baie de sureau

Déconfinement : cette baie noire à prendre d’urgence

Chère lectrice, cher lecteur,

Le COVID-19 a déstabilisé la planète et révélé la difficulté , de dégager une stratégie pour s’en protéger ou en guérir au plus vite.

Si le recours aux produits de santé naturels semble logique (sauf pour les plus sceptiques comme toujours…) sur la base de données scientifiques, certaines font consensus tandis que d’autres sont purement spéculatives.

Dans ce contexte, il convient donc d’avancer avec prudence sur le terrain des recommandations et des applications.

Fruits d’une longue tradition et de savoirs patiemment accumulés au fil des générations, les méthodes de santé naturelle ont fait leurs preuves contre de nombreuses pathologies ainsi que pour la gestion de épidémies.

Malheureusement, à mesure qu’évoluent nos connaissances sur le Covid-19, il est évident que ce virus agit différemment d’autres infections virales respiratoires plus courantes et facilement prises en charge par une médecine « différente ».

C’est pourquoi il est aujourd’hui temps de recourir à la médecine de terrain ou holistique qui privilégie la prévention, souvent oubliée par la médecin classique.

Et cette prévention dispose d’un vaste ensemble de remèdes naturels…

Restaurer le terrain en boostant les défenses immunitaires.

« Le microbe n’est rien, le terrain est tout » proclamait Béchamp, médecin et chimiste du 19ème siècle.

Et pour le protéger, nous disposons d’une gamme de compléments alimentaires qui permet de développer nos défenses, la voici.

  • Les champignons: le mycélium de Maitaké, Reishi, Shiitake…

Riches en beta glucanes constitués de polysaccharides (de longues molécules de sucres, ils activent les macrophages et autres phagocytes qui vont venir s’attaquer aux microbes et autres particules étrangères à l’organisme., Ce sont donc des alliés du système immunitaire.

  • Les huiles essentielles (HE) :

Bien choisies, les HE ont une action antibactérienne, antivirale, antiparasitaire et en plus une activité immunostimulante. Ce sont principalement celles à phénol et monoterpènol qui sont concernées (Clou de girofle, Origan compact, Tea tree, Ravintsara, Niaouli, Eucalyptus globulus et radiata…).

Elles recèlent de nombreuses molécules aux actions synergiques. Cette diversité biochimique et cette action groupée limitent le risque de mutation qui générerait une résistance à un agent pathogène.

  • L’échinacée :

Cette plante sécrète de nombreuses substances naturelles : l’interleukine 1 (ou IL1), est le médiateur central de l’immunité et de l’inflammation. Elle va venir activiter le système immunitaire en augmentant le nombre de globules blancs et de macrophages.

  • Les alkylglycérols :

Ces lipides naturels fabriqués dans le foie sont capables d’enrayer l’infection et la réplication virale.

En empêchant l’angiogenèse, c’est-à-dire la fabrication des vaisseaux sanguins qui irriguent les tumeurs, ils ont des effets anti-cancéreux. Ils rendent les membranes cellulaires plus stables face aux attaques radicalaires et des agents chimiques, ralentissant ainsi le vieillissement.

  • Les vitamines B :

Elles corrigent les carences dues à la malabsorption de l’intestin et luttent contre l’excès de production des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement (R.L).

Ainsi, la vitamine B6 a de multiples effets :

  • Elle est nécessaire à l’assimilation du magnésium
  • Elle intervient sur les métabolismes du calcium et du potassium
  • Elle assure toutes les voies de neurotransmission
  • Elle interfère dans les pathologies de stress oxydant
  • Elle est impliquée dans l’intégralité et la fonctionnalité immunomodulatrice du génome.
  • Le sureau

La baie de sureau contient l’acide caféique (un phénol antioxydant), qui s’est révélé particulièrement efficace pour lutter contre certains coronavirus tels le HCov-NL63 humain.

Par ailleurs, le sureau noir contribue à faciliter les sécrétions bronchiques et la fonctionnalité des voies respiratoires, tout en soutenant les défenses naturelles de l’organisme.

Classiquement on recourt à cette baie en traitement de la grippe.

Elle est à prendre en prévention ou aux tout premiers stades de l’infection. Ce sera un allier de poids lors du déconfinement, croyez-moi !

La meilleure défense, c’est l’attaque

Le système immunitaire est capable de reconnaître des millions d’envahisseurs différents, et de créer des anticorps spécifiques, réagissant chacun avec un seul antigène.

Nous savons que les antibiotiques n’ont aucune action sur les virus.

En revanche les huiles essentielles, de la famille biochimique des alcools, sont aptes à les neutraliser et à les tuer.

Certains de leurs composants, les phénols et les monoterpénols, sont en effet les molécules les plus antiseptiques que l’on puisse rencontrer dans une plante : ls neutralisent directement les virus par destruction de leur capsule.

Fait remarquable, ces huiles essentielles attaquent uniquement les germes pathogènes et préservent les « bons » germes (bactéries saprophytes, résidents habituels de notre intestin). Elles modifient puissamment le terrain biologique dans un sens favorable à la santé.

Je vous propose trois formulations (en pharmacie)

Huiles essentielles par voie orale :

  • HE Eucalyptus globulus 2 ml
  • HE Cannelle de ceylan 1 ml
  • HE Origan compact 1 ml
  • HE Thym à Thymol 2 ml
  • HE Ravintsara 1 ml

4 gouttes du mélange sur mie de pain ou dans le miel de manuka 3 fois/Jour, ou

Huiles essentielles par voie cutanée :

  • HE Cannelle de ceylan 10ml
  • HE Niaouli 10ml
  • HE Eucalyptus globulus 20ml
  • HE Thym mentholé 10ml
  • HV Calophylle Inophyle 50ml

Masser le thorax et le haut du dos avec la valeur d’une cuillère à soupe du mélange 3 à 5 fois par jour.

En diffusion atmosphérique :

La diffusion d’huiles essentielles semble être un atout préventif dont on aurait tort de se passer.

En plus d’assainir l’intérieur des habitats, un diffuseur d’huiles essentielles, en fonction des huiles choisies, purifie également les poumons et les bronches à travers les voies respiratoires.

Acheter :

  • Lyso-Home (Eucalyptus radié et globulus). Mettre 20 ml dans un diffuseur atmosphérique. Diffuser 2 à 3 fois 20 mn.
  • Lyso-Spray en pulvérisation nasales au labo Phyt’Inov.

Quand la situation se complique…

Dans les séquelles d’infarctus, dans l’hypertension artérielle, dans le diabète, dans le cholestérol et dans les pathologies neurodégénératives, les patients engloutissent quotidiennement une litanie de produits chimiques qui agressent l’organisme et sollicitent l’immunité en permanence.

Leur terrain s’altère au fil des nombreuses années.

Toutes les barrières censées nous protéger s’effondrent, depuis la barrière immunitaire intestinale qui s’enflamme et se perfore, laissant passer les débris alimentaires et les germes (bactéries, virus), jusqu’au dernier filtre : la barrière hémato-encéphalique (BHE) qui, devenue poreuse, aboutit à la maladie d’Alzheimer, Parkinson et ou encore à la Sclérose en plaques.

On appelle iatrogénèse les dégâts causés par ces pollutions chimiques qui aggravent le Covid-19.

Chronologie de la maladie

Premier jour : la contagion.
5ème au 6ème jour : incubation (durée maximum de 12 à 14 jours)

7ème jour : survient une zone critique (la tempête cytokinique).

7ème au 21ème jour : apparition des symptômes (céphalée, toux sèche, fièvre, conjonctivite, douleurs musculaires).

Atteintes particulières et symptômes distinctifs

Perte des sens olfactif et gustatif

8 patients sur 10 perdent l’odorat (anosmie) et le sens gustatif (agueusie). C’est parfois leur seul symptôme.

Il semblerait que le virus ne reste pas confiné uniquement dans les voies respiratoires mais colonise aussi le système nerveux central.

Il faut signaler que le premier signe de la maladie d’Alzheimer est la perte de l’odorat et c’est pourquoi ce symptôme doit être suivi ultérieurement.

La tempête cytokinique

Après la phase virale (invasion massive des virus) survient la phase inflammatoire. Pour contrer cette attaque brutale toutes les lignes immunitaires montent au front.

Cette réaction excessive correspond à un phénomène auto-immune, il ne faut alors surtout plus booster l’immunité mais la freiner.

Si cette réaction est démesurée, c’est la « tempête cytokinique », une hyper- inflammation se traduisant par une détresse respiratoire ou une défaillance multiviscérale potentiellement mortelles.

C’est ce processus qui est à l’œuvre dans la plupart des cas graves.

L’interminable bataille immunitaire

Tant que le principe de disposer d’une bonne immunité ne sera pas largement compris et admis, des coronavirus ordinaires pourront causer des dégâts sanitaires plus meurtriers que la tragédie de la grippe espagnole sur le long terme, en plusieurs vagues, mutant et finissant par renverser les systèmes immunitaires les plus solides.

Ce sera également le cas tant que le monde de la science et de la santé ne s’accordera pas pour prendre en considération et appliquer des méthodes préventives et curatives contre les coronavirus :

  • qui n’affaiblissant pas les défenses immunitaires du patient,
  • qui s’opposent aux mécanismes de mutation du virus,
  • qui ne provoquent pas des maladies iatrogènes (dues aux médicaments chimiques).

En résumé, tant qu’aucune solution respectant la planète en général et le vivant en particulier ne sera librement comprise et mise en application, cette « guerre » contre nous-même est perdue d’avance.

Notre système de santé souffre d’au moins deux lacunes : le peu de recours aux médecines naturelles dans l’élaboration des politiques de santé et «l’imperméabilité» du système de santé aux «lanceurs d’alerte aptes à proposer des thérapies dans l’attente d’un traitement efficace et du fameux vaccin».

L’épidémie de COVID-19 finira bien un jour.

Nous servira-t-elle de leçon pour améliorer notre système de santé, voire notre capacité à vivre ensemble ?

Nous incitera-t-elle à un examen de nos certitudes et de nos pratiques ?

Les bons résultats obtenus en Asie du sud-est tiennent en grande part à l’expérience acquise dans ces pays par la première épidémie de SRAS et par celle à H5N1.

Il est possible qu’au contraire, notre expérience des épidémies de H1N1 et de « la vache folle », bien moins graves que prévu, ait incité nos gouvernants et nous-mêmes à trop de prudence et peu d’anticipation.

Comme toujours et plus encore en ces périodes troublées, portez-vous bien,

Jean-Pierre Willem

Sources

93 comments on “Déconfinement : cette baie noire à prendre d’urgence

  1. Je rencontre mon cousin début mars. Ni lui ni moi ne savons qu’il est infecté du Covid 19 . Lui, isolé au soins intensifs aprrend que son épouse est décédée. Quelque jours après, j’attrape un mal de tête + fièvre ( très rare chez moi) mon nez coule, ma gorge est douloureuse. … Je prends une bonne dose d’Echinacea, teinture-mère à 70 % alcool. Je la dilue de moité, me gargarise et continue mes occupations. 2 heures de temps lus tard plus aucun symptôme. ä 76 ans, je l’ai échappé belle !

  2. Bonjour, J’ai lu qu’il y a un traitement qui soigne le covid19. C’est un médecin, le Dr Sabine Paliard qui officie du côté de Lyon qui applique ce traitement avec succès, qui soigne en 24 -72 heures ! Il s’agit du macrolide + C3G. C’est la micro thrombo veineuse et non la pneumonie qui est à l’origine du décès. A transmettre au plus grand nombre pour éviter des morts.

  3. je m’interroge sur l’utilisation des huiles essentielles. J’utilise l’eucalyptus depuis presque trois semaines tous lesjours quand je sors. Mais ne faut-il pas arrêter au bout de trois semaines pour ne pas faire une intoxication . Dansce cas quand puis-je reprendre. Merci de votre réponse

  4. Merci. Mais baie de sureau ou trouver ??? On ne sait jamais où trouver puisque rien n’est indique
    Si tant est que l’on puisse avoir une réponse qui donnerait une certaine crédibilité. Sincèrement votre

    1. EPS dans toutes les pharmacies , ou presque , egalement en magasin dietetique , en extrait ou en teinture mere , ..il y a le choix , aussi en infusion des fleurs de sureau au printemps …taper Sureau et vous trouverez !!!

  5. De grâce ne parlons plus de « ce fameux vaccin » qui risque fort de causer notre perte à tous …
    Je prie pour qu’il n’existe jamais …
    Désolée pour les convaincus du contraire …

  6. merci pour cette information, cependant en cas de tempête de cytokines, que convient il de faire? pour baisser le système immunitaire? arrêter la complémentation?

    1. Merci d’avoir posé la question qui s’est posée à moi egalement …pas de reponse ici , je vais demander ailleurs , car aucune reponse n’est jamais donnée ici … JB Loin , il y a des forum apres ses articles , un peu similaires .. et au moins , on nous repond !!!, il y a un veritable echange , ici , inutile de poster , personne ne vous repondra , desolée pr la date , je ne lis que maintenant
      Chantal

  7. La synergie d’ Huiles essentielles que vous proposez par voie orale est-elle à prendre à titre préventif ou uniquement curatif ?

  8. Bonjour Docteur Willem

    Mon mari qui a un pacemaker et qui a subi un tripontage en V peut-il prendre les remèdes que vous indiquez dans votre lettre, tout en prenant quotidiennement périndopril, kardégic et bisoprolol.
    Merci de votre réponse.

  9. Bonjour, j’ai une question …avec mon mari nous prenons tous les matins probiotiques (tous les matins pendant la pandémie) propolis, omega 3, vit d3, vit c, depuis une semaine oligo elements cui or argt et ampoule zinc …
    Quand je lis de ne pas trop booster syst immunit… où se trouve la limite?…
    Nous avons pensée Que être sûr que le corps a besoin de ce qu..il faut pour l’aider en cas…,

  10. Toujours très intéressant les messages du Dr Willem. Nous apprenons tant de choses. Merci de votre aide et de votre générosité !

  11. bonjour,je suis étonnée: dans votre formule avec les huiles essentielles ,il n’y a pas un hépato protecteur pour pallier la toxicité des 2 phénols :origan et thym à thymol , ce n’ est pas le moment que notre foie défaille
    cordialement

  12. Pour ce qui est de vos formulations les présenter en ml n’est pas la bonne formule car comment doser ces H.E en ml ? Traduisez ces ml en nombres de gouttes ce qui sera clair pour tous ! MERCI

  13. La tempête cytokinique

    Après la phase virale (invasion massive des virus) survient la phase inflammatoire. Pour contrer cette attaque brutale toutes les lignes immunitaires montent au front.

    Cette réaction excessive correspond à un phénomène auto-immune, il ne faut alors surtout plus booster l’immunité mais la freiner.

    Si cette réaction est démesurée, c’est la « tempête cytokinique », une hyper- inflammation se traduisant par une détresse respiratoire ou une défaillance multiviscérale potentiellement mortelles.

    C’est ce processus qui est à l’œuvre dans la plupart des cas graves.

  14. merci pour ces conseils toujours très humains.
    J’ai lu que l’échinacée ne devait pas être prise si maladie auto-immune. Est-ce vrai. J’ai une SPA et j’ai donc arrêté l’échinacée.
    Merci
    J. B.

  15. Docteur, vous avez oublié une chose primordiale – mais personne n’en a parlé , c’est l’état sanitaire des populations et du aux conditions de vie. Comment voulez vous que, nourris avec des aliments vides de nutriments et gavés de produits chimiques divers, le systême immunitaire esquinté par des hypervaccinations (qui n’ont jamais protégé personne ) les gens soient en bonne santé ? Les organismes ‘explosent’ . Un vaccin provoquerait une catastrophe ( on n’en parle plus pour le sida pour cette raison ) . La solution : revenir à un mode de vie normal , alimentation en premier , arrêter d’urgence les vaccinations , responsables vraisemblablement de la dégenerescence de l’espèce humaine . Mais Pasteur; Mérieux, Montsanto ne seront sans doutes pas d’accord…. Là est le vrai problême. Qui le résoudra? Cordialement : JF Blanc.

  16. La tempête cytokinique :
    Cette réaction excessive correspond à un phénomène auto-immune, il ne faut alors surtout plus booster l’immunité mais la freiner.
    Question :
    Je n’ai pas bien compris à quel moment exact peut se manifester la tempête cytokinique, et et afin de ne pas faire d’erreurs qui risqueraient d’être fatales, comment ne plus booster l’immunité, et surtout comment la freiner

  17. Bonjour Docteur, Atteinte de PR, je prends 10mg de Métothrexate 1f/semaine ; or vous expliquer le 2è stade du covid-19 ainsi: «  »…..réaction excessive qui correspond à un phénomène auto-immun, il ne faut alors surtout plus booster l’immunité mais la freiner. »
    Je sais que c’est le rôle de tout immuno-suppresseur (« freiner… »). Est-ce que, si j’attrape le virus et si je vois ce stade critique se profiler, je POURRAIS AUGMENTER VOIRE DOUBLER le IMETH hebdomadaire?
    D’ailleurs, n’est-on pas déjà « protégé » par le métothrexate, ou le plaquénil (ce que le Dr Raoult devrait expliquer), tous les traitements immuno-suppresseurs? pourquoi n’en parle-t-on pas?
    MERCI INFINIMENT d’avance pour votre réponse.
    SAG

  18. Cher confrère, donc si j’ai bien compris, le ttrmt par HE ne devrait être que préventif, puisque des les premiers symptomes, on a dépassé la « tempête de cytoquines.
    Pouvez-vous me dire alors6hb quand, à votre sens, il conviendrait, il faudrait commencer le ttrmt par plaquenil et azythromycine, à quelles doses, et pendant combien de temps. Il ya des informations contradictoires, que cesoit dans toutes les dernières publication des docteurs Schmidt, ou Menat. Merci d’avance.

  19. Pourquoi faudra-t-il suivre ultérieurement les patients qui ont eu des troubles de l’odorat? Merci pour votre réponse.

  20. Oui, il faudrait en tirer des enseignements pour l’avenir! Mais le problème le plus important , à mon avis, n’est pas de renforcer les traitements , mais de changer les habitudes alimentaires et de vie en général? Etant donné, d’une part, les intérêts de certaines sociétés de vente d’aliments et boissons ( voir le documentaire ARTE récent sur les personnes obèses)- et d’autre part le nombre encore énorme de personnes qui ne sont pas assez informées ou ne veulent pas changer, dont une prise de conscience permettrait les changements de base? (Sucre à réduire beaucoup, etc.)

  21. Je vous remercie des explications que vous nous communiquez simplement afin que nous puissions bien comprendre.
    C’est toujours avec attention que je lis votre lettre et que je relis parfois.
    Je note vos conseils et recettes d’HE et de plantes, je les mets ensuite en pratique particulièrement en ce moment pour mieux me protéger lorsque je sors faire mes courses.
    Merci !

  22. Bonjour Docteur,
    récemment quelqu’un m’a parlé également de décoction de feuilles de buis.
    Qu’en est-il?
    Merci encore pour tous vos conseils
    Cordiales salutations

  23. Bonjour Docteur,

    En réponse à votre lettre dont j’apprécie, comme les précédentes, la qualité et la clarté de son contenu :
    – lorsque l’on a une maladie auto-immune – dans mon cas le syndrome de Gougerot-Sjögren -, n’est-il pas déconseillé de booster son immunité, ce qui pourrait accroître les effets de ce syndrome ?
    En vous remerciant vivement par avance.
    Bien cordialement.
    Annik BRUN

  24. Bonjour Monsieur
    Je suis atteinte d’un cancer du sein grade3 RH+HER2equivoqueà++
    Actuellement en chimio après 3 EC100 et maintenant 12 cures de TAXOL puis-je prendre les huiles essentielles pour mes défenses immunitaires sachant que mes globules blancs sont très bas
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Mme Lemaire

  25. Merci pour vos recettes d’huile essentielle, je vais avoir 80 ans , suis confinée, mais j’ai appliquée ce genre de traitement depuis le début, ça marche pour moi ……Mais que ferons les gents après le confinement??????
    Je ne suis pas du tout sure qu’ils soit , prudents!!!!!!Et j’aimerais que nos<<nos sommitées se mettent d'accord au lieu de se déchirer et donnent un traitement<> préventif pour que le corps puisse fabriquer lui-même ses propres défenses immunitaires…..mais tout cela n’est pas remboursé par la sécurité sociale et par les mutuelles et ça coûte relativement …….ALORS pourrait on ouvrir les portes à autre chose que les laboratoires pharmaceutiques….. et permettre à chacun de faire son choix?C’EST UN RÊVE????????

  26. Bonjour Docteur,

    Merci beaucoup pour tous vos partages,
    À vous qui prenez soin de nous, Je vous souhaite une très belle journée et prenez soin de vous également.

    Bien cordialement
    Sylviane

  27. Merci pour toutes ces très bons conseils qui nous aident à nous protéger au mieux avec des produits naturels
    Encore merci

  28. « Tempête cytokinique : Cette réaction excessive correspond à un phénomène auto-immune, il ne faut alors surtout plus booster l’immunité mais la freiner. » Pouvez-vous expliquer comment on freine une réaction excessive du système immunitaire ?
    Merci de votre réponse très attendue.

  29. Acheté Sariette des Montagnes . Cette huile essentielle peut-elle être utile en ce moment contre le fléau actuel ? J’ai aussi Niaouli je ne sais plus à quelle maladie elle sert. Je serais bien tentée d’avoir un cours sur les HE.

  30. Bonjour, merci pour toutes ces informations. Je n ai pas très bien compris pourquoi, lorsque survient la tempête cytokinique il fallait freiner la réponse immunitaire car elle entraînerai une hyper inflammation alors que l on nous serine de booster notre immunité ? J ai du mal comprendre… Merci de votre réponse et merci encore pour le travail que vous fournissez pour nous tenir informés

  31. Merci pour tous vos bons conseils que je prends le temps de lire.
    Il y a tout sur la terre pour se guérir. On nous a donné tout ce dont on a besoin pour être en bonne santé et vous nous donner les outils nécessaires.

    Moi j’utilise de l’argent colloïdal pour me guérir de rhumes, d’allergies, de brûlures et de la maladie de Lyme. L’argent coll, m’a sauvé la vie après la morsure de la tique. Depuis la pandémie j’en prends presque à tous les jours et je porte bien. Je fais une cure au charbon activé plusieurs fois par année. Et je prends vos bons conseils que j’utilise.
    Merci et continuer votre excellent travail, j’apprécie vos courriels…..

  32. Pour faire simple, avec des produits fort connus, rien de mieux (d’après diverses communications) pour renforcer les défenses immunitaires :
    – Vitamine C (je faisais de nombreux rhumes chaque hiver; depuis que j’en prends, pas encore un rhume, mais si la VNR est de 250 mg, ne pas hésiter à aller l’hiver jusque 1500 mg, et actuellement environ 2000, plus si c’est nécessaire…
    – Vitamine D : si pas d’exposition au soleil, 1 gélule par jour obligatoire
    – zinc : prendre la VNR (sauf si on utilise beaucoup de colle dentaire qui en contient et peut provoquer surcharge.
    – Co-enzyme Q-10, pour les personnes après 6O-70 ans, recommandée par le docteur, 2 gélules durant repas de midi. Ce manque expliquerait pourquoi le virus frappe sur tout après 60 ans… F. Peltier, REIMS

  33. SUIS ok pour se soigner avec les plantes moi meme le fait et HE dommage que la medecine traditionnel ne parle pas de tout ca j ai eu debut de covid19 me suis soigner sans ces charlatans a la telé on pourrai parler des immuniteés naturelles !mais non vaut mieux dire n importe quoi ;;;

  34. Je n’ai pas compri alors si on doit prendre des supplements alimentaires pour booster l’immunité ou pas. Je prends la vitamine C, les champignons, le zinc et la quercitine. Est-ce qu’il faut continuer à le prendre ou par contre c’est dangereux car ça pourrait provoquer une réaction inflamatoire au cas dd se contaminer du virus? Merci

  35. article très intéressant mais il ne faut pas oublier la VITAMINE C à haute dose : antiinfectieuse par excellence, (antifatigue, antioxydant et bien d’autre chose encore) : la gelée royale, la propolis, etc.. MAIS surtout LE CUIVRE oligoélément , l’ARGENT colloïdal, le GERMANIUM, le SELENIUM et le ZINC (pour les pbs de perte de goût et d’odorat), l’ASTRAGLE chinoise, et HUILES ESSENTIELLES (ORIGAN, RAVINTSARA, THYM TUJANOL, EUCALYPTUS RADIE) selon la formule du Dr VALNET car prises pures c’est toujours dangereux…
    .OUI BOOSTER LES DEFENSES IMMUNITAIRES c’est très IMPORTANT……
    il vaut mieux PREVENIR que guérir…..
    Diététicienne Nutritionniste

  36. Bonjour,
    Dans votre dernière lettre vous recommandez, dans une composition, du thym mentholé. Je ne connaissais pas cette variété et Google non plus. Pouvez-vous me donner des précisions afin que je puisse m’en procurer
    Merci beaucoup

  37. Merci pour cette explication et pour tous les conseils, mais j’ai une inquiétude, mon mari a la maladie de parkinson et j’ai peur de lui donne » les huiles essentielles. Si vous pouviez m’aider , je .ne sais pas comment faire pour bien faire.

  38. Bonjour et merci pour cet article très intéressant.
    Toutefois, vous parlez de alkylglycérols. Pourriez-vous mentionner dans quels produits ils se trouvent afon que je puisse en acheter ?
    Merci.

  39. Bonjour Dr Willem. Je voudrais tout d’abord vous remercier pour l’excellence de vos courriers, que je lis toujours avec beaucoup d’attention. Votre dernière lettre suscite chez moi une grande question,que je me pose depuis le début de l’épidémie : comment bien stimuler le système immunitaire, ni trop ni trop peu ,pour éviter justement l’orage cytokinique? Je prends des compléments alimentaires pour booster le système immunitaire (Echinacea,, multivitamines, vit D ,vit C,,quercetine.etc ,en alternance). Est-ce qu’ il serait conseillé de tout arrêter si la maladie est là ?Merci de m’éclairer là dessus

  40. Bonjour Mr VILLEM

    C’est toujours avec beaucoup d’attention que je lis vos courriers.
    Vous êtes un des rare intervenant auquel j’accorde ma confiance.
    Nous sommes abonnés au magazine Santé,corps et Esprit (abonnement que je ne renouvellerai pas).
    La raison est que différents commentaires de personnes participant à la rédaction de ce magazine et concernant le coronavirus étaient très extrême.
    D’autres part les conseils de ces intervenants se terminent toujours avec l’achat de livres ou d’abonnement à différents magazines.
    je reviens à votre dernier courrier qui m’intéressait doublement sachant que j’ai été touché par le virus.
    Après 1 semaine de forte fièvre il s’en ai suivi une grosse fatigue.
    Actuellement ça va mieux.
    J’ai pris matin et soir une synergie de Tee Trea,Ravintsara et Eucalyptus radié + DE LA VITAMINE D
    Je voulais tout simplement témoigner.
    Continuer à nous envoyer vos courriers
    Prenez soin de vous
    Bien cordialement
    JM DAUFFER

  41. Bonjour Cher Docteur Willem.
    Je vous suis depuis des années (1997) et vos conseils sont toujours très judicieux. Encore merci pour ces derniers conseils en matière de protection et de défense contre le covid-19. Portez-vous bien. Très cordialement

  42. Bonjour. Ce que j’ai c’est plutôt une question. Je voulais savoir si le mélange des huiles essentielles suivantes:
    – HE Eucalyptus globulus: 2ml
    – HE Cannelle de ceylan: 1ml
    -HE Origan compact: 1ml
    -HE Thym à thymol: 2ml
    -HE Ravintsara: 1ml.
    Peut se prendre en prévention des virus comme le coronavirus pour stimuler les défenses immunitaires ou bien seulement au moment où on aura attrapé le coronavirus ?

  43. Bonjour cher Docteur Willem, je suis la fille de Catherine Carolus Barré., que vous avez suivie pour son cancer et qui a fait votre portrait.

    Je me pose des questions sur la tempête cytokinique : faut il booster le système immunitaire pour lutter contre le virus, ou pas au contraire, du fait du risque de la tempête cytokinique ?
    Ayant un Lupus, suis je plus à risque pour la tempête cytokinique ?

    Avez vous entendu parler de la théorie comme quoi le virus aurait plusieurs clés d’entrée dans les cellules, et que l’atrappant une deuxième fois la tempête cytokinique est plus grave ? https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1689341/covid-19-pascal-borel-reinfection-ace2-recepteurs

    J’ai vu aussi passer une autre théorie comme quoi le virus serait un bactériophage : https://youtu.be/ligXkAbtdmg

    Je serai heureuse d’avoir votre avis.

    Avec tout mon respect et mon admiration

    Smeralda Ruspoli

  44. Bonjour,

    Je ne souhaite pas que mon commentaire précédent soit publié et visible par tous, car il y a mon nom, celui de ma mère et des informations personnelles.
    Il est destiné au Dr Willem.

    Smeralda

  45. Bonjour Docteur,
    j espère que tout va pour vous.
    J ai 74 ans et me soigne avec la même medecine que vous depuis 30 ans. J ai fait de la température 39 -39,8 pendant une semaine et avais une toux séche. J ai attendu et une semaine plus tard fini plus de température mais une crise d arthrose voyageant dans le corps.
    j ai vérifié mon taux d acidité dans les urines, j étais à 5,5 donc j ai booster en mangeant un max de légumes vert et pris vitamine C – Echinacéa – harpagophytum – astragal – stachys sylvatica. Je suis à 7,5 la normale et plus d arthrose dois continuer ? que dois je faire pour avoir d excellentesimmunités?
    en vous remerciant de vos lettres explicatives et votre réponse je vous souhaite un bon we.

  46. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    Que pouvez-vous conseiller pour les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 6 ans ? En effet, la plupart des Huiles Essentielles mentionnées dans la formule (Cannelle de Ceylan, Origan, Eucalyptus globulus, …) sont délicates à utiliser voire interdites pour cette partie de la population ?
    De même, pour les personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires, hépatiques et asthmatiques, que peut-on alors leur conseiller comme formule ?
    D’avance merci de votre réponse,
    Nathalie

  47. Cher Monsieur,
    Les articles que vous écrivez sont de première importance et vos conseils en matière de médecine naturelle, particulièrement en cette période de crise sanitaire, sont précieux.
    Ne pouvez-vous faire entendre votre voix auprès du gouvernement, des autorités sanitaires et des professionnels de la santé ? Tout ce monde ergote, palabre, discutaille, sans jamais prendre de décision valable pour le bien de la population. Il est affligeant de constater quils sont tous à la botte des grands groupes pharmaceutiques qui se réjouissent de pouvoir engranger encore plus de bénéfices, alors que si les autorités avaient un tant soit peu de conscience et de sagesse, ils tenteraient tous les traitements naturels et peu coûteux que la nature leur offre et écouteraient les conseils de praticiens tels que vous.
    Je vous suggère d’envoyer votre excellent article à Emmanuel Macron et à son ministre de la solidarité et de la santé, Olivier Véran.
    Un très grand merci pour tous les conseils que vous donnez vua internet et le temps que vous y consacrez généreusement.
    Avec mes sentiments les meilleurs.
    Josiane Macheret,
    Suissesse ayant élu domicile dans la Drôme il y a deux ans et demi et y résidant avec bonheur…

  48. Merci pour toutes ces info … je suis un de vos fidèles lecteurs.
    Comment se fait-il qu’aucun labo homéopathique n’essaie une isothérapie des sécrétions de patients atteints … pourquoi ne pas tenter une expérimentation en double aveugle des malades en coma, sous ventillation, d’une technique de massage aux HE ou d’une technique adaptée de l’embaumement décrite par Franchomme et Pénoël, pourquoi ne pas avoir recours à l’acupuncture et traiter systématiquement les points fong pour lutter contre les Energies Perverses, … cela ferait un bien à toutes ces approches différentes d’être mise en lumière et de montrer leur véritable potentiel … n’oublions pas les Fleurs de Bach pour apaiser l’empoisonnement mental auquel nous sommes soumis quotidiennement.

  49. Bonjour,

    Merci pour vos conseils et vos solutions à base d’huiles essentielles.

    Je viens de commencer un traitement à base de médicament pharmaceutique qui ne me convient pas.
    Je souhaite trouver un médecin traitant, maîtrisant l’homéopathie ainsi que les soins à base d’huiles essentielles dans la région nord lyonnaise.
    Pourriez vous m’en conseiller un?
    Merci pour votre implication
    Philippe

  50. Je lit toujours vos lettres avec beaucoup d’interêt et je vous en remercie!
    Elle sont claire et très intéressante merci.
    J’espère qu’après le confinement les Français seront en mesure de réaliser a quel point la prévention par la santé naturelle est importante pour palier et résister face a la contamination des virus et autres maladies tel qu’on le voit maintenant!

  51. Je lit toujours vos lettres avec beaucoup d’interêt et je vous en remercie!
    Elle sont claire et très intéressante merci encore.
    J’espère qu’après le confinement les Français seront en mesure de réaliser a quel point la prévention par la santé naturelle est importante pour palier et résister face a la contamination des virus et autres maladies tel qu’on le voit maintenant!

  52. Bonjour,

    Merci encore pour votre lettre – Une question : Pendant combien de temps prendre une des 3 formulations des HE (par voie orale / par voie cutanée / par diffuseur) pour s’immuniser contre le COVID-19.

    Merci de votre réponse.

    Bonne réception et bon WE

    Christian VAillant.

  53. je suis surprise que vous indiquiez ces doses d’HE à prendre par voie orale, HE pure, non mélangée à de l’huile .

    Est ce bien bien une indication déja testée, souvent et à propos de plusieurs problemes d’immunité ?

    merci de votre réponse

  54. Bonjour,
    Je ne pense pas que les laboratoires Fenioux soient les mieux placés pour les compléments alimentaires. Ils utilisent des excipients entre autres dits cancérigènes, tels que dioxyde de titane, stéarate de magnésium, huile de palme…
    Les laboratoires Nutrixeal sont beaucoup plus naturels.
    Prenez bien soin de vous.
    Thérèse.

  55. Je lis tellement de choses contradictoires, y compris entre tenants de la médecine naturelle que j’ai du mal à m’y retrouver (ex l’ Ecchinacée excellente dans la lutte vs covid19 selon certains et très dangereuse pour d’autres)
    Tout cela laisse perplexe.

  56. Cher docteur
    Je lis avec attention depuis des années vos conseils éclairés et ce dernier me touche particulièrement. En effet depuis au moins 40 ans je souffre d’une rhinite chronique. Ma vie et surtout mes nuits sont un enfer. Que se passera-t-il si j’étais infecté par le Covid 19?
    Que me conseillerais vous comme traitement pour ma rhinite ?
    Bien entendu je suis près à payer votre consultation
    Par avance, je vous remercie
    Sincères salutations

  57. Bonjour cher Dr Willem , voici la publication de l’étude de deux chercheurs indien et français qui prouve que les symptômes liés au coronavirus sont dus à deux facteurs : Un virus Covid-19 plus une bactérie Prevotella et qui prouve que le protocole du Dr Raoult : un antiviral + un antibiotique est totalement fondé. Bonne lecture
    Bien à vous
    Daniel https://t.co/jkc2Z9Q8RE?amp=1

  58. bonjour concernant les huiles essentielles par voie cutanée vous citez : HE de Thym mentholé.J’ai téléphoné de partout et on ne connait pas cette HE .Y a t’il une erreur?J’aimerais savoir.

  59. oui bien sûr cher docteur Willem, le Covid 19 va partir quand la moitié des personnes du 3eme âges seront décédés, ce virus ne vient pas du pangolin, ni de la chauve – souris, mais une invention de toute pièce par les chercheurs gouvernements et mafieux de big pharma financés par bill Gates, j’espère que la vérité éclate au grand jour.Cela
    fait déja plusieurs dizaines années que je me soigne que par des plantes telle que l’artemisia annua que je cultive dans mon jardin moi même, le jiaogulan, les feuilles de sideritis, le vrai vinaigre de cidre macérés avec plus de 35 plantes fait maison qui accompagne les salades et les crudités, depuis de nombreuse années je suis vos conseille qui a sauvegarder ma bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *