Je vais essayer cela en prévention….Merci encore……. Me Guglielmi..

  19. Bonjour Docteur
    Vous commencez toujours vos dernières info-lettres en rapport avec le coronavirus de façon CATASTROPHIQUE. Un mélange de sagesse, de soumission, d’informations erronnées…. Pourquoi ? Pourquoi ce discours à contresens d’un certain nombre des plus éminents de vos confrères au sujet de cette crise ? De la tiédeur, du manque d’information, de la crainte ??? Le port du masque ! Ca fait déjà 2 ou 3 fois dans vos dernières info-lettres que vous nous parlez du port du masque comme LA SOLUTION !
    En plus, je vous cite : « Tous les indicateurs statistiques suggèrent que la pandémie de Covid-19 repart à la hausse. » ….Allez sur Internet, écoutez les confrères en questions dont je vous parle (je ne les citerai pas, vous allez bien les trouver vous-mêmes !). Il n’y a pas de pandémie de Covid-19 qui repart à la hausse. Juste des testés positifs (avec des procédures non fiables !) en grand nombre puisqu’on a multiplié le nombre de tests de façon exponentielle ….peu de malades, encore moins d’hospitalisations et de réanimations ….un nombre dérisoire de décès pour qu’on puisse encore parler d’épidémie et encore moins de pandémie !!!
    C’est la vieillesse ou le manque de courage ou -encore une fois- le manque d’informations ?
    Vous avez manqué un épisode !! Bon courage pour découvrir les informations et aussi ouvrir les yeux et diffusez la vérité à vos lecteurs.
    Heureusement que je vous lis depuis très longtemps sinon, j’aurais fermé vos dernières infos-lettres sur le covid à chaque fois après le 2ème paragraphe !!
    C’est inadmissible vos prises de position « main-stream » en amorce de vos exposés !
    Pas de vous !!
    Respectueusement.
    André MILLET

  20. merci Docteur pour cette lettre plein de bon sens

    et pour le livre, je dirais très instructif, une très bonne analyse des virus, expliquée de façon simple

    M-France

  21. Je suis très choquée que vous défendez le port du masque obligatoire. De plus en plus de médecins et scientifiques affirment que c’est totalement inutile et même dangereux pour la santé. Connaissez-vous les travaux du Pr Denis Rancourt, les réflexions du Pr Beda Stadler, de la généticienne Alexandra Henriot-Caude? Comment pouvez vous persister de récommander le port du masque chirurgical? Quelle déception.

  22. Dommage que vous réagissiez de telle façon envers le Pr. Raoult, un grand Mr reconnu pour ces travaux et découvertes dans le monde entier et pas dans son propre pays??!!!

  23. En plus, vous censurez les commentaires !! …..qui ne vous conviennent pas, je suppose ! La réciprocité sera inexorable …..vous connaissez les Lois de la Création, j’imagine !
    Bonne suite à vous !! 🙂 🙂
    André MILLET

  24. Bonjour Docteur, je suis un fidèle lecteur de votre lettre et un fervent défenseur des soins par les H E . Âgé de 83 ans je suis en traitement par radiothérapie pour un cancer de la prostate à la clinique Pasteur à Toulouse. Le traitement de protection que vous conseillez est il compatible avec mes soins actuels? Un grand merci pour votre combativité contre Big pharma.
    Respectueuses salutations. Michel Receveur

  25. Merci pour ces précieux conseils. j’étais « empoisonnée » par la médecine actuelle et je n’aime pas d’ aller voire le médecin en ville de peur qu’il va hausser les épaules s’il n’a rien pour mes problèmes de santé disant « ce n’est pas grave ». je me soigne avec les huiles Essentielles….. Merci encore.

  26. Cher professeur
    OH combien vos conseils sont lus avec intensité.
    Cette période lugubre, ou on entend tout, et rien de concret, votre dignité et sagesse nous permet enfin de croire qu’il y a des personnes humaines sur cette si belle terre outrage par tant de désordres mortels. J’ai 77 ans passés, et je veux tellement croire à vos conseils, que des demain je pars en pharmacie pour commander vos HE recommandées. Je vais également acheter votre livre. Car nous sommes perdus dans ce monde de fou et de contradiction ou chacun se couvre avec une couverture de profit.
    Merci. Toute ma grande estime.

  27. Bonjour,
    je suis inscrite depuis plusieurs mois, à la lettre , et j’apprécie les infos soin.
    je viens de commencer un formation en aromathérapie chez « Naturorama », cette formation dure 30 heures ! C’est prés de chez moi, mais 30 h contre 566 h je me pose des questions?
    J’habite la campagne et j’apprécie que la formation « viennent  » à moi, c’est plus pratique que de me rendre à paris par exemple, mais 30h contre 566h ???

  28. Merci, Doc pour votre savoir.
    Cela fait un an que je vous suis.
    Une pure Merveille.
    Je pense vous rencontrer un de ces jours avec mon époux que je soigne avec votre protocole pour la prostate, il y a déjà un léger mieux…nous sommes au premier mois.
    Encore 2 autres…
    Merci beaucoup Monsieur.

  29. Bonjour,
    dans votre protocole vous recommandez entre autres une prise de LYSOVIR pendant 3 semaines. Or dans la notice du produit il est conseillé de ne pas dépasser une semaine de prise. Merci de clarifier.

  30. Bonjour,
    Je viens de recevoir stimu +et je suis étonnée de voir de l’huile de palme dans les ingrédients et que ces gélules sont déconseillées aux femmes ménauposées. Hors j’ai 76 ans et il y’a longtemps que je suis menauposées.
    Pouvez-vous m’éclairer Sur ces 2 sujets.
    Merci d’avance et merci pour tous vos conseils que je lis régulièrement sur vos lettres

  31. Je ne connaissais pas la valeur des H.E. Je viens de la découvrir avec vous Dr. J.-P. Willem. Merci pour toutes vos informations si importantes en ces temps troublés par ce funeste coronavirus.
    C’est un vaste domaine qui mérite d’être analysé et approfondi.
    Vos livres sont difficiles à trouver. En rupture de stock ou épuisé…. J’espère qu’ils seront vite réimprimés pour la plupart.
    Encore merci pour votre honnêteté et votre magnifique travail. Bonne santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *